7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2012

Tout accueillir avec émerveillement et nous recueillir de temps en temps.

29-1.gif

 

Le soir tombe sur les villes et les campagnes devenues sombres. Une journée de repos se termine et la physionomie du Lundi apparaît soudainement comme un cri dans le silence.

Demain, les humains prendront leurs voitures pour se rendre à un endroit inconnu de nous.

En fait, nous sommes dans ses rues avec d’autres dont nous ne connaissons pas même une bribe de vie. Aujourd’hui, je n’ai strictement rien fait pour mieux me retrouver !

Il nous faut des silences, des écarts dans ce magma discordant de nos sociétés. C’est une question de sur-vie ou de mort, tout simplement.

Retrouver l’endroit secret de notre être profond. Là où la conscience répond.

Et la nuit reformulera notre journée passée en des rêves symboliques à souhaits.

Demain sera donc un nouvel aujourd’hui avec un visage différent.

Embrassons tendrement cette figure qui représente notre existence.

Acceptons sa venue avec amour puisque celle-ci est inéluctable.

Tout accueillir avec émerveillement et nous recueillir de temps en temps.

Quelle extraordinaire destinée quand nous savons qu’elle est habitée par Dieu, à chaque instant.

Je vous souhaite une nuit nimbée de cette lumière intérieure qui ne dit pas son Nom.

Puisse votre semaine avoir la légèreté d’un papillon qui vole au gré du vent bon ou mauvais.

Peu importe, la sève de l’amour inconditionnel coule dans nos veines comme un ruisseau dans un désert spirituel.

 

Bien Fraternellement, Bruno.

QDVB UDP.

 

21:11 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA PENSÉE DU JOUR., LA POÉSIE DE LA VIE, LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.