7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2005

L'ÎLE DES SENTIMENTS...

Il était une fois, une île où tous les différents sentiments vivaient :  le bonheur, la tristesse, le savoir, ainsi que tous les autres, l’amour y compris. 
 Un jour, on annonça aux sentiments que l’Île allait couler. 
Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent.  Seul l’amour resta.  L’amour voulait rester jusqu’au dernier moment. 
Quand l’île fut sur le point de sombrer, l’amour décida d’appeler à l’aide.  La richesse passait à côté de l’amour dans un luxueux bateau. 
L’amour lui dit « richesse, peux-tu m’emmener? »  « Non, car il y a beaucoup d’argent et d’or sur mon bateau.  Je n’ai pas de place pour toi ».  L’amour décida alors de demander à l’orgueil qui passait dans un magnifique vaisseau :  « orgueil, aide-moi, je t’en prie! »  Je ne puis t’aider, amour, tu es mouillé et tu pourrais endommager mon bateau. »  La tristesse étant à côté, l’amour lui demanda :  « tristesse, laisse-moi venir avec toi. »  « Ooh…amour, je suis tellement triste que j’ai besoin d’être seule! »  Le bonheur passa aussi à côté de l’amour, mais il était si heureux qu’il n’entendit même pas l’amour l’appeler!  Soudain, une voix dit : Viens amour, je te prends avec moi. »  C’était un vieillard qui avait parlé. 
L’amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu’il en oublia de demander son nom au vieillard.  Lorsqu’ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s’en alla.  L’amour réalisa combien il lui devait et demanda au savoir :  « Qui m’a aidé? »  « C’était le temps » répondit le savoir.  « Le temps? » s’interrogea l’amour.  « Mais pourquoi le temps m’a-t-il aidé? »  Le savoir sourit plein de sagesse et répondit : « C’est parce que seul le temps est capable de comprendre combien l’amour est important dans la VIE.

Bruno LEROY.

16:20 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CONTES SPIRITUELS. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Commentaires

cher Bruno,

il est presque 13 heures....
Quelle douleur d'apprendre cette triste nouvelle ! décidemment 2005 restera gravé dans votre mémoire comme une année bien terrible.

Il est bien difficile de trouver les mots .....

Aussi je vous envoie en transport très spécial (c'est noël je suis sure que cela va arriver)
Du courage,
de la confiance en notre Dieu,
et des ordres d'amis dans la foi :)

NE VOUS DECOURAGER PAS
TENEZ FERME
Reciter les psaumes dans votre coeur (comme l'on s'accroche à une corde de survie) afin de nourir votre âme de paroles apaisantes.
Ne pensez ni à hier ni à demain, pour garder toute l'énergie pour l'instant présent afin de guérir.

Sachez que toutes les prières de vos amis montent vers Dieu et ils intercèdent.
en fait dans cette chambre vous n'êtes pas seul.

Cher Bruno, je suis si triste d'apprendre tout cela. Vous aviez tant besoin de vous reposer.
Nous avons besoin de vous comme témoin de foi.

Écrit par : marie | 24/12/2005

Les commentaires sont fermés.