7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2014

L'étoile du matin.

NOEL.gif

 

Dans la nuit de nos larmes et de nos cris

Un enfant souriait au sein de sa pauvreté

Sa naissance fut signe de sa liberté

Pour l'humanité qui tremblait dans ses peurs

Dans ses multiples regrets d'Exister

Sans saisir le Sens profond de cette existence

Un Libérateur naquit pour nous réveiller

Des flots d' ignorances coulés en nos cœurs

Et dans le tréfonds de ses yeux une révolution

Où l'Amour aurait toujours raison

Il venait renverser les puissants

Dont les pouvoirs grandissants

Fomentaient l'oppression meurtrière

Les Humains se savaient en danger

Mais un grand révolutionnaire était né

Dans la misère pour mieux nous ressembler

Cependant notre Foi absente de convictions

Demeurait dans les sombres enclos

Des pâturages de nos soifs de justice et d'Amour

Rien en nos consciences ne désirait voir le jour

Et conduit par la haine depuis toujours

Le révolutionnaire de l'Amour fut crucifié sans amour

Il nous laissa la Force de son Esprit

Pour savourer l'essence de notre Vie

Et donner l'Espérance aux senteurs âcres

De notre quotidien insipide et sans parfums

Et nous crucifions chaque jour sa présence

Préférant dire qu'Il ne vint jamais au monde

Pour continuer nos courses vagabondes

Et refuser insidieusement nos responsabilités

De suivre le chemin indiqué pour un monde meilleur

Seuls les esprits éveillés par son Amour inégalé

Poursuivrons sa révolution pour notre Libération

Et je suis de ceux qui ne cessent de prier

Pour notre étoile du matin afin que l'aurore

Revienne dans sa pureté de la naissance à la mort

Vaincue à jamais par le Sauveur de notre Humanité.

 

Bruno LEROY.

10:20 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA PENSÉE DU JOUR., LA POÉSIE DE LA VIE, LA PRIÈRE DU JOUR., LE REGARD DE BRUNO. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.