7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2012

Comment exister réellement sans en savoir le Sens ?

12-bientot.gif

 

La semaine presque se termine. Et pourtant, j’ai l’impression étrange qu’elle ne fait que commencer. Chaque jour est un renouvellement de nous-mêmes. Sinon, il ne reste qu’à nous traîner dans les routines habituelles. Et le soleil ne laisse même plus passer la lumière.

Les jours meurent comme les années et la vie passe sans cette saveur d’éternité.

Non, pour être heureux, il faut prendre sa vie en main avec Dieu.

Ceci est l’unique solution pour vivre une cohérence, une joie qui détruit toutes tristesses.

Sinon, le malheur ne fait que s’abattre sur nous, simplement parce que nous ne donnons point de sens aux événements. Comment exister réellement sans en savoir le Sens ?

Et qu’importe où l’Esprit nous mène aux frontières de notre propre liberté.

Nous acceptons toutes vérités afin qu ‘elles fassent sens dans notre existence.

Réfléchissons à cela… !

Toutes les personnes qui se lamentent sont dans le tournoiement d’un non-sens ou un  sens interdit. Une apathie face au combat spirituel peut être à l’origine des plaintes, des larmes, des pleurs, des comportements irraisonnés.

La Foi nous indique le chemin que nous devons prendre chaque matin pour découvrir les signes que le Christ nous envoie constamment. Le drame est que nous ne sommes pas suffisamment attentif ou à l’écoute pur les happer au passage.

Notre Vie est alors sombre comme une nuit sans lune et sans étoiles.

Notre vie n’est plus qu’un sempiternel matin qui se lève pour nous chagriner de nouveau.

Ils sont à plaindre ceux qui ne voient pas la beauté dans les fleurs de leur paradis terrestre.

Pensons à ce que nous offrent les bras matutinaux. Ils nous offrent des gerbes de flammes pour incendier nos amis, nos voisins, nos ennemis par un sourire de Tendresse.

Vivons main dans la main avec Dieu et les lendemains seront toujours heureux !

Je vous quitte en vous souhaitant une belle soirée pleine de sérénité et une nuit où le ciel noir illustrera vos rêves tel un cinéma qui raconte votre histoire. D’ailleurs, nos rêves, ne nous parlent-ils point de nous mêmes de façon symbolique ?

Bien-sûr, alors laissons parler cette voix en nous qui nous indique la voie la plus courte vers notre «  moi » et vers les autres.

 

Bien Fraternellement, Bruno.

QDVB UDP.

 

21:47 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA PENSÉE DU JOUR., LA POÉSIE DE LA VIE, LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.