7427

L'AMOUR DOIT NOUS PORTER. (13/02/2010)

tendresse1.jpg
Souviens-toi, c'était un Jeudi. Nous avions bu un café lorsque tu me présentas ta carte de visite. Une identité nouvelle venait d'entrer subrepticement dans ma chair. Puis dans ma conscience. Par la voie téléphonique, je tentais de rejoindre ma conscience. Ta voix, le tempo, le son , le vibrato de ta voix comme une musique nouvelle aux rythmes féeriques. Combien de temps aura-t-il fallu pour que je vole un baiser à tes lèvres distraites. Je ne sais...Le temps marche avec l'intensité des souvenirs ou il trébuche, peu importe.
Tout cela était bien, presque un état new âge à domicile. Et pourtant, l'amour doit nous porter plus loin que cette béatification béate. Il me fallait monter vers les sommets des sentiments domptés.Il me fallait voir dans ton corps autre chose qu'un assouvissement de désirs. Sans négliger pour autant la fulgurance de la sexualité. L'art sacré des corps qui s'épousent. Je savais que tu possédais un autre visage enfoui dans tes entrailles. Une sorte de marée nocturne cachée dans les flots silencieux. Un océan de cristal délicat et précieux. Les années te dévoilent tel un ciel qui se déchire ou se défait de ses nuages pour donner son soleil.
Et l'amour se construit, se tisse au fil du temps. Ton sourire est devenu mon printemps. Il faut de la patience pour aimer vraiment. Et non se satisfaire d'une présence dont les mystères renforcent l'absence.
Aimer est un art, j'en suis certain. Pardonne-moi, je ne suis pas encore devenu ce grand artiste de tes rêves. Je tente de parvenir à satisfaire ce que tu attends de moi. Vivre d'amour ce n'est pas s'enfouir dans les sables fusionnels et mouvants de l'autre. Vivre d'amour, c'est découvrir peu à peu avec respect, délicatesse la beauté de tes attraits. Et ne pas vouloir absolument pénétrer dans ton jardin secret. Tes fleurs cachées demeurent les parures de ton cœur. T'aimer, c'est à la fois entretenir des souvenirs vécus ensemble et marcher de façon à ce que les habitudes ne nous figent pas dans des rites immuables.
T'aimer, c'est t'écouter vivre à la grâce de tes pas. C'est te faire confiance même quand tu n'es pas là. Aimer souvent, c'est dire je t'aime puis se taire. Pour laisser à demain la création d'un nouvel Univers. Aimer, c'est regarder toutes les deux dans la même direction à condition que ce ne soit pas la télévision. T'aimer, c'est construire notre histoire dont nous sommes les acteurs actifs. Le synopsis doit être écrit avec la force des mots. Car aimer ce n'est pas bâtir sa maison sur de l'eau. Aimer c'est entendre le murmure du vent dans tes cheveux te dire que nos corps sont prêts pour le départ. T'aimer c'est te contempler tel un chef d'œuvre d'une peinture inventée, par nous. T'aimer c'est te le dire sans cesse sans me lasser. Et profiter de la St Valentin pour te le redire et te le prouver. Souviens-toi de ce Jeudi ensoleillé où nos destins se sont définitivement croisés.
Je t'Aime mon Tendre Amour pour la Vie !!!
 
Bruno LEROY.

18:31 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Facebook | | | Pin it! |