7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2012

Témoigner signifie aussi se ressourcer dans le silence.

Silence27bis.jpg

 

 

Après une journée mouvementée tel un océan de colère et de fureur. Je pose ma conscience dans le cœur assoiffé de Dieu. Dans la prière, je laisse le vent me guider vers d’autres horizons parfois indéterminés. Dans cette fougue du cœur qui se livre et se délivre en Christ, je retrouve l’essence même du Bonheur.

Cette paix intérieure qu’aucune vague ne peut faire sombrer dans les abysses de la mélancolie.

Un éducateur se doit de donner les blessures de ses jeunes au creux de celles du Christ.

Il a souffert avant nous et sait ce que l’horreur de la douleur signifie.

Lui seul peut y remédier .

Alors, il prend sur Lui toutes les souffrances humaines et leur donne une signification.

Notre symbole demeure la croix, nous le savons.

C’est bien pour cela que nous sommes entièrement confiants en un avenir incertain, souvent.

La prière est notre oxygénation et nous fait humer les doux parfums de la Vie.

Cette Vie que nous voudrions parfois sans problèmes, sans conflits, sans conséquences…

En fait, déjà presque morte faute de n’avoir aucune saveur sauf celle de la routine assassine.

En tant que chrétiens ( nes ), nous avons tout un programme à suivre au quotidien.

Nous avons le devoir de nous perfectionner, nous purifier spirituellement.

Quels exercices spécifiques pratiquons-nous pour trouver la lumière dans le regard des autres ?

Il ne faut pas que nous laissions notre existence tanguer aux tempêtes mauvaises et destructrices.

Nous sommes dans ce monde mais ne sommes pas du Monde.

Il faudrait peut-être se le rappeler de temps en temps…

La prière permet de prendre nos distances avec cette impression que nous avons souvent de nous penser indispensables.

Voilà pour quelle raison, je disais que l’éducateur, dès sa journée terminée, doit tout remettre entre les mains du Seigneur.

Nous ne sommes pas des magiciens. Nous sommes de modestes hères qui essayons de témoigner de l’Amour puissant de Dieu.

Témoigner signifie aussi se ressourcer dans le silence, pour entendre l’Éternel nous parler et nous indiquer les pistes à suivre. Les routes du paradis de la Vie.

Si nous ne pratiquons point ce minimum de vérité vis-à-vis de nous-mêmes. Ne soyons pas surpris de considérer l’existence comme absurde.

La méditation du soir et la prière du matin se vivent dans ce silence amoureux de Dieu.

Ainsi, nous aurons mille façons d’exister dans les yeux des autres.

Je vous souhaite une soirée intériorisée vers l’infini de vous même et une nuit où les feux follets de vos prières rejailliront sur votre visage le lendemain.

 

Bien Fraternellement, Bruno.

QDVB UDP.

 

PS : Toutes mes prières vont pour le rétablissement du Père Guy Gilbert, victime d’un accident vasculaire cérébral. Bon rétablissement Guy !

 

20:26 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA PENSÉE DU JOUR., LA POÉSIE DE LA VIE, LA PRIÈRE DU JOUR., LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.