7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2011

LE DÉCÈS D'ANNIE GIRARDOT.

     
La comédienne Annie Girardot est décédée
 Plus d'informations sur leParisien.fr

18:30 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ARTISTES., LES BLOGS AMIS., PRESSE. | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Commentaires

Publié par
michel fiore

post non vérifié par la rédaction
Décès d'Annie Girardot :

28/02/2011 à 18h41 - mis à jour le 28/02/2011 à 18h48 | 1701 vues | 0 réactions
Décès d'Annie Girardot : Lelouch s'exprime

C’est avec une très grande tristesse que nous avons apprit le décès de celle qui incarnait pour nous le cinéma féminin français. Elle savait émouvoir, faire rire, faire pleurer et là justement pour son dernier personnage, celui où le destin lui avait fait interpréter le rôle d’une actrice atteinte d’une des plus graves maladies du monde moderne, elle nous avait réellement fait pleurer. Autrefois, lorsque la magie du cinéma n’existait pas, il ne restait que des souvenirs ou au mieux des écrits et des portraits plus ou moins ressemblants des comédiens. Mais depuis l’arrivée du cinéma et plus encore aujourd’hui, la boite de pandore ou l’on enferme les images, permet de faire revivre les acteurs. Aussi, nous ne t’oublierons pas de sitôt

Écrit par : cigarette | 01/03/2011

C’est avec une très grande tristesse que nous avons apprit le décès de celle qui incarnait pour nous le cinéma féminin français. Elle savait émouvoir, faire rire, faire pleurer et là justement pour son dernier personnage, celui où le destin lui avait fait interpréter le rôle d’une actrice atteinte d’une des plus graves maladies du monde moderne, elle nous avait réellement fait pleurer. Autrefois, lorsque la magie du cinéma n’existait pas, il ne restait que des souvenirs ou au mieux des écrits et des portraits plus ou moins ressemblants des comédiens. Mais depuis l’arrivée du cinéma et plus encore aujourd’hui, la boite de pandore ou l’on enferme les images, permet de faire revivre les acteurs. Aussi, nous ne t’oublierons pas de sitôt

Écrit par : cigarette | 01/03/2011

Toutes ma sympathie pour cette grande artiste et a toute sa famille

Écrit par : Josiane | 03/03/2011

Les commentaires sont fermés.