7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2009

DEBOUT, LES PAUVRES !

Bonjour !

Avec les bourgeons tout gonflés de ce début de mai et les crocus qui pointent leur fragile corolle, comment ne pas croire à la vie et à ses  rebondissements, tout comme aux promesses de la semence?

Les signes de résurrection ne manquent pas et l’éclosion du livre « Debout, les pauvres! » en est un autre que nous accueillons dans la  joie.

Avec tendresse,

Laurette

 

  DEBOUT, LES  PAUVRES !

 

Heureux les pauvres,

Debout les pauvres,

Car le royaume des cieux vous appartient,

Car le royaume des cieux est en vos mains.

(Chant -  Richard Vidal)

 

Heureux !... Mot magique derrière lequel se cachent les rêves les plus fous, les désirs les plus profonds de la nature humaine !  Qui ne rêve pas de ce royaume où il n’y aurait plus ni faim, ni guerre, ni  larmes ?  Cette folle espérance, Jésus l’avait reconnue dans les yeux de la foule qui se pressait à ses pieds.  Allait-il enfin exaucer leur désir ?  Allait-il leur dévoiler le secret de ce bonheur qui rayonnnait sur son visage ?

 

Ce que Jésus allait leur révéler, ce que Jésus nous révèle encore aujourd’hui, c’est que cette attente en cache une autre, plus profonde encore.  Un bonheur que Dieu donne déjà ici-bas et maintenant.  Et ce bonheur, c’est lui-même!

 

Pour faire comprendre ce grand mystère, Jésus ne donnait pas de définitions.  Il parlait en paraboles. Les paraboles, dans l'Évangile, sont des faits de vie contenant un secret : ils nous font signe.  Le Royaume, c'est une affaire de germination, de croissance, de levée progressive et non une affaire de puissance et de force.

 

Or, être disciples de Jésus, c'est être chargés de faire entendre à la foule du dehors ce message que nous venons, pour notre part, de comprendre.  Il  s'agit en somme,  de devenir à notre tour, des paraboles du Royaume dans nos vies, par ce que nous disons et faisons et par tout ce que nous sommes.

 

La fête des « 20 ans » de la Fraternité de l’Épi que nous célébrons en ce mois de mai,   est une occasion privilégiée pour contempler les merveilles de Dieu dans la petitesse, la vulnérabilité, la modestie.  Comment ne pas rendre grâce en chantant, comme nous le faisons chaque semaine, à l’Épi :   « Oui, notre Dieu est vivant !  Son Amour, de tous les temps » ?

 

Tout cela s’exprime dans un livre qui va naître pour cette occasion : « Debout, les pauvres ! »    Il retrace les pas de notre histoire sacrée.  Dans toute sa fragilité, l’Épi n’a pas cessé d’écrire une aventure qui nous ramène, au fil du quotidien, à la présence du Serviteur souffrant ressuscité.  « Debout les pauvres » n’est pas « mon » livre, mais bien « notre » livre, bâti à même nos solidarités, nos luttes et nos partages.  C’est ensemble que nous nous sommes levés et que nous continuons de marcher dans les pas de Celui qui nous rassemble. 

 

De loin ou de proche, nous serons ensemble pour que « le vingtième » de laFraternité de l’Épi éclate en une fête aux couleurs de joie et d’action de grâce.

 

Avec tendresse,

 

Laurette

17:42 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite, catholique |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.