7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2010

Quel genre de chrétien êtes-vous ?

"Celui qui n'aime pas ne connaît pas Dieu." Jean 4.8 www.saparole.com

Les pharisiens étaient sans aucun doute les champions d'une religion faite de rituels et de règles strictes : circoncision, règles alimentaires, vestimentaires... ils en connaissaient tous les détails ! En fonction de ces règles, ils décidaient qui pouvait être accepté dans leur communauté et qui devait en être exclu. Et ceux qui étaient admis jugeaient sans compassion les égarements de ceux qui n'étaient pas de leur bord ! Dallas Willard a dit : “Beaucoup de gens rejettent le christianisme à cause de l'attitude intransigeante de chrétiens murés dans leur tour d'ivoire, dont la vie leur paraît morne, ennuyeuse, stricte à l'extrême et dépourvue de toute satisfaction. Une piété faite de rituels et de règles incompréhensibles est souvent la cause de la rébellion humaine contre Dieu autant que de la misère morale de l'humanité.”


Si nos vies sont dépourvues de joie et d'amour sincère pour Christ, nous nous mettons à chercher

des palliatifs pour nous sentir différents des gens “du monde”. Jésus évita cet écueil. Quand on Lui demanda de définir la Loi, Il répondit simplement : “C'est aimer Dieu et aimer les hommes.” Paul a écrit : “Quand je parlerais les langues des hommes et même des anges, si je n'ai pas l'amour, je ne suis qu'un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit” (1 Corinthiens 13.1). Vous pouvez vous imaginer être une personne très spirituelle et n'être, pour reprendre la formule de Mark Twain, “qu'un homme bon, dans le pire sens de ce terme !”

 


Winston Churchill avait souvent été pris à partie par Stafford Cripps, un membre de l'opposition, que
tout le monde détestait, en raison des grands airs de sainteté qu'il affichait partout. Un jour Winston Churchill le vit passer dans un couloir et s'écria à la cantonade : “Voilà presque Dieu qui passe dans nos parages, mais... grâce à Dieu, ce n'est pas Lui !” Le témoignage le plus puissant en faveur du Christianisme vient de la vie de ces chrétiens en qui le Christ réside. Mais le témoignage le plus puissant porté à l'encontre du Christianisme vient de ces chrétiens qui se considèrent supérieurs aux autres, qui critiquent et jugent tout le monde, et qui promènent partout leurs grands airs pleins de suffisance. Quel genre de chrétien êtes-vous ?    

 

Bob Gass.

15:04 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.