7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2007

QUESTIONS D'UNE SUBTILE DÉBILITÉ !

Nicolas Sarkozy a une nouvelle fois posé la question de l'inné et de l'acquis en matière de pédophilie, mardi, faisant le parallèle avec le suicide et les cancers liés au tabagisme.

Propos extrêmement graves, selon Buffet
"Qui peut me dire que c'est normal d'avoir envie de violer un petit garçon de trois ans ? Est-ce que c'est normal ? Est-ce que c'est un comportement...", s'est interrogé le candidat de l'UMP à l'élection présidentielle sur France 2. "Je voudrais apporter un témoignage personnel, ça ne m'a jamais traversé l'esprit", a-t-il ajouté.

Nicolas Sarkozy a été vivement critiqué ces derniers jours par Ségolène Royal, François Bayrou, Jean-Marie Le Pen et des spécialistes, pour avoir déclaré dans un entretien à Philosophie Magazine qu'il inclinait "à penser qu'on naît pédophile".

"Quelle est la part de l'inné et quelle est la part de l'acquis ?", s'est-il à nouveau interrogé sur France 2. L'ancien ministre de l'Intérieur a d'abord fait le parallèle avec le suicide, déclarant : "Je ne veux pas qu'on complexe les parents : tout jeune qui se suicide ce n'est pas exclusivement la faute des parents, il y a un terrain".

Il a ensuite parlé du cancer, soulignant qu'"il y a des tas de gens qui fument deux paquets de cigarettes et qui n'auront jamais de cancer et puis il y a des malheureux qui ne fument jamais, les fumeurs passifs, et qui auront le cancer, pourquoi ? (...) Il y a un terrain qui est plus propice et plus fragile".

"Ce sont des propos extrêmement graves, ça veut dire qu'on revient sur tout ce qui a été l'évolution des sciences dans notre société", a réagi mardi matin Marie-George Buffet sur RMC et BFM TV.

"C'est-à-dire reconnaître que chaque homme, chaque femme est libre et non pas qu'il est prédestiné ou que dans ses gènes il y aurait déjà toute sa vie qui serait inscrite et qu'il serait incurable", a ajouté la candidate communiste.

Source: L'Express.

21:00 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans HOMMES POLITIQUES. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Commentaires

Est-ce que le gène de la stupidité se transmets par le père ? Par la mère ? Est-il récessif ? Ou est-ce que ça s'attrappe par les moustiques ?
C'est trés grave de confondre résistance biologique aux maladie et comportement ! C'est induire que toutes les inégalités sont génétiques, et donc tous ceux qui n'ont pas le profil voulu sont tarés de naissance, ils ont les mauvais gènes. Ca préfigure une société qui ressemblera à ce qu'on a déjà connu ; il y en a un autre qui considérait que les hommes se classaient entre "génétiquement corrects" et "génétiquement incorrect", il a fini suicidé... aprés avoir incendié le monde.
Je vais vous dire : MEME SI C'ETAIT SCIENTIFIQUEMENT PROUVE QUE LES GENES CONDITIONNENT LE COMPORTEMENT JE COMBATTRAIS UNE SOCIETE QUI REPOSERAIT LA DESSUS PARCE QUE CA NE LAISSE PLUS DE PLACE A L'ESPERANCE ET A LA VOLONTE DE CHOIX INDIVIDUELLE.
Bien fraternellement
Samuel

Écrit par : Samuel | 12/04/2007

Cher Samuel,
Lorsque j'ai lu votre message ce matin.
Je me suis dit, que votre intervention est superbement intelligente et votre réflexion qui pose la question du déterminisme Humain est réconfortante.
Je partage fondamentalement cette conception dichotomique entre le génétiquement correct et incorrect.
La profondeur de votre pensée donne à espérer car, comme toute personne intelligemment constituée, vous refusez l'embrigadement scientifique définitif.
C'est aussi ce que je pense indéfectiblement.
L' Humain ne peut être réduit à une conception scientiste de son individualité.
Ces fameuses questions entre l'inné et l'acquis ont permis à des esprits totalitaires d'affirmer leur Pouvoir sur des concepts mensongers.
Nous naissons, certes, avec un patrimoine biologique Familial mais, nous pouvons le modifier, le construire, le détruire selon nos propres expériences de vie.
Il est faux de penser que l'Homme ne peut être maître de son destin pour des motifs purement biologiques.
L'Être Humain façonne sa propre histoire en fonction de sa liberté ontologique lui permettant de discerner ce qui est bien pour lui ou ce qui fait tord à sa personne et son environnement.
Nous avons essayé de tout prouver par la génétique pour nous déculpabiliser de nos responsabilités.
Souvenez-vous, les scientifiques ont cherchés en vain les gènes de certaines pathologie tels que les meurtres, l'homosexualité, les maladies cardio-vasculaires etc...
Ces recherches ne sont nullement effectuées pour notre " bien " mais, pour contrôler davantage les populations dites à risques.
Alors, qu'il ne s'agit que de réponses comportementales d'une société qui refuse d'admettre certaines catégories sociales.
Le déterminisme génétique tue froidement l'Espérance !
Nous cherchons des réponses à toutes problématiques pour nous illusionner sur la prise en main de notre destin.
Et nous détruisons l'idée même de vie.
L'Homme est responsable de son devenir mais, il arrive que d'immenses failles sociales et politiques le rendent presque inhumain.
Vous avez amplement raison.
Nous devons combattre ardemment pour conserver l'Espérance et la liberté individuelle qui sont constructrices de notre vision et place dans l'Existence.
L'inné même s'il n'est guère favorable au départ peut devenir rayonnant par l'acquis que nous élaborons chaque jour.
Non, rien n'est jamais perdu et définitif. La Vie est mouvement.
Vouloir la figer dans des hypothèses scientifiques, c'est lui donner la mort.
Même s'il était prouvé qu'un assassin possède des gènes qui le pousse à de tels actes.
Cela ne m'empêcherait jamais de croire qu'en tout Homme une part de soleil demeure.
Je ne suis pas pour la déresponsabilisation des êtres Humains.
Je suis pour une conscientisation individuelle qui exprime une Liberté.
Je suis pour une Espérance qui est force de contestation envers et contre tout !
Je vous remercie, Cher Samuel, pour vos propos très enrichissants qui prouvent votre intérêt et votre espoir dans une humanité libre et consciente d'elle-même.
Décidément, bon nombre d'idées de fond nous rapprochent vraiment.
Vous avez écrit ce message avec un coeur intelligent.
Merci et je vous souhaite une merveilleuse Journée auprès de tous ceux et celles que vous aimez !!!
Très Fraternellement, Bruno.

Écrit par : BRUNO LEROY. | 12/04/2007

Les commentaires sont fermés.