7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2013

LETTRE AUX ABSENTS.

 

LETTRE AUX ABSENTS
Les Mères, ces femmes choisies par Dieu et qui nous donnent Vie.
 La mienne est partie, jeune pour rejoindre la Tendre Lumière.
J'ai construit mon existence à la fois dans sa mémoire et surtout, la rencontre de témoins qui sont devenus exemples pour moi.

 
Je tiens à m'unir à tous ceux et celles qui n'auront à offrir, ce jour, que des fleurs et quelques souvenirs qui les hantent.
 La mort des autres est toujours une perle de cristal qui ressemble à quelques larmes.

 
Le plus grand Hommage que nous puissions rendre à nos mamans, c'est d'Aimer la Vie, toute la Vie même avec ses blessures.
 Aimons nos parents tant qu'ils sont vivants après, ce sera beaucoup trop tard.
 Les regrets sont des gestes d'Amour que nous n'avons pas commis.
 Je ne regrette rien, ma mère est Vivante pour Toujours et à Jamais !
Penser à toutes les mères dont le sang coule dans nos veines comme une appartenance certaine, une source d'Amour aux éclats du soleil de notre Vie !
Bonne Fêtes de Toussaint à toutes et tous pour vos tendres êtres chéris endormis dans le coeur de l'Absolu. 
Puissent nos prières se transformer en Hymne de Joie même si parfois, les béances de l'absence demeurent.
Votre Frère Bruno.

11:42 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.