7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2011

La poésie doit illuminer le visage de ta vie.

colombe.gif

Quand on va dans les rues ou les magasins, quand on prend le train, l'autobus ou le métro, on ne voit presque partout que des visages ternes, tristes, crispés, fermés, révoltés. Eh bien, ce n'est pas un beau spectacle !
 
Et même si on n'a aucune raison d'être triste ou malheureux, en passant par là on est désagréablement influencé: on rentre chez soi avec un malaise qu'on communique à toute sa famille. Voilà la vie déplorable que les humains sont continuellement en train de se créer mutuellement. Pourquoi ne font-ils pas l'effort de présenter partout un visage ouvert, souriant, lumineux?
 
Ils ne savent pas comment vivre cette vie poétique grâce à laquelle ils seront émerveillés les uns des autres. La véritable poésie n'est pas dans la littérature, la véritable poésie est une qualité de la vie intérieure. Tout le monde aime la peinture, la musique, la danse, la sculpture, les arts, alors pourquoi ne pas mettre sa vie intérieure en harmonie avec ces couleurs, ces rythmes, ces formes, ces mélodies ?

C'est la poésie que l'on aime chez les êtres et que l'on cherche chez eux: quelque chose de léger, de lumineux, que l'on a besoin de regarder, de sentir, de respirer, quelque chose qui apaise, qui harmonise, qui inspire. Mais combien de gens, qui n'ont pas encore compris cela, vivent sans jamais se préoccuper de l'impression pénible qu'ils produisent sur les autres. Ils sont là, désagréables, bougons, les lèvres serrées, les sourcis froncés, le regard soupconneux, et même s'ils essaient d'améliorer leur apparence extérieure par toutes sortes de trucs, leur vie intérieure prosaïque, ordinaire, ne cesse de transparaître.

Alors, désormais, cessez d'abandonner la poésie aux poètes qui l'écrivent. C'est la vie que vous menez qui doit être poétique. Eh oui, l'art nouveau, c'est d'apprendre à créer et à répandre la poésie autour de soi, à être chaleureux, expressif, lumineux, vivant !
 
Bruno LEROY.

18:52 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA POÉSIE DE LA VIE, LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Commentaires

Cher Bruno,

nous sommes tous des pecheurs, mais il y a pecheurs et pecheurs.
Il y ceux qui en ont après Dieu depuis le fondement de leur coeur.
Par envie, jalousie. Ainsi leur coeur est serré et difficile a ouvrir meme avec nos meilleurs efforts. Ce sont ceux que Jésus appelle les Cains. Puis il y a les Abels: parmi lesquels il y a ceux qui ont un coeur de poisson rouge, c' est a dire facile à trouver et ceux qui sont devenus difficiles, peut etre meme mechants, a cause des blessures subies( injustifiées). Ceux là sont le sourire de Dieu, car bons ou maladivement degradées ils ont un coeur habité par la première amitié avec Dieu. Ils blasphement peut etre, mais ils cherchent l'amour. Je ne sais quelle tete ils font dans les metro, mais je sais que Jesus les aime d' un amour de privilège et il nous demande de les aimer et les aider, ce que tu fais d' ailleurs très volontiers. Mais les Cains, helas! Quoi faire? Aimés ou pas aimés ils sont tjrs vaincus par l'égoisme....En dernier il y a les demons: Plus graves encore!!!!Tu vois, il faudrait couper la planete en deux et dire : une moitié dans ces metro là et l'autre dans ces metro ci avec toi et d'autres. Mais Dieu n' en a pas voulu ainsi. Pourquoi? Va 't en savoir! Peut etre a- t- Il esperé comme toi, comme nous ?Et puis, seulement après, Il a decidé qu' Il faudrait attendre des nouveaux cieux et une nouvelle Terre. Qui sait!!Bisous

Écrit par : Emanuela di Gesu' | 16/09/2011

Les commentaires sont fermés.