7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2010

Il demeure tant de bonheurs à inventer.

nativity.jpg


Juste au centre de moi-même,

Pour vivre les instants qui se souviennent,

Au milieu des hommes comme une semence,

D'Amour dans le cœur des histoires monotones,

Donner de l'Espérance aux âmes qui frissonnent,

Vivre dans le silence de la Beauté des choses,

Être au centre de moi-même,

Au milieu d'une place que j'aime,

Avec ce Feu intérieur qui brûle mon regard,

De multiples splendeurs des paysages d'Art,

Des yeux d'artiste pour contempler,

Sans jamais se lasser de voir les secrets,

Que renferment les hommes et le monde,

Mais Admirer,

Oui, Admirer !

Ce qu'il reste à chercher,

Au fond de l'humanité,

Tel un diamant aux mille éclats,

Dont les couleurs me sont ignorées,

Mais marcher vers demain sans regrets,

D'un passé qui semble avoir tout dévoilé,

Je ne suis point de ces hommes,

Qui vivent en arrière pour mieux reculer,

Il demeure tant de bonheurs à inventer,

Sur cette Terre où la Vie doit palpiter.
 

Bruno LEROY.

Les commentaires sont fermés.