7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2012

Aimons nos parents tant qu'ils sont vivants.

merci.jpg

Les Mères, ces femmes choisies par Dieu et qui nous donnent Vie.

 La mienne est partie, jeune pour rejoindre la Tendre Lumière.

J'ai construit mon existence à la fois dans sa mémoire et surtout, la rencontre de témoins qui sont devenus exemples pour moi.

 

 

Je tiens à m'unir à tous ceux et celles qui n'auront à offrir, ce jour, que des fleurs et quelques souvenirs qui les hantent.

 La mort des autres est toujours une perle de cristal qui ressemble à quelques larmes.

 

 

Le plus grand Hommage que nous puissions rendre à nos mamans, c'est d'Aimer la Vie, toute la Vie même avec ses blessures.

 

 Aimons nos parents tant qu'ils sont vivants après, ce sera beaucoup trop tard.

 

 Les regrets sont des gestes d'Amour que nous n'avons pas commis.

 Je ne regrette rien, ma mère est Vivante pour Toujours et à Jamais !

Penser à toutes les mères dont le sang coule dans nos veines comme une appartenance certaine, une source d'Amour aux éclats du soleil de notre Vie !

 

Bonne Fêtes de Toussaint à toutes et tous pour vos tendres êtres chéris endormis dans le coeur de l'Absolu.

Puissent nos prières se transformer en Hymne de Joie même si parfois, les béances de l'absence demeurent.

 

Votre Frère Bruno.

 

10:27 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA PENSÉE DU JOUR., LA POÉSIE DE LA VIE, LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Commentaires

Cher Bruno,Je ne crois pas que Dieu choisisse ces femmes qui nous donnent la vie.Non, car Dieu est bon.Ce n'est pas le cas de toutes les femmes qui accouchent,certaines d'entre elles ne seront jamais des mères.Elles peuvent faire vivre,à leur progéniture,un enfer physique ou psychique,bien souvent les deux à la fois.J'ai vécu ce genre de choses,et je suis persuadée que la Foi m'a sauvée du suicide.Mais d'autres n'ont pas eu la même chance. Et comme dirait Guy,notre ami,certains peuvent avor trois vies,ils ne s'en remettront jamais.Je pense qu'il faut aussi souligner ces comportements cruels , et malsains qui ralentissent la constuction de l'être,quand c'est encore possible...Je comprends ce que tu veux exprimer par cet écrit.J'espère que tu me comprendras aussi. Amicalement,Anne-Marie

Écrit par : Grençon Anne-Marie | 03/11/2012

Chère Anne-Marie,
Je comprends parfaitement ce que tu veux dire. Et il est bien d'en parler avec cette liberté d'esprit qui te fait cheminer vers la guérison intérieure par rapport à ton enfance.

Je te souhaite un Merveilleux Dimanche !

Ton ami et frère, Bruno.

Écrit par : Bruno LEROY. | 04/11/2012

Les commentaires sont fermés.