7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2014

Mendiants d'Amour.

10.jpg

J’aimais écouter la musique de la brise dans les arbres

D’ailleurs, ils me tendaient les bras comme de petits enfants

Cherchant dans mon regard la noblesse de mes sentiments

Je savais qu’ils cherchaient au fond de mon âme

Des éclats de lumière et  d’intenses flammes.

 

La nature est un Temple où prient les mendiants

Ceux qui quémandent quelques bribes d’amour

A l’infini à l’Absolu vivant qu’on appelle Dieu

Alors le silence se cache dans le cœur amoureux

Et ne sort dans le bruit des villes pour nous rendre

Forts, Libres et Heureux !

Oui, la prière au cours des rivières, des forêts,

Est plus puissante encore qu’en des lieux habités.

Elle nous investit dans les jours obscurs

Dans les hurlements de détresse,

Elle nous donne les mots de tendresse

Quand tout semble sombrer dans un profond désarroi,

 

 

Elle nous rappelle de mémoire la Beauté

De la vie qui palpite non loin de chez nous

Et nous invite à retrouver cette pure poésie

Qui chante en caressant les blés et les champs

Pour faire de picturales métaphores enchantées

Qui, dans la prière de l’abandon à la Providence,

Nous procureras la Joie, la Force dans nos combats

En éternelle recherche de l’Essentiel

De cette mirifique lumière de notre Vie intérieure

Que nous manquons souvent par manque de recul.

Heureusement l’Esprit nous prend sans cesse la main

Pour nous mener vers le chemin du Bonheur.

Cet endroit secret dans lequel Dieu seul nous parle.

Nous, les mendiants d’Amour !

 

Bruno LEROY.

 

13:29 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA PENSÉE DU JOUR., LA POÉSIE DE LA VIE, LA PRIÈRE DU JOUR., LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.