7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2008

DESSINS DE NOS DESTINS.

dalai_lama.jpg

09:51 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans HUMOUR SPIRITUEL | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

03/07/2008

Pouvoir d'achat.

pouvoirachat_des_francais.jpg

12:49 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans HUMOUR SPIRITUEL | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

02/07/2008

POUR UN ÉTÉ QUI RESSOURCE !


     « Chéri, j’ai trouvé une bonne maxime pour toi, s’exclame avec humour cette épouse à son mari perpétuellement surbooké : celui qui ne se défatigue jamais fatigue terriblement autrui ! »
La devise vaut sans doute également pour elle. Nous avons à l’accueillir à notre tour !
Vous remarquerez l’emploi de « défatiguer ». Comme pour la salade que l’on malaxe, relaxe, assouplit, lui permettant de prendre une belle parure accueillante.
Défatiguer, parce que là réside peut-être le préalable au véritable repos qui ne s’acquiert pas si facilement.
Tant de personnes sont en effet nerveusement à bout. Elles ne trouvent la quiétude qu’au terme d’un long processus.
Se défatiguer comme l’on se défait, pas à pas, d’une dépendance addictive.
Toute l’équipe diocésaine qui collabore à cette lettre vous souhaite ce ressourcement physique, psychique et spirituel dont nos corps et nos âmes ont tant besoin.
L’été sera jalonné d’une gratuité relationnelle que nous vous souhaitons fructueuse.
Avec nos amis et avec Dieu, prenons le temps de nous supporter en nous défatiguant, afin de revenir à la rentrée un peu plus…. supportables les uns envers les autres !                                                                                                                                                  

                                                                                                                                                Père Bernard PODVIN
                                                                                                                                                    Vicaire épiscopal

20:54 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans HUMOUR SPIRITUEL | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

30/11/2007

CES EXPRESSIONS QUI MENTENT...

3a5bd515cc1c6144dab747412be048b2.jpg

22:21 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans HUMOUR SPIRITUEL | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

03/10/2007

Arrêtez De Nuire ! ( A.D.N )

Un peu d'humour sur des problèmes éthiquement graves qui portent atteinte à la Dignité Humaine !!

c283ae2b987bd80b48df944bfd6c8e0a.jpg
a4349e2d0ea751f0938f833ab3f2a8e8.gif

10:30 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans HUMOUR SPIRITUEL | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

14/06/2007

Béatitudes de la mondialisation.


Bienheureux les pauvres,
Grâce à leur soumission dans la nécessité
lls vous permettent de gagner l'univers.
Bienheureux les doux
lls n'ont ni les mots ni le culot pour vous contredire 
ils ne posséderont jamais la terre.
Bienheureux ceux qui pleurent
Avec de petits cadeaux qui ne coûtent pas chers
Nous arriveront à les faire sourire
Bienheureux ceux qui ont faim et soif de justice,
lls ne seront jamais rassasiés et resteront convaincus
Que la justice n'est pas de ce monde.
Bienheureux les miséricordieux,
lls s'appauvriront et nous pardonneront
En reconnaissant que nul n'est parfait en ce monde
Bienheureux les coeurs purs,
Francs, sincères et sans détours,
lls croiront à nos bonnes intentions.
Bienheureux les artisans de paix,
Pour éviter les conflits lls finiront par nous laisser en paix.
Bienheureux les persécutés pour la justice,
En restant humblement à notre service, lls se figureront que c'est ainsi qu'ils pourront survivre.
A QUAND CEUX POUR QUI LES " BIENHEUREUX"
SERONT AUTRE CHOSE QUE DES PIONS!

07:25 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans HUMOUR SPIRITUEL | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne, poesie |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

05/06/2006

Juste une heure avec toi !

L’humour est partie intégrante de la vie spirituelle. Si celle-ci se fait pesante, c’est le signe que quelque chose ne va pas. Notez que, même en termes physiques, plus on s’approche du centre de la Terre, moins il y a de " gravité ". Pourquoi n’en irait-il pas de même avec ce centre de l’Univers qui se trouve là, en nous."

[Douglas Harding]

Un homme arrive chez lui un soir fatigué après une dure journée de travail, pour trouver son petit garçon de 5 ans assis sur les marches du perron.

- Papa, est-ce que je peux te poser une question ?

- Bien sûr !

- Combien gagnes-tu de l'heure ?

- Mais, ça ne te regarde pas fiston!

- Je veux juste savoir. Je t'en prie, dis-le moi !

- Bon, si tu veux absolument savoir : 35.00€ de l'heure.

- Le petit garçon s'en retourne dans la maison avec un air triste.

Il revient vers son père et lui demande :

- Papa, pourrais-tu me prêter 10.00€ ?

- Bon, c'est pour ça que tu voulais savoir. Pour m'emprunter de l'argent ! Va dans ta chambre et couche-toi. J'ai eu une journée éprouvante, je suis fatigué et je n'ai pas le goût de me faire achaler avec des niaiseries semblables.

Une heure plus tard, le père qui avait eu le temps de décompresser un peu se demande s'il n'avait pas réagit trop fort à la demande de son fils. Peut-être qu'il voulait s'acheter quelque chose d'important. Il décide donc d'aller dans la chambre du petit :

- Dors-tu ?

- Non, papa !

- Écoute, j'ai réfléchi et voici le 10.00€ que tu m'as demandé.

- Oh merci papa !

Le petit gars fouille sous son oreiller et en sort 25.00€.

Le père en voyant l'argent devient encore tout irrité.

- Mais pourquoi tu voulais 10.00€ ? Tu as déjà 25.00€ !

Qu'est-ce que tu veux faire avec cet argent ?

- C'est que... il m'en manquait. Mais maintenant j'en ai juste assez. Papa, est-ce que je pourrais t'acheter une heure de ton temps ? Demain soir, arrive à la maison plus tôt.

J'aimerais souper avec toi !

20:44 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans HUMOUR SPIRITUEL | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

12/11/2005

LES YEUX DES AUTRES...

medium_nordlicht.jpeg

Vous entrez dans une pièce pleine de gens inconnus. Trente paires d'yeux se tournent vers vous ! J'ai une question : il n'y a maintenant qu'une seule personne dans cette pièce qui n'a jamais vu votre visage. Qui est-ce? C'est vous! Vous avez vu votre reflet. Vous avez vu votre photo. Mais à moins que vous louchiez sérieusement !?, vous ne pouvez pas retourner vos yeux pour voir votre propre visage. Même quand je me regarde dans un miroir, l'image est renversée. Qui sait? J'ai peut-être un look tout à fait contraire à ce que je pense. Cette idée est réconfortante. Peut-être que je ressemble à Tom Cruise, la vedette de cinéma, et que je ne le sais même pas ! Nous sommes souvent surpris face à un enregistrement vidéo en nous voyant ou en entendant notre voix dans un enregistrement audio. Nous bougeons ou notre voix a un ton qui est différent de ce que nous avons supposé. Les hommes des cavernes avaient la belle vie. A moins qu'ils ne se regardent dans un étang quand le soleil brille, ils n'avaient pas idée de ce à quoi ils ressemblaient. Ils s'imaginaient tous sans doute qu'ils ressemblaient à Conan le Barbare sous un beau soleil. Sauf .... sauf ceux qui étaient mariés. " Ug, tu sais que cette peau de tigre que tu portes ne va pas avec la couleur des plumes d'oiseaux dans tes cheveux. " Ou : " Crois-tu que tu peux courir plus vite qu'un ours blanc avec un ventre comme ça ? " La plupart d'entre nous imagine peut-être que les choses sont mieux ou pires qu'elles ne le sont. La réalité ne nous flatte pas. Pour certains, le monde est triste. Tout le monde et tout est contre eux et ils ne sont pas ce qu'ils devaient être. La dépression les nargue. Comment voir les choses comme elles le sont en réalité ? Écoutons la voix du Saint Esprit, il parle par la Parole et il nous donne une perspective juste de notre vie. Réfléchissons à ce que notre époux(se) nous dit dans l'amour. Prenons ce que disent les gens qui nous critiquent, enlevons la poussière de la méchanceté et de la mauvaise volonté, et voyons s'il n'y a pas une graine de réalité dans ce qu'ils disent. Les gens qui nous aiment ont souvent peur de nous dire la vérité parce qu'ils ont peur de perdre notre amour. Une autre perspective que nous oublions souvent est la voix de bons amis. Si nous ne sommes pas ouverts à la voix d'un ami qui veut nous aider à grandir, la seule honnête voix que nous entendrons sera celle de notre ennemi. Et cette voix-là n'est pas tout à fait honnête parce qu'il ne dit pas la vérité avec amour. Qu'il nous flatte ou nous critique, son but est de nous faire du mal. Un ami est tout autre. " Mieux vaut une réprimande ouverte Qu'une amitié cachée. Les blessures d'un ami prouvent sa fidélité, Mais les baisers d'un ennemi sont trompeurs. " (Prov. 27:5, 6) Les observations d'un ami ne sont peut être pas toujours correctes mais il me donne un autre point de vue. Un camarade comme cela se réjouit de nos succès et il pleure avec nous dans nos douleurs. Nous avons besoin de lui. Nous avons besoin d'un esprit ouvert qui écoute et considère ce que dit cet ami. Il y en a qui pleurent : " je n'ai pas d'amis proches". Parfois les amis arrivent " comme ça ", mais en général nous devons avoir l'intention d'en chercher. Puis nous devons investir le temps qu'il faut pour bâtir et approfondir nos amitiés. Un discours ouvert et franc arrive beaucoup plus souvent entre ceux qui ont pris le temps de se connaître. Quand je m'habille pour aller à la réunion et que je sors de ma chambre, ma femme ne regarde pas mon visage (après 24 ans de mariage elle le connaît bien, pour le meilleur et le pire). Non, elle regarde ce que je porte, surtout les couleurs. Il m'arrive de surprendre des gens normaux avec les couleurs que j'associe ou un look de rockeur. Nous avons tous besoin d'un autre point de vue dans la vie parce que le seul qui n'a jamais vu mon visage, c'est .... moi.
Bruno LEROY.

09:53 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans HUMOUR SPIRITUEL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |