7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/08/2014

LE DIEU AUQUEL JE CROIS.

2_12.jpg

Mesdames, Messieurs,

 

Juste un petit mot pour vous prévenir que nous venons de recevoir une carte postale de Bruno LEROY. Je joins le mot qu’il vous a écrit. Il vous assure de son amitié et de sa fraternité. Bien Cordialement, Éric Figard, Adjoint Juriste-Social.

 

 

LE DIEU AUQUEL JE CROIS

 

 

Un Dieu qui nous offre le courage d’affronter toutes les peurs pour exprimer ce qui nous tient debout envers et contre tout.

 

Un Dieu qui fait sourire les enfants par son humour sur les événements.

Un Dieu qui suinte d’Espérance et dont le feu se reflète sur notre visage.

 

Un Dieu qui sait nous dire « Non » pour nous faire pénétrer dans la maturité spirituelle. Cette maturité dont les Jeunes attendent quelques signes des adultes souvent, en vain. Aimer, c’est savoir dire « Non » quand les garde-fous ont délimités le terrain.

 

Aimer, c’est être constamment présent avec distance pour que fleurisse la liberté individuelle.  J’ai trouvé depuis ma tendre enfance sens à mon existence. Je me fais un devoir de dévoiler ce bonheur qui fomente aux tréfonds de mon être.

 

Ayez confiance Frères et Sœurs bien aimés, l’Esprit saint vous donnera toujours le comportement et les mots selon vos charismes.

 

 Vous serez alors témoins de l’Amour et de l’Espérance. Des Témoins du Christ vivant dans ce monde aux senteurs de culture de mort.

 

Des ressuscités face à cette terre déprimée de ne plus saisir le sens, l’essence même d’une transcendance voulue par un Dieu d’Amour. Répandre l’Amour dans les moindres gestes quotidiens devient contagieux pour ceux et celles qui nous entourent et nous regardent vivre.

 

De plus, l’amour est inventif à l’infini et permet de trouver des solutions face à la misère humaine dont les jeunes sont les premières victimes.

 

Mais, en attendant, je puise mon énergie dans un ressourcement profond, voire essentiel au cœur des Forêts et des ruisseaux qui chantent leur joie d’être là pour que mon âme s’immisce progressivement dans un univers de prière et surtout d’adoration. Le soir, je contemple le soleil qui se couche sur le paysage qui s’endort doucement.

 

Au plaisir de vous retrouver au Mois de Septembre avec le bonheur de partager ensemble ce qui fait la quintessence même de notre vie. La beauté cachée des personnes, la puissance de la prière ou de la méditation et la force de penser en dehors d’une société formatée. Nous avons les évangiles pour réfléchir profondément sur nos déterminismes.

 

Nous sommes dans ce monde mais point du monde. Dans ce Monde pour Témoigner de l’amour démesuré de Jésus-Christ !

 

 

Bien Fraternellement, Bruno. Union de prière.

12:50 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA PENSÉE DU JOUR., LA POÉSIE DE LA VIE, LA PRIÈRE DU JOUR., LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.