7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2016

Notre vie doit changer à l’aurore du Carême.

CAREME4 (1).png

Parfois mon sourire se fige dans un désespoir,

Mes larmes sont intérieures dans un miroir,

Je sais des blessures que le temps n’éteint,

Lorsque la mort s’est frayée un chemin.

 

Je vis parfois en dehors des soleils,

Et pourtant mon âme cherche le réel,

Retrouve sa luminosité dans la beauté,

Du vent, des arbres, des roses enchantés.

 

Je cherche dans la vie le cœur de la Vérité,

Cela m’éloigne des tentations désespérées,

Je ne veux pas des autres l’approbation,

Pour vivre en cherchant leur autorisation.

 

Je suis libre comme un ouragan arrogant,

Cette liberté provient d’un brasier jaillissant,

Un incendie du cœur venu de l’infini bonheur,

Qui me fait oublier la senteur de mes pleurs.

 

Nous avons tous des instants de douleurs,

De manques, de rancœurs, de noirceurs,

Qui nous font croire en une vie de malheurs,

Or, notre façon de regarder dévoile cette pâleur.

 

Nous sommes les assassins de nos ravissements,

Nous aimons ressasser tous les aspects déplaisants,

Sans jamais jouir d’un présent qui nous conçoit,

Nous sommes acteurs de nos joies et désarrois.

 

 

Notre vie doit changer à l’aurore du Carême,

Les promesses données à Celui qu’on Aime,

Doivent être tenues pour donner sens à l’existence,

Dieu seul sait nous mener vers l’Espérance.

Amen !

 

Bruno LEROY.

 

 

 

 

 

19:14 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA PENSÉE DU JOUR., LA POÉSIE DE LA VIE, LA PRIÈRE DU JOUR., LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.