7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2015

Cette Joie profonde que Tu fécondes.

154889_163675430341108_100000959562691_301418_4934099_n.jpg

Tu es présent dans mon cœur d’enfant même lorsque ton absence aléatoire fait comme un cratère de volcan en éruption. Le feu est alors confiné dans mon corps telle une vive chaleur qui me brûle de toi.

Je me consume en Toi car, tu es moi dans mon espace intérieur. Tu te consumes au bout de mes lèvres ta brume obscure me remplit de fièvre. Tu es l’Amour dont le visage rayonne chaque jour que tu construits. Vivre sans toi serait pure illusion chimérique.

Tu es le battement de mon âme quand mon âme te rejoint. Quand mon sang cessera dans mes veines, Ton âme infiniment deviendra mienne. Dès que le soleil se lève ton regard illumine mes jours.

Je sais que tu seras là pour nourrir plus en avant notre Amour. Tu es l’expression quintessencielle de la tendresse, celle donnée sans retour. Gracieusement par Amour.

Tu incarnes pour moi l’Amour pur, parfait, exemplaire imitable à l’infini. Je t’Aime pour ces superbes roses que tu cultives au jardin de mon être. Leur parfum embaume mes gestes les plus simples ou les plus insipides. Tu es la senteur du printemps qui fait germer les fruits à venir. Tu viens dans mon présent pour détruire mon passé et projeter un nouvel avenir. Je t’Adore pour le bonheur que tu m’offres quotidiennement tel un cadeau illimité dans le temps. Cette Joie profonde qui féconde ma vie trop souvent vagabonde. Tu es la Force qui me tient debout telle une flamme que le vent ne fait pas vaciller.

Je vis l’instant présent grâce à ta radieuse présence de chaque instant. Tu habites en moi comme un prolongement de mon humanité. Je t’Adore pour cette conscience plus sereine que tu m’offres. Moi, l’enfant fougueux aux mille colères tu apaises mes guerres. Je t’Aime tellement que le ciel n’est plus assez grand pour loger mon Amour. Voilà pourquoi je te porte toujours en moi comme pour me rassuré de voir l’éternité avec tes yeux. Ton regard est devenu le regard que je porte sur notre Humanité. Tu me fais découvrir tant de merveilles nouvelles, chaque jour, chaque seconde.

Ma vie sans toi serait une erreur, un malheur indicible. Ton Amour abreuve mes désirs de boire à la source de ta Vérité. Je ne saurai vivre sans t’aimer, sans te contempler, sans t’admirer. Tu es l’habitant unique de mon paysage intérieur et extérieur. Tu es le Souffle qui m’emporte vers des rivages insoupçonnés. Tu es l’Amour je suis la porte qui te laisse entrer en moi à jamais. De toutes éternités...

Bruno LEROY.

Les commentaires sont fermés.