7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2009

TRANSMETTRE LE FEU DE LA MISÉRICORDE.

22:04 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite, spiritualite de la liberation |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

12/05/2009

JE T'AIME !

Je t aime.mp3

 

Une chanson qui évoque l'amour et son absence. Une chanson chrétienne alternative, exprimant simplement  la beauté des sentiments qui nourrissent la vie, notre Vie.

Très Fraternellement !!

Bruno LEROY.

16:00 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ARTISTES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite, spiritualite de la liberation |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

09/05/2009

LE RACISME PAR LE SPERME OU UN BÉBÉ SUR MESURE.

spermatozoide.jpg

Ils ont entre 20 et 40 ans, ils sont grands, - athlétiques de préférence -, blonds avec des yeux bleus et ils font le bonheur de Cryos : la première banque de spermatozoïde au monde. Société danoise qui, elle-même, apporte les joies de la grossesse et, parfois, un bébé à un « véritable tsunami de femmes célibataires ». Doté de qualités nordiques, si possible. Un bébé sur mesure. Car, les chromosomes de viking sont très recherchés par les dames des pays de l'hémisphère nord. Cryos croule donc sous les demandes et peine à satisfaire ses clientes. Qui sont-elles ? Le plus souvent, il s'agit de femmes qui ont privilégié leur carrière et veulent pour faire un enfant avant qu'il ne soit trop tard. Mais, il peut aussi y avoir des couples infertiles. Et ça marche puisque Cryos est à l'origine de 14 000 grossesses depuis 1991. Toutes menées à terme.

Cependant les spermatozoïdes du type viking blond aux yeux bleus sont loin d'être l'idéal dans d'autres régions de la planète. En conséquence, Cryos va diversifier le contenu de ses cuves réfrigérées en ouvrant des banques dans les autres continents. New York et Bombay sont déjà opérationnels. Une expansion qui répond au marché puisque l'humanité compte « entre 10 à 15 % » de couples infertiles. Donc : devant ce « tsunami » de femmes, Cryos doit trouver encore plus de donneur. En 2008, leur nombre a été multiplié par trois, passant de 30 à 100 par jour. Et pour stocker tous ces gamètes mâles, Ole Schou, le patron de la banque, a décidé de déménager dans un espace de plus de 1 000 m2. Sans oublier de doubler le nombre de ses employés. Le pied donc pour Ole Schou. Et, au passage, c'est une bonne affaire pour le donneur. Si sa semence est de bonne qualité, il est payé 80 €.

11:48 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, spiritualite, foi, spiritualite de la liberation |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

07/05/2009

Concours d'art numérique : les meilleures œuvres.

 

Armés de leur ordinateur et des meilleurs logiciels,

des artistes ont créé ces magnifiques œuvres inspirées

de peintures surréalistes. 16 dessins

15:42 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spiritualite, christianisme, foi, spiritualite de la liberation |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

DIS, C'EST QUOI LA VRAIE SPIRITUALITÉ ?

LA LIBERTÉ
L'homme réellement spirituel cherche à être libre de toutes formes d'esclavage. La liberté est le message Nº 1 de la spiritualité. Il vous faut être libre par rapport aux structures que les autres ont créées autour de vous, libre de tout ce que vous devez faire et ne devez pas faire. Tant que vous ne serez pas libre de tout cela, vous ne pourrez pas entendre votre voix intérieure.

L'INDIVIDUALITÉ
La spiritualité est basée sur l'individu. Et, le message est le suivant: soyez uniques, soyez des individus. Vivez la vie comme vous l'entendez... soyez rebelles! Vous n'avez pas besoin de rentrer dans un moule. Si c'est vous qui décidez de rentrer dans un moule, c'est très bien, sinon il n'y aucune nécessité… Aucune autre raison ou motif que celle de votre propre volonté ne devrait nous faire rentrer dans un moule. Si une personne sent que c'est ce qu'elle veut, alors, ok, c'est parfait. Ce n'est alors plus l'esclavage; c'est la liberté !

L'AMOUR
Les animaux n'ont aucun problème dans un monde sans amour. L'homme, lui, est dans un grand malheur. Il aspire, il attend quelque chose de l'au de-là. Il goûte à quelques moments de joie. Il sait à quoi ressemble l'amour, même si ces moments ne durent pas. Ils viennent très soudainement mais partent aussitôt, laissant le goût dans la bouche. C'est à travers l'amour que l'homme s'est mis à rechercher Dieu, car l'amour lui a donné le goût. A partir de là, l'homme ne peut plus en rester là . Désormais, il doit atteindre cet état dans lequel l'amour est total, dans lequel l'amour n'est pas simplement un phénomène momentané mais un réel état, une réelle continuité.
L'amour est l'essence même de la religion. Si vous pouvez aimer alors rien de plus n'est nécessaire. A travers l'amour, on peut connaître toutes les bibles et Védas….ils ne sont rien d'autres que des sous produits de l'amour.

LA MÉDITATION
Si vous n'êtes pas méditatif, vous pouvez continuer à chercher, à regarder partout, d'une vie à l'autre… vous ne trouverez que désespoir, douleur, souffrance et enfer. Vous ne trouverez ni Dieu, ni vérité, ni béatitude ainsi. Et, l'ironie est que si vous aviez cherché à l'intérieur de vous-même, vous auriez compris que tout a toujours été en vous. Méditer signifie regarder à l'intérieur de soi-même.

LE SENS DE L'HUMOUR
Le rire relaxe. Et la relaxation est spirituelle. Le rire vous ramène sur terre, et vous éloigne de vos idées stupides d'être plus saint que les autres. Le rire vous ramène à la réalité telle qu'elle est. Le monde est le jeu de Dieu, une plaisanterie cosmique. Et à moins que vous ne compreniez que c'est une plaisanterie cosmique vous ne serez jamais capable de comprendre le mystère ultime.

SAVOIR S'AMUSER
"Direction, objectif', but" - tout cela est comme le business, les affaires, c'est fatiguant et rend l'homme triste et sérieux. Il vous faut ajouter quelque chose qu'on puisse appeler " l'art de savoir s'amuser " car même un adulte sait jouer et a besoin de jouer. Un vrai adulte est sincère mais pas sérieux. Le fait d'être sérieux est une espèce de maladie car cela crée une tension en vous. Vous devenez incapable de célébrer. Seuls, le jeu et l'amusement peuvent amener la joie et la célébration.

CRÉATIVITÉ
La créativité est un point essentiel dans votre croissance spirituelle. Dans toutes les religions, tous les moines et nones ont toujours été " non-créatifs ". L'idée même de la religion est le renoncement au monde ; or si vous renoncez au monde, vous renoncez à la créativité automatiquement.
Être créatif signifie être amoureux de la vie. Vous pouvez être créatif que si vous aimez la vie et vouloir augmenter la beauté de la vie, amener un peu plus de musique, de poésie, de danse est plus que suffisant ! Vous aimez tellement la vie que vous voulez la laisser un peu plus belle que vous ne l'avez rencontré.

LA SENSIBILITÉ
La sensibilité nécessite une grande intelligence . Plus vous êtes intelligent, plus vous êtes sensible. Ni les buffles, ni les ânes ne sont très sensibles; Il faut beaucoup d'intelligence pour être sensible. Mais aucune religion ne vous veut sensible, elles sont toutes inquiètes que vous deveniez votre propre pouvoir. Une personne sensible devient un pouvoir, une énorme maison de pouvoir. Il a sa propre intelligence, il a son propre amour, il a une compréhension qui ne vient que de lui. Il a la clarté dans la vision, il a le sens de la beauté et de l' esthétique - toutes ces choses sont dangereuses !

LA GRATITUDE
L'existence se renouvelle constamment à chaque moment Vous devriez être en accord avec l'existence et ne jamais demander qu'il en soit autrement. Car, ceci est la cause de votre misère : quand il fait nuit, vous pleurez pour le jour; quand il fait jour, vous regrettez la nuit. Alors, bien sûr, la vie devient un enfer et un malheur. Vous pouvez la rendre un paradis en acceptant simplement ce qui vous est donné avec un cœur plein de gratitude. Ne jugez pas pour savoir si c'est bon ou mauvais. Votre gratitude transforme tout en une belle expérience, approfondit votre vigilance et agrandit votre amour. Et, cette gratitude vous transforme en une magnifique fleur qui partage son parfum.

COMPRENDRE QUE LA VIE EST UN MYSTÈRE
Quand vous ne connaissez pas quelque chose, alors tout devient plus mystérieux: les arbres verts, les fleurs rouges, les oiseaux dans le ciel et les nuages. Tout est mystérieux et tout est tellement mystérieux qu'en fait vous êtes continuellement entouré de mystère et chaque changement est un mystère. On peut s'étonner du fait que la vie continue et qu'on continue à respirer. Même cela est étonnant! Celui qui est constamment émerveillé est en fait très proche du divin, de l'existence !

Bruno LEROY.

12:00 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, spiritualite, foi, spiritualite de la liberation |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

28/04/2009

Ce que cache la consommation de masse.

consommation et environnement ENVIRONNEMENT Ce que cache la consommation de masse
Chacune des images de Chirs Jordan embellit mais également

pointe du doigt les excès de la surconsommation. 20 photos

11:53 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ÉCOLOGIE. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite, spiritualite de la liberation |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les Béatitudes.

Nous te proposons de méditer les Béatitudes. C'est un passage important de l’évangile. Il met en cause les manières spontanées dont nous envisageons la vie, et ses valeurs.


Le texte des Béatitudes

A la vue des foules, Jésus monta dans la montagne. Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent de lui. Et, prenant la parole, il les enseignait :

"Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux.
Heureux les doux : ils auront la terre en partage.
Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés.
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux : il leur sera fait miséricorde.
Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu.
Heureux ceux qui font œuvre de paix : ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux.
Heureux êtes-vous lorsque l'on vous insulte, que l'on vous persécute et que l'on dit faussement contre vous toute sorte de mal à cause de moi.

Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ; c'est ainsi en effet qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.

(Mt 5, 1-12)


Relire ma journée à la lumière des Béatitudes

Je rencontre Jésus. Je suis au milieu de la foule, l'un d'entre eux et j'écoute. Je relis ma journée à la lumière des béatitudes. Je reprends une à une chacune des béatitudes et je réfléchis sur la manière dont je la vis ou ne la vis pas.

Je ne cherche pas à les voir toutes, mais je reste sur chacune d'elle tant que j'y trouve du grain à moudre. Je reprendrai les autres un autre jour.

Ce texte nous rappel la finalité que le Christ veut pour nous : "LA JOIE SPIRITUELLE", qui nous ai donné par notre vie donnée dans l’amour d’autrui.


"Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux."

- Est ce que je vis dans la pauvreté de cœur, comment je suis au travail, en famille avec les amis ; mon cœur est-il humble devant ces personnes qui partagent ma vie ?
- Cette béatitude est au présent, c’est maintenant que je peux vire dans le Royaume des cieux, la paix intérieure que je ressens lorsque dans mon cœur se trouve une étincelle de l’amour du Christ n’est-elle pas un signe de la "JOIE SPIRITUELLE" promise par le Christ dans ces béatitudes ?


"Heureux les doux : ils auront la terre en partage.
Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés.
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux : il leur sera fait miséricorde.
Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu.
Heureux ceux qui font œuvre de paix : ils seront appelés fils de Dieu."

- Ces béatitudes sont au futur, c’est la promesse d'un futur encore plus beau, d’une joie encore plus grande. Comment je vis chaque jour l'amour de Dieu ?


"Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice: le Royaume des cieux est à eux."

- Dans mon quotidien suis-je juste avec toutes les personnes que je côtoie, les amis, la famille, les collègues ? Cette Béatitudes est au présent comme s’il ne tenait qu"à nous de vivre dès aujourd’hui la "JOIE SPIRITUELLE".


" Heureux êtes-vous lorsque l'on vous insulte, que l'on vous persécute et que l'on dit faussement contre vous toute sorte de mal à cause de moi."

- Cette béatitudes est également au futur c’est encore une promesse pour le futur.
- Je peux avoir une pensé pour tous ces hommes et ces femmes qui aujourd’hui souffrent pour leur foi. Dans mon quotidien comment je suis prophète de l’amour de Dieu ? Est-ce que je témoigne de ma foi, ou ai-je peur ?


"Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ; c'est ainsi en effet qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés."

- Voilà ce que nous promet le Christ : c'est la "JOIE SPIRITUELLE" appelée également la paix intérieure. La sérénité que je ressens au fond de mon cœur lorsque je vis en harmonie avec l'amour de DIEU.


Pour aller plus loin... petit texte à méditer

" Me réveiller chaque matin avec un sourire qui éclaire mon visage
Vénérer le jour pour toutes les occasions qu’il offre
Aborder le travail avec un esprit sain
Toujours me souvenir, même en faisant de petites choses
De l’objectif ultime que je veux atteindre.
Rencontrer des hommes et des femmes avec le sourire aux lèvres
Et de l’amour dans le cœur.
Etre aimable, gentil et courtois tout au long des heures.
Aborder la nuit avec la joie qui vient du travail bien fait,
Voilà comment je souhaite passer sagement mes jours. "


Thomas Dekker.

10:32 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans Prières. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, catholique, spiritualite, spiritualite de la liberation |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

26/04/2009

La proximité quotidienne du Verbe de Dieu.

L’Evangile de ce jour nous rappelle à sa manière la problématique des deux origines de Jésus : fils de David par Joseph et fils de Dieu par l’Esprit. La première filiation est évidente aux yeux des hommes ; la seconde ne se dévoile qu’à la lumière de l’Esprit, c'est-à-dire dans la foi.

Les habitants de Nazareth reconnaissent bien la sagesse et les miracles accomplis par Jésus, mais ils s’en scandalisent car ils ne parviennent pas en discerner l’origine. Comment le fils du charpentier, qu’ils ont vu grandir parmi eux, peut-il accomplir de tels signes ? « D’où lui vient tout cela ? » La question est bien posée, mais l’accès à la réponse était entravé par un a priori redoutable : l’origine terrestre du « fils de Joseph » était trop bien connue de ses concitoyens pour qu’ils puissent confesser le « fils de Dieu ».

Joseph aurait-il été un « obstacle » à la mission de Jésus en empêchant ses concitoyens de discerner sa véritable identité ? Répondre « oui » à cette question serait méconnaître totalement le mystère de l’Incarnation bien réelle du Verbe.
Les objections des habitants de Nazareth attestent au contraire que le Fils de Dieu s’est rendu « semblable à nous en toutes choses, excepté le péché ». Du coup, leurs objections se révèlent alors bien plutôt tout à la gloire de Joseph, qui a offert à Jésus, fils de la Vierge Marie, le milieu familial et social indispensable à l’accomplissement de sa mission.

Ces réactions des gens de Nazareth prouvent qu’ils ont connu un Jésus bien intégré dans la vie du village, travaillant dans l’atelier de saint Joseph, participant aux célébrations religieuses, mais aussi aux fêtes locales. Tous le connaissaient bien et il ne se distinguait en rien des autres enfants, jeunes gens et hommes de Nazareth, sinon par ce davantage de la charité qui fait de chaque geste ou parole ordinaire quelque chose d’extraordinaire parce que porteur de l’amour divin.

Si Jésus s’est mis à l’école de Marie et Joseph, la réciproque n’en est pas moins vraie. Marie, tout comme Joseph, ont subi l’influence du Fils de Dieu qui leur était confié. La proximité quotidienne du Verbe de Dieu fait chair fut pour eux chemin de conversion. Jésus leur a enseigné à accueillir dans l’ordinaire du quotidien l’extraordinaire de la présence de Dieu et à entrer dans ce mystère ; Précisément ce que les habitants de Nazareth n’arrivent pas à faire au sujet de la personne du Christ. Pour y parvenir et pour que soit manifesté au monde le projet de Dieu, Joseph a du renoncer à ce à quoi il pouvait prétendre.
Saint Joseph nous enseigne que pour reconnaître la présence de Dieu dans notre quotidien et la laisser faire son œuvre de résurrection en nous et autour de nous il faut renoncer à la maîtrise des événements de notre vie, il faut nous dessaisir de nos projets parce que dans de tels cas ce que nous voyons n’est que la projection de nos propres désirs ou précompréhensions ou bien le reflet de nos propres inquiétudes.

« Saint Joseph, intercède pour nous. Qu’en ce jour nos yeux s'ouvrent d'une façon totalement nouvelle pour que nous reconnaissions dans les événements les plus banals de notre quotidien le don de Dieu, qui en son Fils nous offre sa paternité en nous réconciliant avec lui dans le Feu de son amour divin. « Le cœur tout brûlant », comme celui des disciples d’Emmaüs, nous pourrons alors illuminer de ce Feu de charité nos familles, nos maisons et nos lieux de travail. »


Frère Elie.

17:36 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans BRIBES THÉOLOGIQUES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite, catholique, spiritualite de la liberation |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

25/04/2009

POUR EN FINIR AVEC LES " BONNES OEUVRES ".

E001216_LRG.gif
C'est la substance même de la foi chrétienne qui fait le lien entre Dieu et l'homme, et qui présente la cause du pauvre comme faisant partie de la cause de Dieu dans l'histoire. Ce que fait aujourd'hui la théologie, c'est uniquement la mise en relief du lien consubstantiel (en Jésus) entre Dieu et l'homme (pauvre), en raison de notre contexte historique particulier qui lance à la Foi, avec une force sans précédent, le défi de la pauvreté et de sa suppression.  Jamais la Foi n'a eu, pour sa crédibilité, à relever un tel défi, c'est-à-dire à se manifester non point comme un opium, mais comme un ferment de l'édification de l'histoire. Nous nous devons d'affirmer ici que le choix des pauvres n'est pas une nouveauté absolue, ni même une découverte à partir de Dieu. Il se situe dans une continuité substantielle de la grande tradition de la Foi, tout en se présentant dans une discontinuité formelle au niveau des expressions historiques de la Foi.

Pour ce qui est de la continuité, le rapport Dieu-homme, en particulier Dieu-pauvre, a toujours été perçu comme relevant du contenu permanent de la foi. Ce lien en profondeur transparaît clairement des pages de l'écriture et du témoignage de l'Église à travers l'histoire. Au fond et en vérité, le choix des pauvres, dont on parle tant aujourd'hui, plonge ses racines très loin dans l'histoire de la révélation.

Mais ce n'est pas là l'essentiel de l'explication. La nouveauté de l'expression "choix des pauvres" est directement liée à la nouveauté de sa problématique historique. Le choix des pauvres est la traduction actuelle de l'amour des pauvres, antique et toujours nouveau. Il désigne une façon différente de vivre aujourd'hui l'agapè d'hier. Nous pourrions dire que le choix des pauvres est le nouveau nom, l'expression moderne, de l'antique "charité" , de l'éternel amour du prochain.

En quoi consiste cette nouvelle façon de vivre l'agapè ? Nous pouvons répondre en quelques mots quelle est la dimension sociale de la charité, ou le caractère politique de l'amour évangélique. C'est-à-dire, en d'autres termes, l'aspect structurel, collectif, transformant, libérateur et même révolutionnaire de l'Évangile vécu. Voilà ce qu'il y a de nouveau dans l'expression actuelle de "choix des pauvres". De ce point de vue il existe à l'évidence une discontinuité entre l'ancien amour des pauvres (d'abord la "charité", puis "l'aumône", pour finir avec les "bonnes oeuvres" ou "oeuvres sociales" ) et le nouvel amour des pauvres d'ordre social, ou politique.

C'est vraiment une affaire de choix, c'est-à-dire de prise de position sociale, de détermination historique d'envergure et à grande portée. Si l'amour chrétien entend aujourd'hui être lucide et efficace, il doit prendre cette forme. Le choix des pauvres est le nouveau visage de l' Amour : un amour aux yeux ouverts et aux mains agissantes, un amour ferment dans l'histoire et semence d'une autre civilisation, la civilisation de l'amour, précisément.

Effectivement, le chrétien saura toujours ce qu'il doit faire avec la personne âgée renversée dans la rue par une voiture. Dans la société future, la charité chrétienne saura se pencher affectueusement sur l'enfant abandonné qui pleure la nuit. Ces expressions de l'amour sont indépendantes d'une organisation sociale, quelle qu'elle soit, car elles relèvent de qualités qui sont celles du coeur humain : l'affection, la créativité, le courage, le sacrifice, le don de soi. Ces démarches ne relèvent pas de l'organisation sociale ou des législations nationales. Elles relèvent d'abord de l'Esprit et de sa liberté créatrice.
 
Bruno LEROY.

16:39 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, catholique, spiritualite, spiritualite de la liberation |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Libérer ceux qui sont opprimés.

[PDF]

libérer ceux qui sont oppri- més, persecutés, victimes d'injustice ...

Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat - Version HTML
Bruno Leroy. Bulletin d' information et de sensibilisation n°5, libérer ceux qui sont oppri- més, persecutés, victimes ...
www.liberar.info/bulletinfr5.pdf -
Pour accéder au pdf, cliquez sur le titre svp

16:07 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans PRESSE. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite, spiritualite de la liberation |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |