7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2015

L'AMOUR EST FRAGILE.

 

amour.png

A l’aurore d’une année nouvelle, il nous arrive de formuler des vœux personnels qui nous permettront d’avancer en cette vie. La promesse que je grave en mon cœur est à la fois pour moi mais, surtout pour mon entourage.

En effet, écrire sur la toile m’a permis de semer des poussières d’étoiles sur une voie lactée parfois désespérée.

Et pourtant, à force d’être connecté sur le Net ; je finissais par me déconnecter de ma propre Famille et de mon épouse en particulier.

J’étais présent sur mon clavier et devant mon écran en ne m’apercevant pas qu’en réalité j’étais dans les nuées virtuelles de l’absence physique. Trop d’Internet ou trop de plaisir tue le charme. Et progressivement, d’année en année, je détruisais la splendeur de notre couple qui désirait tant s’incarner dans le réel, le présent et ses vicissitudes.

J’échappais en quelque sorte à la rudesse de mon quotidien auprès des Jeunes en faisant chanter les mots, les phrases, les sanglots…Un ressourcement sans réelle signification.

Et je voulais impérativement Témoigner de l’amour du Christ dans ma Vie.

Cela me paraissait tellement important qu’un seul moment de libre me faisait narrer toute la tendresse de Dieu, sans que je prenne conscience que je devenais esclave de ce soit disant témoignage certes sincère mais aliénant. Et Dieu ne veut que des Hommes libres.

Mon épouse m’a fait comprendre que l’amour est aussi fragile qu’un fil de soie.

Elle me suppliait  de ne pas rester trop longtemps sur mon ordinateur afin que nous puissions discuter ensemble.

Mais, après m’être cent fois connecté, je n’avais plus guère envie de parler. Et le foyer s’en ressentait car, je laissais délibérément les taches ménagères à mon épouse qui n’en pouvait plus.

Puis, l’Année 2015 montra son nez de clown loin des pitreries habituelles dont se servent ces personnes de métier pour nous faire rire. Elle me fit comprendre que l’existence ne pouvait se résumer à l’éducatif et les réseaux sociaux.

Tout cela fut dit avec tendresse et délicatesse. En dehors de Facebook ou de mes Blogs fleurissent des activités artistiques, culturelles, sportives d’une autre richesse.

De plus dans mon for intérieur, je me dis qu’il y avait quelques hypocrisies à rédiger des articles sur la prière, l’amour conjugal, la contemplation et l’amour de Dieu, sans plus même avoir le temps de vivre tout ce qui m’est précieux.

Alors, j’ai promis à mon épouse de freiner Internet sans pourtant l’arrêter mais, de prendre le temps de respirer avec sa douceur légendaire.

Oui, l’amour est fragile et nous pouvons allègrement blesser l’autre sans en prendre conscience. Désormais, cette Année 2015 prendra un autre virage, celui de retrouver les moments que j’ai négligé à cause de l’informatique.

L’amour est fragile comme un verre de cristal et peut se briser entre vos doigts alors que vous vous pensiez irréprochable. Et le cœur saigne en silence. L’amour peut s’éroder pour moins que cela et j’ai la chance grand Dieu d’avoir une épouse compréhensible à la hauteur de mes attentes. Elle m’a attendue en 2014, elle ne m’attendra plus. Je serai près d’elle pour l’aimer encore plus fort. L’amour est fragile, il faut l’entretenir, le cultiver, le nourrir avant qu’il ne périsse naturellement faute de ne pas avoir été considéré. Dieu vit dans les interstices de cet amour pour lui donner force chaque jour. Ne l’oublions pas et prions afin qu’il persiste même par-delà le temps et l’espace comme le Seigneur nous l’a promis. Il tient ses promesses, Lui. Alors imitons-Le. Je lui serai fidèle jusqu’à la fin des temps. Promis !

Bruno LEROY.

17:06 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA PENSÉE DU JOUR., LA POÉSIE DE LA VIE, LA PRIÈRE DU JOUR., LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Commentaires

Quel beau programme ! et un beau témoignage . Je ne me lasse pas de lire vos beaux textes et de les partager . Merci Bruno .

Écrit par : MALOU | 02/01/2015

Oui, internet peut être piégeant, j'en ai fait l'expérience. J'essaie de doser, d'équilibrer le temps passé sur l'ordi. Pas facile !

Écrit par : dj34 | 05/01/2015

Les commentaires sont fermés.