7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2017

"Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain".

PHALEMPIN_3_gEPVvCjA.jpg

Carpe Diem est une expression latine qui signifie : "Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain". Il est tellement facile d'être emporté par les soucis du lendemain. Où serais-je l'an prochain ? Est-ce que les enfants vont réussir leurs études ? Est-ce que ma santé va se détériorer ? Aurons-nous assez d'argent pour payer le loyer ? Qu'en sera-t-il de notre retraite si la situation économique ne s'améliore pas ? Pendant que nous nous inquiétons de demain, nous ne vivons pas pleinement notre journée alors qu' aujourd'hui est tout ce que nous avons.

 

Beaucoup de personnes se font gâcher leur "aujourd'hui" par "hier" ou "demain". Qu'arriverait-il si vous décidiez de faire d'aujourd'hui un chef d’œuvre et de profiter de cette journée en croquant la vie à pleines dents et en la vivant à fond ? Qu'arriverait-il si vous décidiez de manifester concrètement votre amour aux gens qui vous entourent aujourd'hui et de poser des actes en fonction de vos rêves sans les remettre à demain? Quelqu'un a dit : "Peu importe la grosseur (largeur du tronc ?) d'un arbre, si on y donne cinq coups de hache par jour, il finira par tomber". Aujourd'hui, donnez vos cinq coups de hache et demain sera une autre journée.

 

Dites à quelqu'un que vous l'aimez. Contactez une personne qui vous a fait du mal et réconciliez-vous avec elle. Témoignez de la gentillesse à un étranger. Trouvez un moment pour vous amuser. Carpe Diem ! Regardez le soleil se coucher ce soir en réalisant que Dieu, l'ultime artiste, a fait cela pour chacun de nous. Écoutez une musique inspirante dans votre voiture en faisant un détour inhabituel pour regarder le paysage. Remerciez Dieu pour la vie et pour toutes les bénédictions que vous avez en ce moment.

 

Carpe Diem ! Je respire, je vois , je suis aimé de Dieu, mes péchés sont pardonnés et j'ai l'assurance d'aller au ciel pour l'éternité ! Carpe Diem ! Aujourd'hui va être une journée magnifique, car c'est la journée que Dieu a faite, elle va être pour moi un sujet d'allégresse !

 

Bruno LEROY.

12:57 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA PENSÉE DU JOUR., LA POÉSIE DE LA VIE, LA PRIÈRE DU JOUR., LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

18/07/2017

LETTRE A UN PRISONNIER.

PRISONNIER9.jpg

Le 18/ 07/ 2017

 

Bonjour Damien,

Je me permets de t’écrire par ordinateur, cela rend mon écriture plus lisible.

J’ai appris par ton épouse et ton Fils que tu avais été incarcéré à Fleury-Mérogis

Je pensais que tu sortirais assez rapidement, c’est ce qui explique mon retard de t’écrire. Je ne reviendrai pas sur les accusations fallacieuses dont tu es l’objet. Si les Juges n’ont pas saisi qu’il s’agit d’un coup monté par l’un de tes enfants. Ils auront les tests ADN qui mettront fin à ton enfer.

 

Je téléphone souvent à ta femme et tes enfants qui sont inquiets face à ces accusations sans fondement. Je t’ai toujours connu intègre par rapport à la sexualité et surtout, tu es un être en recherche spirituelle et non charnelle. Je crois que beaucoup ne te connaissant pas, t’imaginent tel que tu n’es pas. Tu es profondément empli de Bonté et de délicatesse mais, je pense que tu montres une autre image de ta personne. Ton moteur est excellent mais, tu ne sais pas montrer ta carrosserie telle qu’elle est réellement. Combien d’humains sont dans cette situation de ne pas refléter ce qu’ils sont.

 

Je pense que tu sortiras prochainement mais, il faut attendre la fin de l’enquête. Il est préférable que cette enquête soit mener à fond afin de justifier ta libération sinon, il régnera un soupçon de suspicion. Ton Avocat fait un travail remarquable à ce sujet. Tu es victime d’une petite fille qui n’exprime que ses fantasmes naissants. Nous ne pouvons pas vraiment lui en vouloir. Il faut et je pense que le verdict te le confirmera, t’éloigner d’elle sinon cette histoire durera toute son adolescence. Souvent, la jeune fille est attirée par son père car, elle cherche une personne identificatoire. En psychologie cela est connu et fréquent. La Fille tente de séduire son père pour couper le lien existant avec sa mère. Elle tente de rendre jaloux sa maman. J’allais dire point barre. Car, si on mettait en prison tous les pères qui sont responsables de l’évolution physiologique de leurs filles. Les prisons seraient pleines à craquer.

 

Je pense souvent à toi et nous discutions en nous disant que tu n’as pas eu une vie paisible, facile et relaxante. Pourquoi ? Parce que tu as consacré ton existence à tes enfants et leurs divers problèmes. Il faut lorsque tu rentreras savourer ta vie ( on n’en a qu’une seule ! ) mettre tous tes enfants majeurs dehors comme je te l’avais conseillé. Et partir faire de petits voyages avec ton épouse et des restaurants sympas.

 

Tu as 65 ans, je suis désolé de t’annoncer que tu n’as plus 65 ans à vivre…. ! Il faudra que tu cherches à regarder les beautés naturelles qui t’entourent ainsi, tu trouveras au fond de toi une certaine joie de vivre. Fais-moi plaisir vis enfin ta vie pleinement et tu découvriras le Bonheur plutôt que le stress et les tracas que t’occasionnent encore certains éléments de ta Famille.

Je t’embrasse bien Fort en attendant de t’entendre enfin me téléphoner pour me dire que tu es libéré face aux fausses accusations dont tu es la proie. Toutes mes prières t’accompagnent dans cette violence que tu subis chaque jour dans un monde qui manque cruellement de tendresse.

 

 

Bien Fraternellement, Bruno.

 

 

Ps : Les Noms de cette missive ont été changés afin de respecter l’anonymat des personnes et le secret de la procédure judiciaire.

16/07/2017

Soyons des combattants de l'Amour et de l'Espérance.

Ados-orphelins-e1371818516571.jpg

Des conférences, des réunions, des ministres déconnectés essaient de comprendre ce problème de violence. Sans toutefois, trouver des solutions effectives.

Ces violences semblent récentes et pourtant, elles datent de plusieurs années déjà sans qu'on s'en préoccupa.

 

Nos jeunes en ont marre de vivre dans cette société aseptisée. La drogue est malheureusement une réponse à l'existence de cons des adultes amorphes. Ils nous crient du fond de leur être, qu'ils sont l'avenir de nos sociétés. Ils attendent des réponses d'adultes vrais et authentiques. Ils n'ont que le langage de bois en retour. Les jeunes sont de plus en plus violents et nous sommes entièrement responsables. Ils répondent par la violence parfois abominablement destructrice face à une société qui les violente constamment...Nos sociétés libérales où les gagnants prennent le pas sur les perdants, fragilisent le psychisme de nos ados. Il ne faut pas s'étonner que la cause de mortalité prioritaire soit, le suicide. Que pensons-nous faire pour endiguer ce malaise social ? Avant de les juger, cherchons la part de cristal qui les habite, pour mettre à profit leurs potentialités.

 

Voyons ensemble le monde possible à construire avec des adultes ayant une cohérence de vie qui leur donnera une colonne vertébrale solide. Sachons également leur dire " NON ", ce principe essentiel éducatif qui permet les repères. Soyons des hommes et des femmes debout qui ne craignent plus leurs Jeunes mais, les aime inconditionnellement en leur originalité. Ces quelques bases changeraient le visage de nos sociétés. Puissions-nous engager maintenant des actes qui seront porteurs, pour eux !

 

Mais de grâce, cessons de jouer aux victimes. Cette pensée négative et ce comportement victimaire que nous arborons depuis des années n'aide personne et surtout pas les Jeunes qui attendent autre chose que des pleurnichards adultes qui, ne pensent qu'à leur petite vie mesquine. Cessons d'avoir peur de tout et de rien. Le Monde ne se construit pas avec des trouillards mais des hommes ayant une confiance sans mesure en l'Avenir, notamment des Jeunes.

 

 

Bruno LEROY.

07/07/2017

Peut-on vivre l'Esprit des Vacances toute l'année?

vuedelhimmalaya.jpg 

Je ne sais plus quel écrivain disait que partir c'était mourir un peu. Si je n'ai guère retenu son nom cela est probablement dû au fait que je considère cette maxime complètement idiote. En effet, je pense tout à fait le contraire. Pour moi, partir c'est revenir vers Soi.
 
Vous allez me dire et alors revenir, c'est quoi exactement ?
Revenir, c'est se retrouver dans un autre décor tout en gardant son Moi intègre et spirituellement stabilisé.
 
Revenir, c'est revoir les autres avec un nouveau regard, celui de l'intérieur.
Comment des Vacances peuvent à ce point transformer, métamorphoser l'homme d'autrefois ?
 
C'est la façon dont nous vivons nos Vacances qui est essentielle pour l'aventure spirituelle.
Et le retour est-il un retour vers la routine, les habitudes ?
 
La personne qui sait vivre l'instant présent s'aperçoit rapidement que les secondes se suivent sans se ressembler.
 
Les gestes meurent dans l'espace dès qu'ils sont formés.
Les paroles aussi, seuls les écrits demeurent figés dans la mémoire pour la modifier.
La vie est mouvement, tempêtes, vents, soleils, rires, larmes, cris, apaisements, marche en avant.
 
Que nous soyons loin de notre habitation où logent les fausses habitudes.
Nous devons inspirer la Vie à pleins poumons telle une énergie intarissable.
Ou bien les forces de mort viendront remplacer ce que nous ne sommes pas capables de remplir.
 
Oui, je reviens avec d'autres destins à m'inventer sur les chemins de l'Humanité.
Les vacances peuvent durer toute l'année, c'est une question de spiritualité.
La nostalgie du temps qui passe est faite pour ceux qui s'amusent à le regarder passer.
Je suis dans le temps au centre, dans l'oeil de son cyclone.
Je passe avec lui. J'habite dans ses entrailles. J'en suis ravi...
Puisse votre Amour de la Vie vous donner chaque jour cette puissance d'exister pleinement !
 
Mais comment être en Vacances toute l'année ?
 
Voici, une petite "recette " chrétienne ou simplement de bon sens :
 
Si être en vacances,
ce n'est pas courir toute la journée comme un dingue,
Si être en vacances,
c'est savoir regarder vivre ses enfants
et jouer avec eux,
Si être en vacances,
c'est savoir réduire l'abus de télé ou de radio,
Si être en vacances,
c'est prendre un peu de distance par rapport aux soucis,
Si être en vacances,
c'est savoir regarder l'oiseau qui vole,
ou le bout de bois qui flotte le long d'un fil d'eau,
Si être en vacances,
c'est savoir prendre un livre et le lire calmement,
Si être en vacances,
c'est pouvoir être enfin soi-même,
Alors pourquoi ne pas se mettre en vacances toute l'année ?
Car c'est toute l'année qu'il faudrait ne pas courir, regarder vivre ses enfants, s'écouter entre époux, etc...
Bref, les vacances étant par définition le temps propice à la qualité de la Vie, il serait dommage de se résigner à n'être un humain que quatre semaines par an.
C'est-à-dire pendant le douzième de sa Vie !
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
* Je dédie ce texte à ceux et celles qui n'ont pas eus l'opportunité de partir en vacances afin qu'ils comprennent que nous pouvons les vivre chaque jour de l'année sans pour autant bouger.
Ce qu'il faut et ce qui est fondamental dans l'existence d'un être, c'est d'avancer dans sa spiritualité pour avancer vers Dieu.
 
Bruno LEROY.

09:09 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA PENSÉE DU JOUR., LA POÉSIE DE LA VIE, LA PRIÈRE DU JOUR., LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |