7427

JE NE SAVAIS PAS. (28/03/2010)

Je ne savais pas en faisant ces examens,
Que le destin figerait mes mains,
Je ne savais pas au regard de la douleur,
Que le mal en moi progressait telle une rancœur,
Et qu'il était possible seulement de l'apaiser,
Pas de le détruire m'ayant trop détruit de l'intérieur,
Non je ne savais pas que le couperet tomberait,
Pour me dire de cesser mes activités,
Vos os sont en papier et finiront par vous laisser tomber,
Je pensais être plus fort que les événements,
Depuis hier, je sais n'être que du vent,
Maintenant, je ne sais pas ce qu'il me reste de temps,
Pour aider, aimer ceux et celles qui sont en marge,
Non, je ne savais pas que le médecin dirait,
D'un air neutre mais sûr que mon corps n'est que sable.
Dans une ultime prière je demande quelques années,
Mais n'est-il pas orgueilleux de se croire indispensable ?
D'autres se lèveront dans la continuité de mes combats,
Et se diront peut-être comment faisait-il pour ne pas baisser les bras,
Il avait la prière, la vertu de force et l'Amour au bout des doigts.
Non, je ne savais pas que Tout pouvait s'arrêter là pour un IRM,
Serait-ce lui qui dicterait soudain mon avenir ou en serai-je encore acteur,
Demain...?
 
Bruno LEROY.

11:45 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Facebook | | | Pin it! |