7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2009

SOURCES D'EXCLUSIONS.

7ddc246b64255cf341a472bd40df2d22.jpg
    • Si vous êtes marrant, beau gosse, charmeur, décontracté, si vous avez une super(be) moto, une super(be) chaîne, le teint bronzé, l'esprit de répartie, vous avez toutes les chances pour qu'on vous plébiscite, vous ne saurez où donner de la tête. Par contre, si vous êtes crispé, banal, boutonneux, maladroit, si vous avez l'air consterné, le teint blafard, une voix inaudible, accrochez-vous, la partie sera difficile.

     
    • Conçue dès son origine comme lieu parfait d'exclusion sociale, la prison n'est en réalité que le lieu logique d'aboutissement d'exclusions antérieures. Il suffit, pour le constater, de voir la composition de la population carcérale. La race, la carence familiale, la misère, pèsent lourd dans l'avenir d'un enfant. L'impact de ces différentes exclusions, souvent combinées, est tel qu'il a peu de chances d'échapper à un avenir d'exclu. Et pourtant, elles existent au plus profond de lui, les motivations qui peuvent l'y aider. Mais...

     
    • Je voudrais dire un mot de l'exclusion du handicapé mental en tant qu'image de tous nos manques, en tant aussi qu'il crie plus fort que nous tous. Et si haut et si fort, plus avec des mots, avec des gestes, des tics, des attitudes effrayantes ou maladroites. Il crie son besoin effréné d'amour. Et dans cette exclusion-ci, ce qui me frappe, c'est que nous nous aimons si peu et si mal que nous sommes incapables de reconnaître leur cri sous tous les travestis de la maladie mentale. Nous sommes ainsi incapables d'y répondre de sorte que ces « prophètes» que sont parfois nos grands malades mentaux vivent et crient au milieu d'un désert, notre désert de «bienportants »...

     
    • Les exclus de la culture

    Nous voudrions demander à Monsieur le Ministre ce qu'il pense de la phrase d'Alfred Sauvy dans « Le prix de la vie» : « Les inégalités relevant de la culture plutôt que de la fortune », et par quels moyens peut-on travailler à combattre les inégalités et leur source première? Les inégalités ne se mesurent pas seulement en termes de revenus ou de patrimoine. Il faut effectivement prendre en compte les inégalités de chances quant à l'éducation, les inégalités dans les conditions de travail, dans les loisirs, dans l'accès à la culture et même l'accès à la nature. Aujourd'hui, les Français, les jeunes, attachent autant d'importance, sinon plus, à la réduction de ces inégalités de qualité de vie, qu'à celle des disparités nominales de salaires, par exemple. 

    Bruno LEROY.

09:50 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.