7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2014

Les vacances peuvent durer toute l'année.

 

vuedelhimmalaya.jpg

 

Je ne sais plus quel écrivain disait que partir c'était mourir un peu. Si je n'ai guère retenu son nom cela est probablement dû au fait que je considère cette maxime complètement idiote. En effet, je pense tout à fait le contraire. Pour moi, partir c'est revenir vers Soi.
Vous allez me dire et alors revenir, c'est quoi exactement ?
Revenir, c'est se retrouver dans un autre décor tout en gardant son Moi intègre et spirituellement stabilisé.
Revenir, c'est revoir les autres avec un nouveau regard, celui de l'intérieur.
Comment des Vacances peuvent à ce point transformer, métamorphoser l'homme d'autrefois ?
C'est la façon dont nous vivons nos Vacances qui est essentielle pour l'aventure spirituelle.
Et le retour est-il un retour vers la routine, les habitudes ?
La personne qui sait vivre l'instant présent s'aperçoit rapidement que les secondes se suivent sans se ressembler.
 
Les gestes meurent dans l'espace dès qu'ils sont formés.
Les paroles aussi, seuls les écrits demeurent figés dans la mémoire pour la modifier.
La vie est mouvement, tempêtes, vents, soleils, rires, larmes, cris, apaisements, marche en avant.
Que nous soyons loin de notre habitation où logent les fausses habitudes.
Nous devons inspirer la Vie à pleins poumons telle une énergie intarissable.
Ou bien les forces de mort viendront remplacer ce que nous ne sommes pas capables de remplir.
Oui, je reviens avec d'autres destins à m'inventer sur les chemins de l'Humanité.
Les vacances peuvent durer toute l'année, c'est une question de spiritualité.
La nostalgie du temps qui passe est faite pour ceux qui s'amusent à le regarder passer.
Je suis dans le temps au centre, dans l'oeil de son cyclone.
Je passe avec lui. J'habite dans ses entrailles. J'en suis ravi...
Puisse votre Amour de la Vie vous donner chaque jour cette puissance d'exister pleinement !
 
Mais comment être en Vacances toute l'année ?
 
Voici, une petite "recette " chrétienne ou simplement de bon sens :
 
Si être en vacances,
ce n'est pas courir toute la journée comme un dingue,
Si être en vacances,
c'est savoir regarder vivre ses enfants
et jouer avec eux,
Si être en vacances,
c'est savoir réduire l'abus de télé ou de radio,
Si être en vacances,
c'est prendre un peu de distance par rapport aux soucis,
Si être en vacances,
c'est savoir regarder l'oiseau qui vole,
ou le bout de bois qui flotte le long d'un fil d'eau,
Si être en vacances,
c'est savoir prendre un livre et le lire calmement,
Si être en vacances,
c'est pouvoir être enfin soi-même,
Alors pourquoi ne pas se mettre en vacances toute l'année ?
Car c'est toute l'année qu'il faudrait ne pas courir, regarder vivre ses enfants, s'écouter entre époux, etc...
Bref, les vacances étant par définition le temps propice à la qualité de la Vie, il serait dommage de se résigner à n'être un humain que quatre semaines par an.
C'est-à-dire pendant le douzième de sa Vie !
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
* Je dédie ce texte à ceux et celles qui n'ont pas eus l'opportunité de partir en vacances afin qu'ils comprennent que nous pouvons les vivre chaque jour de l'année sans pour autant bouger.
Ce qu'il faut et ce qui est fondamental dans l'existence d'un être, c'est d'avancer dans sa spiritualité pour avancer vers Dieu.
 
Bruno LEROY.

18:18 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA PENSÉE DU JOUR., LA POÉSIE DE LA VIE, LA PRIÈRE DU JOUR., LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

16/08/2014

MERVEILLEUSES VACANCES A VIVRE PLEINEMENT !

27-message.gif

 
Je ne les attendais pas. Elles viennent avec le temps qui passe. Elles nous figent dans l'espace. A nous de faire mouvement pour leur donner vie.
Que voulez-vous, je suis ainsi fait, je respire l'instant présent tout en donnant un visage à l'avenir.
Ce qui doit venir n'est pas encore présent. Il fait partie d'un futur virtuellement imaginé.
Et pourtant, le corps rappelle la source essentielle d'un équilibre imperturbable.
Le repos fait partie de cette hygiène indispensable à l'oxygénation de l'esprit.
Se retrouver, après une année agitée, auprès de l'être aimé.
Retourner vers l'Essentiel qui construit l'Existence au fil des années.
Bien-sûr, je parle des Vacances où les tensions intérieures se mettent en grève.
Mais, je ne puis m'interdire de penser aux individus qui resteront sur place.
Que vais-je donc faire durant ce repos proposé ?
La période estivale n'a jamais transformée les convictions profondes d'un Humain.
Sinon, cela finirait par se savoir...
Non, périodes de contemplation, de prières, d'admiration et de promiscuité avec l'épouse de mon cœur.
Don de Soi, par les paroles et les actes envers les gens rencontrées.
L'âme donnera sa pleine dimension spirituelle aux paysages admirés.
Oui, de splendides Vacances m'attendent avant de reprendre début Septembre.
La Lumière de Dieu accompagnera mes pas sur les chemins de la détente.
Je m'interdis des Vacances de touriste qui laisse brûler sa viande sur des plages sans espaces.
Je m'interdis d'engueuler le conducteur en face qui roule tranquillement.
Je m'interdis d'arriver complètement usé au point de me remettre durant plusieurs jours.
Je veux des Vacances où les paysages me parleront, où les sourires deviendront rires de Joie.
Je veux des Vacances ayant l'empreinte spirituelle et non celles de la médiocrité d'une pensée formatée.
Je veux des Vacances signifiantes qui enrichissent ma conscience.
Je veux des Vacances avec Dieu Amour me tenant par la main.
Je veux des Vacances aux senteurs éternelles d'éternité.
Des Vacances qui graveront leurs photographies dans ma mémoire.
Même si vous demeurez chez vous. Il vous est loisible de vivre cette intériorité.
Un changement de regard qui détruit les habitudes et routines de l'année.
Puis, revenir fort, au Mois de Septembre, pour de nouveau mettre du soleil dans les yeux des adolescents.
JE VOUS SOUHAITE A TOUTES ET TOUS DE MERVEILLEUSES VACANCES VÉCUES DANS LES PROFONDEURS DE VOTRE ÊTRE !
Rien ni personne ne pourra vous empêcher de vivre pleinement que vous soyez au fin fond de l'Amazonie ou chez vous à écouter le chant des oiseaux.
Ou une musique qui vous plaît. Faites de vos Vacances un Paradis dont l'intensité intérieure laissera des traces longtemps, sempiternellement.
" Je te propose aujourd'hui la Vie et le Bonheur " ( DT, 30,15 ).
Profitons de cette Vie en lui donnant le Bonheur de la Sagesse.
A Bientôt, Frères et Sœurs bien-aimés.
Nous nous reverrons au Mois de Septembre pour de nouveau discuter ensemble dans la beauté de notre amitié et convergences d'idées. Nos divergences aussi qui font la richesse de nos communications.
 
Bien Fraternellement,
 
Bruno LEROY.

09:26 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA POÉSIE DE LA VIE, LA PRIÈRE DU JOUR., LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

13/08/2014

Bill Deraime, chanteur de blues.

Bill Deraime, chanteur de blues

8 août 2014

 

"On ne peut pas vivre dans le bonheur superficiel et chanter du blues", dit Bill Deraime. Le bluesman s'exprime au micro de Thierry Lyonnet sur un style musical universel qui rejoint sa foi et sa vision de l'espérance.

 

16:28 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans AMIS ( ES ) SPIRITUELS OU ARTISTES., ARTISTES. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

06/08/2014

LE DIEU AUQUEL JE CROIS.

2_12.jpg

Mesdames, Messieurs,

 

Juste un petit mot pour vous prévenir que nous venons de recevoir une carte postale de Bruno LEROY. Je joins le mot qu’il vous a écrit. Il vous assure de son amitié et de sa fraternité. Bien Cordialement, Éric Figard, Adjoint Juriste-Social.

 

 

LE DIEU AUQUEL JE CROIS

 

 

Un Dieu qui nous offre le courage d’affronter toutes les peurs pour exprimer ce qui nous tient debout envers et contre tout.

 

Un Dieu qui fait sourire les enfants par son humour sur les événements.

Un Dieu qui suinte d’Espérance et dont le feu se reflète sur notre visage.

 

Un Dieu qui sait nous dire « Non » pour nous faire pénétrer dans la maturité spirituelle. Cette maturité dont les Jeunes attendent quelques signes des adultes souvent, en vain. Aimer, c’est savoir dire « Non » quand les garde-fous ont délimités le terrain.

 

Aimer, c’est être constamment présent avec distance pour que fleurisse la liberté individuelle.  J’ai trouvé depuis ma tendre enfance sens à mon existence. Je me fais un devoir de dévoiler ce bonheur qui fomente aux tréfonds de mon être.

 

Ayez confiance Frères et Sœurs bien aimés, l’Esprit saint vous donnera toujours le comportement et les mots selon vos charismes.

 

 Vous serez alors témoins de l’Amour et de l’Espérance. Des Témoins du Christ vivant dans ce monde aux senteurs de culture de mort.

 

Des ressuscités face à cette terre déprimée de ne plus saisir le sens, l’essence même d’une transcendance voulue par un Dieu d’Amour. Répandre l’Amour dans les moindres gestes quotidiens devient contagieux pour ceux et celles qui nous entourent et nous regardent vivre.

 

De plus, l’amour est inventif à l’infini et permet de trouver des solutions face à la misère humaine dont les jeunes sont les premières victimes.

 

Mais, en attendant, je puise mon énergie dans un ressourcement profond, voire essentiel au cœur des Forêts et des ruisseaux qui chantent leur joie d’être là pour que mon âme s’immisce progressivement dans un univers de prière et surtout d’adoration. Le soir, je contemple le soleil qui se couche sur le paysage qui s’endort doucement.

 

Au plaisir de vous retrouver au Mois de Septembre avec le bonheur de partager ensemble ce qui fait la quintessence même de notre vie. La beauté cachée des personnes, la puissance de la prière ou de la méditation et la force de penser en dehors d’une société formatée. Nous avons les évangiles pour réfléchir profondément sur nos déterminismes.

 

Nous sommes dans ce monde mais point du monde. Dans ce Monde pour Témoigner de l’amour démesuré de Jésus-Christ !

 

 

Bien Fraternellement, Bruno. Union de prière.

12:50 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA PENSÉE DU JOUR., LA POÉSIE DE LA VIE, LA PRIÈRE DU JOUR., LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |