7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2005

L'Avenir est à la Tendresse !

medium_bruno_et_qitof_3.jpg

Christophe et Bruno.

                                                   

Un mot dont tout le monde parle aujourd'hui, tellement personne ne peut plus vivre sans elle, tellement la vie paraît difficile...
Un mot qui nous touche au coeur, car il évoque des moments où nous sommes merveilleusement bien, détendus, confiants, joyeux d'aimer et d'être aimés.
Un mot qui voisine avec affection, chaleur, réconfort, douceur. C'est la tendresse des parents pour leurs enfants, de l'époux à l'égard de son épouse, des amis.
Un mot dont on a parfois peur, car on ne connaît pas quelle réaction aura l'autre. Et si on se moquait de nous, par ce que trop sentimentaux, trop romantiques !
Une valeur, la tendresse, aussi nécessaire à notre vie que l'air ou la nourriture. Des petits riens qui viennent du coeur, mais une richesse qui tient à peu de chose ; un regard, une main, un sourire, un geste, un mot.
Une valeur presque impossible à traduire si on a la nuque raide et le coeur de pierre, si on se laisse aller à la mollesse ou la passivité, si ce n'est qu'une flambée épidermique ou la toccade d'un moment fugitif.
Une porte ouverte aux souffrances les plus intimes, les plus secrètes, les plus cachées, celles qu'on ose à peine balbutier.
Une joie, création durable d'un amour qui grandit, d'une amitié qui se construit.
La tendresse, un risque à courir ? Oui, le risque de la gratuité.
Bruno LEROY.
medium_bruno_et_qitof.jpg
Christophe amoureux de la Photographie et Bruno amoureux des fleurs.

18:51 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Commentaires

Bruno,
un bien bel article. Même si je n'ai pas beaucoup le moral en ce moment j'apprécie tes lignes.

Écrit par : olivier | 07/09/2005

Cher Olivier,
Tu peux, si tu le désires, me dire ce qui te toumente actuellement. Parler, cela libère. Bien-sûr, il ne s'agit que d'une simple proposition fraternelle. Je ne prendrais pas ombrage si tu considères ton problème comme srtictement personnel.
Si tu veux m'écrire tu peux le faire à : edukaction@club.fr
Je te souhaite de retrouver le moral qui fera de toi un combattant de l'Amour pour un monde meilleur.
Très Amicalement, Bruno !

Écrit par : BRUNO LEROY. | 07/09/2005

Bonjour Bruno, Je viens de relire ce que tu as écrit sur la tendresse et je peux dire que je m'en suis servi pour ma méditaion ce matin. Tout ce que tu dis est très vrai. De la tendresse nous en avons tous besoin pour vivre, pour trouver son équlibre affectif et humain. Mais combien cela fait mal quand tu en donnes et que l'autre la refuse ou n'y répond pas du moins comme tu aimerai la recevoir. La tendresse devrait être source de communion, d'échange d'AMOUR; Dans notre foi nous l'avons de Dieu en plénitude. J'essaie de la recvoir, de la transmettre, mais que c'est dur !! La tendresse existe aussi dans la nature, ce moineau qui vient manger un petit morceau de pain, une fleur qui s'épanouit. C'est un peu ce que ce texte m'inspire. Merci Bruno pur tout. Ta petite soeur en Jésus. Josiane

Écrit par : Josiane | 15/09/2005

Merci Cher Bruno pour ce magnifique article dans lequel je reconnais bien ce que représente la tendresse à l'état pur !

Photos au souvenir heureux... tout comme il m'a semblé t'avoir toujours connu, il me semble bien reconnaître ce petit coin vert !!!

Ta fidèle amie Uranie.

Écrit par : Bernadette | 21/09/2005

Les commentaires sont fermés.