7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2005

LE SOLEIL S'EST LEVÉ CE MATIN.

medium_je_t_aime.jpg
( Dessin effectué par Qitof Infographiste
et membre de notre équipe éducative ).
Ce matin, le soleil s'est levé après tant d'obscurités. Avez-vous observé la couleur nacre du ciel comme pour indiquer que le drame était passé. Après tant de matins incertains où la santé d'un être ne tient qu'au fil fragile de la vie. Après tant de prières reçues par des Amies inconnues mais sincères. Après tant de soutien psychologique et Humain pour dire le désarroi. La Lumière est revenue à la maison tel un souffle d'Espérance. Un sourire qui dit ne plus souffrir. Un médecin qui confirme une guérison inattendue...
Oui, j'ai vu le soleil m'éclairer de mille feux lorsque j'ai compris la Puissance d'Amour de Dieu. Rien ne Lui est impossible et je suis là pour le constater naïvement comme un enfant découvrant l'océan. Ma bien aimée aux yeux éteints a retrouvée l'éclat des grands jours. L'éclat de cette saveur Divine qui se délecte avec Tendresse.
Combien les mots me manquent pour vous exprimer ma gratitude de n'avoir jamais mis dans les oubliettes de la mémoire une présence qui, pourtant vous est inconnue.
Cette présence est la respiration de mon âme, le fruit mûri après tant d'années de communion d'amour. Oh ! comme les disputes sont rares. Nous vivons dans le Respect absolu de nos individualités. Nos regards, après plus de vingt ans, en disent longs sur la force de nos connivences. Cela peut surprendre en un siècle où les couples se défont avant de se faire et de se construire. Mais, un Amour sans respect de l'autre, sans tolérance, sans compassion, sans correction fraternelle, est-ce véritablement de l'Amour. Ou s'agit-t-il d'un attachement forgé par la routine et les habitudes ?
J'ai bien failli perdre ce que mon sang véhiculait depuis des années. Et pourtant, face à cette situation paroxystique d'angoisses et d'incompréhension : je n'ai jamais douté d'une santé qui reviendrait comme elle avait disparue.
Je n'ai jamais douté que Christ était à mes côtés pour me porter et me supporter. Son Amour est Infini mais aussi Mystérieux que l'Univers qui nous entoure. Nous n'avons pas assez d'une existence pour creuser le Mystère. Plus tard, quand notre corps nous sera enlevé, nous rencontrerons cette chaleur d'Amour que nous avons vécus sur Terre.
Mon Bonheur, ce matin, ne fait pas oublier les blessures des autres. Bien au contraire, la capacité que nous avons d'affronter les épreuves, nous fait rejoindre tous les souffrants.
Je ne puis répondre à tous et toutes personnellement, tant vos marques de sympathies et d'encouragements sont innombrables. Mais, c'est avec un coeur débordant de reconnaissance et de sincérité que je vous remercie.
D'abord, pour mon épouse qui a trouvée en vos mots maintes paroles de réconfort. Ceux de ne pas être ignoré dans la solitude de la souffrance.
Et surtout pour vos prières qui montrent à quel point Dieu est Grand. Rien ne résiste à la prière dite avec le coeur ! Mon équipe toujours fraternelle m'a soutenu également. Nous sommes soudés depuis si longtemps que lorsque l'un d'entre nous sombre dans la peine ; nous mobilisons nos énergies pour l'aider à se relever. C'est cette Fraternité vécue au quotidien qui fait comprendre aux Jeunes qui nous observent, que le monde ne vit pas en autarcie égoïste...
Grâce à vous, Amis ( es ), Frères et Soeurs, le soleil ce matin s'est levé en me souhaitant une belle Journée.
Puisse-t-il en être de même pour vous, Frères et Soeurs bien-aimés !
QDVB
Votre Frère Bruno LEROY.

10:05 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans Ces petits bouts de Vie. | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Commentaires

C'est une joie, une étincelle de lumière d'apprendre que votre compagne retrouve la santé.
Bien à vous,

Olivier

Écrit par : A la source | 05/12/2005

Cher Olivier,
Un Immense MERCI à vous et tous eux et celles qui m'ont soutenus durant cette rude épreuve. Votre soutien a été un bien précieux pour nous. Merci !
Amicalement, Bruno.

Écrit par : BRUNO LEROY. | 05/12/2005

Merci Bruno de nous partager ta joie du retour à la santé de ton épouse. Avec toi je chante le Magnificat et que le soleil continue à briller dans ta vie. Avec mes amitiés toujours uni dans le Chrit.Josiane

Écrit par : Josiane | 05/12/2005

Voila un chant qui monte de mon coeur je vous l'écris tout en le chantant :

Dieu est bon, nous voulons le crier,
Dieu est bon, le célébrer,
Dieu est bon, ne plus jamais en douter,
Dieu est bon, oui c'est bien vrai.
Et quand je pense à son amour pour moi,
mon coeur saute de joie et je veux danser,
car dans son coeur, il y a place pour moi
et j'y cours les bras grands ouverts.
Dieu est bon, nous voulons le crier,
Dieu est bon, le célébrer,
Dieu est bon, ne plus jamais en douter,
Dieu est bon, oui c'est bien vrai.

Notre Dieu est vivant, votre témoignage est bouleversant.

Je me permets de vous embrasser tous les deux.
Vive la vie.

Écrit par : Turquoise | 05/12/2005

Merci Josiane et Turquoise pour vos Témoignages d'Amitié et de Foi. Votre Présence lors de cette épreuve fut d'un réel réconfort. Grâce à la Force de la prière et la Puissance d'Amour de Dieu, le Bonheur revient dans notre maison.
Tout cela, je vous le dois aussi pour votre fidélité qui ne s'est jamais démentie. Merci à toutes les deux et bien-sûr aux nombreuses personnes qui nous ont soutenues.
QDVB
Très Fraternellement, Bruno.

Écrit par : BRUNO LEROY. | 06/12/2005

Les commentaires sont fermés.