7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2019

Notre Dame de Paris nous convertit à l'Amour.

NDP.jpg

Ô Marie voilà que le premier jour saint ,
Des flammes venaient raviver ton chagrin,
Face à ton Fils glorieux et triomphant,
Le feu est la peur enfouie des êtres Humains,
Contre ses baisers brûlants nul ne peut rien,
L'eau est présent pour arrêter son ardeur,
Mais voilà que nos cœurs s’enflamment,
Non de Bonheur mais de craintes et de peurs,
J'ai vu à l'intérieur de mon âme une rédemption,
Une couronne d'épines contre nos distensions,
Elle criait, hurlait unissez-vous Hommes défaits,
La Foi et la Raison vous demande de vous aimer,
Et de croire que les problèmes sociaux,
N'ont rien à faire avec le regard de Dieu,
Pourtant,ses souffrances éprouvées sont vos yeux,
Et font couler les larmes vinaigrées telle de l'eau,
Sur vos blessures et vos transports sociétaux,
Ce que vous ne semblez pas savoir des plaies,
Du Christ sont les purulences de nos esprits,
Il n'a guère souffert pour se mettre en spectacle,
Il a voulu s'unir à notre vie, notre destin misérable,
Notre Dame de Paris veut nous réunir pour toujours,
Sur le chemin qui instaure le travail et l'artisanat,
Les pleurs de cette catastrophe et le ravissement,
De nous savoir ensemble unis par la transcendance,
Que nous ne voyons mais nous envoie des signes,
De réconciliation aux flots d'un embrasement intérieur.

Bruno LEROY.

Les commentaires sont fermés.