7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2012

Le Messie naquit dans le ciel étoilé de Handel.

 
Handel: Messiah
 
Handel: Messiah
Prix : EUR 7,99
   

 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Handel: Messiah (Téléchargement MP3)
Selon une légende chrétienne voici comment naquit le Messie dans l'esprit de Handel. Le musicien Haendel vivait à Londres lorsqu''il traversa une période de sécheresse terrible, au cours de laquelle il se trouva incapable de composer. Pour un musicien, comme pour un poète ou un peintre, la sécheresse, le manque d'inspiration est une tragédie : plus rien ne vous réussit.

Haendel se trouvait donc bloqué dans une sécheresse immense, plongé dans une profonde dépression ' pour le moins spirituelle ' c''est ce qu'il raconte lui-même. Il ne savait que faire, le monde entier s''écroulait sur lui. Un jour, il sortit se promener dans les rues de Londres et alors qu''il faisait déjà nuit, au moment de tourner au coin de la rue, il s'arrêta net. En effet, il lui semblait entendre la voix d''une soprano qui chantait dans une maison voisine. Il fit silence et écouta. Le texte parlait de l''histoire du peuple d'Israël, de sa traversée du désert, de l''attente du Messie. Quelqu''un était en train de chanter les textes de l''Écriture, quelqu''un qui priait en chantant.

Haendel raconte qu'à ce moment-là, ce n''est pas de la musique qu''il entendit, mais la voix de Dieu à travers la musique. Et quand on écoute Dieu, la vie est transformée. Ça n''arrive pas lorsque l''on écoute la parole que l''on dit être de Dieu. Ça n''arrive que quand on écoute Dieu lui-même. Quand quelqu''un qui lit les Écritures écoute Dieu, il sent alors comme si, à ce moment précis, un feu ardent entrait en lui.

C''est ce qui est arrivé à Haendel. Il est revenu chez lui en courant et en vingt-deux jours, il a composé Le Messie. C''est de cette manière que Le Messie a été créé, cela s''est fait au cours des vingt-deux jours qui ont suivi cette expérience. ( Feu et Lumière )

Ce disque relate à merveille cette expérience spirituelle et artistique. Je le recommande à tous ceux et celles qui désirent à la fois écouter dans le silence du soir, cette oeuvre sacrée et s'ouvrir aussi à la légèreté raffinée de Handel. Lui seul sait faire danser les battements de notre coeur aux douceurs des violons.

Puis les Choeurs de cet enregistrement de qualité, dont la volupté mystique, honorent ce chef d'oeuvre religieux.
Un oratorio qui se savoure durant deux heures dont l'interprétation exceptionnelle fige le temps comme une attente eschatologique espérée.




Bruno LEROY.
Éducateur Social.

19:41 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., Livres et saveurs musicales de Bruno LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.