7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2007

Cancer : première cause de décès en France.

Cancer : première cause de décès en France

Les maladies cardiovasculaires ne sont plus la première cause de décès en France. Le cancer vient de passer en tête. Mais bonne nouvelle, nous vivons plus vieux car la mortalité toutes causes confondues a diminué de 35% en vingt-cinq ans !


Forte régression de la mortalité cardiovasculaire


La mortalité d'origine cardiovasculaire a baissé de 50% en vingt-cinq ans. En revanche, celle liée au cancer est beaucoup moins flagrante. De ce fait les cancers qui étaient jusque-là en 2e position, sont passés première cause de mortalité en France en 2004, les accidents restant au 3e rang.

En 2004, 509.408 décès toutes causes confondues sont survenus en France métropolitaine, soit un taux qui a diminué de 35% depuis 1980. 30% des décès sont dus aux suites d'un cancer (dans l'ordre : poumon, côlon, leucémies) et 29% d'une maladie cardiovasculaire (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral…). Les accidents arrivent loin derrière avec 5%, puis le suicide (2%), le diabète (2%) et la maladie d'Alzheimer (2%).
On constate aussi que la mortalité est plus forte chez les hommes que chez les femmes, d'un facteur 1,8.



Quid de la mortalité prématurée, avant 65 ans


En 2004, 4.420 enfants de moins de 15 ans sont décédés (anomalies congénitales, affections périnatales, accidents et tumeurs).
Entre 15 et 24 ans (3.824 décès), les accidents sont plus fréquents et largement situés devant les suicides et les cancers, les deux principales causes suivantes.
Chez les hommes de 25-44 ans, c'est le suicide qui prédomine, tandis que chez les femmes appartenant à cette tranche d'âge, ce sont les tumeurs.
Entre 45 et 65 ans, le cancer passe en tête dans les deux sexes, avec le cancer du poumon pour les hommes et le cancer du sein pour les femmes. Et enfin, au-delà de 65 ans, les maladies cardiovasculaires reprennent le dessus, immédiatement suivies des cancers.

16:18 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans SANTÉ. | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Commentaires

Quid du mot d'ordre (bandonné depuis) de ne plus guérir le cancer des plus de 75 ans pour cause d'économie.

Écrit par : Castor | 25/09/2007

Merci de nous rappeler que l'Économie prime toujours sur l'Humain.Pour ma part, je considère que c'est le plus grand meurtre éthique de notre siècle.
Si les Hommes savaient quelque peu partager, les plaies béantes de nos sociétés seraient allégées !
Mais...Voilà... Le pognon devient lui aussi le " cancer " de notre Monde !
Je vous remercie, Cher Castor, pour votre intervention et vous souhaite un excellent week-end !
Très Fraternellement, Bruno.

Écrit par : BRUNO LEROY. | 29/09/2007

Les commentaires sont fermés.