7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2012

Quand la beauté de la vie se résume en musique.

61QzfaxgddL._SS500_.jpg

Moi qui suis Lisztien jusqu'au profond de l''âme. De plus, j''ai une vénération sans pareille pour la musique de Messiaen. Les deux réunis pour rendre hommage à saint François, c''est un rêve secret qui se réalise.
Les musiciens s''épousent parfaitement. Et l''on entend le chant des oiseaux, les murmures des ruisseaux de cristal, qui dansent sur le clavier du piano.
Ô Mille Beautés exprimées,
Tant de notes pour chanter,
L'infini,l''Absolu en sa Divinité .
Liszt, ce franciscain-musicien qui savait mieux que quiconque relater la densité de sa foi, par son art. Les flots de son baptême coulent comme une conversion sur les pas de François de Paule.
Et Messiaen, ce théologien-musicien amoureux des chants des oiseaux du monde entier, dont il savait sacraliser une force nouvelle à travers son art.
Il faut écouter, savourer les yeux fermés cette musique qui joue sur l''archer de notre âme toute la spiritualité franciscaine et son ultime beauté. Cette élégante simplicité fait, de cet enregistrement, toute la richesse subtile de recherches musicales.
Il faut également l''acheter les yeux fermés pour demeurer dans la pureté franciscaine, loin du matérialisme avilissant.
De plus, le prix modique proposé ici, vous fera d''autant mieux aimer les splendeurs de la vie selon l''esprit mystique de Liszt et de Messiaen.
Vraiment, ce mariage est exceptionnel de volupté.
Ne point l''acquérir, c''est s''amputer d''un plaisir exceptionnel pour mieux découvrir le talent de nos deux artistes qui se répondent hors du temps. Mais pour longtemps encore par-delà le miroir de la mort.
Le parfum de la Vie jaillit à chaque note effleurée, à chaque instant dans son éternité, comme un ravissement qui ne s'éteindra jamais.



Bruno LEROY.

17:27 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., Livres et saveurs musicales de Bruno LEROY. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

LA VIE NE VAUT RIEN MAIS RIEN NE VAUT LA VIE.

41Se8S6CBeL._SS500_.jpg

Je savais que Guy Gilbert était un penseur. Comme tout Homme spirituel, il sait mettre par écrit, les aspirations et les aspérités de la vie. Guy, cela se perçoit dans tous ses livres, nous parle essentiellement de la vie. Cette fois-ci, il se révolte intérieurement contre la morosité ambiante. En effet, certains estiment vivre et ne font que survivre à leur tragique destin. Et pourtant, comme me disent souvent des amis musulmans : le soleil brille pour tout le monde. J'ajouterai, encore faut-il savoir canaliser sa lumière. Voilà ce que Guy Gilbert dévoile dans ce petit livre de haute tenue. Savourer l'instant présent pour être réellement présent à nous-mêmes. Habiter son corps, tout simplement pour ne pas se diffuser dans un passé mort et un futur inexistant. Cela s'adresse à tous, quelle que soit notre spiritualité. Vivre sa vieillesse, connaître la joie que nul ne saurait nous ravir. Ce sont les clefs de l'existence intérieure épanouie. Oui, Guy Gilbert, nous partage les recettes de sa vie réussie. Comme il le fait pour le second livre concernant l'éducation. Tout cela n'est qu'affaire de bon sens. En lisant ce livre ou ces livres vous découvrirez un sens à votre existence. Le témoin révolté par le côté crépusculaire de l'être humain qu'est Guy Gilbert ; ne cherche rien d'autre à vous démonter que la vie ne vaut rien et pourtant que rien ne vaut la vie. Pour vous et vos larbins. Le bonheur est le sourire de Dieu dans le cœur des Hommes. Un sourire plein d'imprévus et d'humour pour que nous ne moisissions pas dans les habituelles et mortifères routines. Après ce livre, vous trouverez vraiment que la vie vaut la peine d'être vécue à fond la caisse avec l'amour dans l'âme.


Bruno LEROY.

17:23 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., Livres et saveurs musicales de Bruno LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Bill Deraime nous emmène loin de Babylone.

41NJN2x5N8L.jpg

Une oeuvre de cette ampleur demeurera dans l'histoire du Blues, je l'espère. Bill Deraime met son cœur, son corps et son âme de façon sublime dans ce disque intemporel. L'écouter, le savourer, s'en imprégner jusqu'aux profondeurs de l'être. Voilà, une manière de méditer et de marcher avec lui dans son Univers. Sa voix rocailleuse nous fait marcher sur des chemins loin de Babylone. Le Blues devient presque religieux et métaphysique chez Bill Deraime. Ses textes sont issus d'une poésie de la vie, de la rue, du désespoir de voir ce monde pourri par le fric et du bonheur de savoir que d'autres valeurs peuvent encore et toujours nous sauver. Ne pas prendre en considération ce travail de fond apporté par Bill ; c'est oublier que sans musique l'existence serait une horreur. L'acheter, c'est vous offrir un cadeau pour l'éternité. Faites-vous plaisir. Prenez un aller simple pour le paradis.

Bruno LEROY

17:19 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., Livres et saveurs musicales de Bruno LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Une musique qui joue sur les cordes de l'Infini.

513vT6PmF4L._SS500_.jpg

Ahmad Jamal, après de longues années de recherches personnelles, donc de chutes et de réussites aussi, mais d'une absolue insatisfaction existentielle, se convertit à l'Islam. Sans prosélytisme aucun, il approfondit son cheminement musical et spirituel.
Tout cela, dans la plus intense discrétion. Puis, vint cet opus magnifiquement interprété et d'une incommensurable beauté.
Sa seule référence explicite à l'Islam se trouve dans le titre de son album After Fajr : « Fajr » est la prière précédant le lever du soleil, la première des 5 prières quotidiennes obligatoires pour les musulmans.
Ahmad Jamal est ainsi un "apôtre" de John Coltrane qui, lui cherchait dans le christianisme, l'approfondissement de son art musical et poétique.

Jamal, comme la plupart des artistes de cette trempe, ne conçoit nullement la vie sans se relier aux autres, par des convictions et des valeurs vécues, dans le silence intérieur qui mène vers le Divin. Une relation métaphysique qui ouvre les horizons de la création artistique.
Il revendique être croyant,comme une évidence : « Tout le monde n'est-il pas croyant ? ['] Bien sûr, que cela m'influence ! Chaque philosophie envahit le corps tout entier, l'esprit, l'âme ! ['] Il est impossible d'avoir confiance en quelqu'un qui n'a aucune croyance. Si vous n'avez pas confiance, si vous n'avez pas foi en la Création ' vous devez croire que quelque chose contrôle l'Univers ' un pouvoir qui contrôle l'Univers. Un pouvoir qui n'est ni vous, ni moi, ni Bill Clinton ». Jazz Magazine.

Cette conception de la religion (une philosophie contribuant à poser un regard émerveillé sur la Création) se retrouve dans le rapport qu'Ahmad Jamal entretient avec la créativité : « De toute façon, il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Au mieux, nous pouvons découvrir certaines choses. Tout est déjà là. Il y a des gens qui incarnent la créativité et ont fait avancer les choses : Tatum, Armstrong, Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Sarah Vaughan, ou Phineas Newborn Jr, mais ils n'ont pas « créé », ils ont découvert; ils ont été des novateurs plutôt que des créateurs. Nous ne pouvons pas créer la lune ou le soleil, mais nous pouvons les faire se réfléchir »

Avec cette humilité qui le caractérise, il vient encore de signer un album qui est une véritable révélation de son être, c'est-à-dire un chef-d'oeuvre à part entière.
Il faut l'écouter plusieurs fois pour en savourer toute la subtilité.
Merci Ahmad pour tant de bonheur partagé...!


Bruno LEROY.

17:15 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., Livres et saveurs musicales de Bruno LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

EXPRESSION MUSICALE D'UN CHEF D'OEUVRE.

51XFoHUbJ9L.jpg

La lune s''éveille sur nos rêves engourdis. Le soir nous invite à la nuit. Nos nerfs sont tendus comme les cordes d'un piano.
Mais, la magie de la musique peut changer notre horizon intérieur.
La lune de glace, cette lune bleue dont le philosophe Confucius faisait l''éloge de sa rareté.
Nous l''avons désormais à proximité, à portée d''oreilles. Ahmad Jamal signe un opus d'une profondeur inénarrable.

Allongez-vous sur votre canapé et savourez le scintillement des notes qui vient enchanter votre âme.
Tout un paradis se dévoile dans cette musique classique américaine.
En avoir un avant-goût paradisiaque sur terre n''est pas négligeable, en ces temps où la médiocrité règne en maître.
Nous avons l''expression musicale d''un chef-d''œuvre.
Jamal, ce musicien accompli avec ses multiples printemps dont, il a certainement observé pas mal de crépuscules se métamorphoser en aurores.

Sa musique est un soleil dans le cœur de ceux et celles qui peuvent contempler la lune bleutée de leur spiritualité.

Une lune bleue désormais se couche chaque soir sur le lac apaisé d'une certaine humanité.

A ne pas manquer !

A acquérir au plus vite cet écrin qui respire toute la poésie d'Ahmad Jamal, immense artiste de notre siècle.


Bruno LEROY.

17:12 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., Livres et saveurs musicales de Bruno LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Cet enregistrement " LIVE " inspire la Vie.

51ZBuHKhT9L._SS500_.jpg

Ahmad Jamal est un immense pianiste américain qui, refuse le jazz comme étant une musique impulsive et non travaillée, sauf quelques-uns comme John Coltrane. Je respecte immensément cet artiste d'exception qui, s'inspira dès sa jeunesse, de Liszt pour atteindre la perfection et, jouer sur la gamme entière de son piano les ruissellements d'eau qui jaillissent de ses doigts.
Cette eau qui purifie l'âme et donne un regard pur sur l'existence. Cette eau dont Liszt disait qu'elle était là pour rappeler le baptême ou toute autre spiritualité.
Cet enregistrement live transpire de vie tant l'inspiration du poète qu'est Ahmad Jamal prend tout son envol vers d'autres cieux, d'autres contrées, d'autres destinées. Une sorte d'évolution progressive de sa création métaphorique et poétique. Un régal pour le corps et l'esprit !
Cherchez, fouillez dans d'autres trésors que possède ce site et vous trouverez des enregistrements de qualité, ceux qui honorent ce musicien d'une sensibilité à fleur de vie.
Celui-ci demeure absolument dans son esprit d'artiste perfectionniste.


Bruno LEROY.

17:08 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., Livres et saveurs musicales de Bruno LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

La quintessence de la musique afro-américaine par Jamal.

 

518Az6J1L1L._SS500_.jpg

L'essence même du Jazz est dans cette interprétation piansistique de Jamal. Certes, il préfère que nous disions musique classique américaine et, il n'a pas tort. Tant ses inspirations sont multiples. Liszt est au bout de ses doigts.
Ahmad est le plus grand pianiste de notre temps. Son imagination fertile donne des nuances subtiles à sa musique. L'écouter est plus qu'un régal, c'est la quintessence de la musique afro-américaine qui pénétre votre coeur et votre âme.
La pureté immaculée de ce CD dont le rapport qualité-prix est exceptionnel, nous fait marcher dans le paysage intérieur de la spiritualité de l'interprète génial qu'est Jamal.
Merci à lui de nous offrir tant de Bonheur !
Puisse-t-il jouer sa musique poétique encore longtemps pour notre bien-être spirituel et mystique.



Bruno LEROY.

17:01 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., Livres et saveurs musicales de Bruno LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Ce silence dont la force est de nous recentrer sur l'Essentiel.

41n777-8hiL._SS500_.jpg

Notre monde meurt par manque de silence. Les bruits meurtriers des villes nous envahissent. Nous sommes dans une culture du bruit. Notre intériorité s'en trouve détruite progressivement.
Nos discours sont souvent des paroles de vent.
Nous devons retrouver d'urgence ce silence dont la force est de nous recentrer sur l'Essentiel. Le plus grand meurtre que nous puissions faire envers les jeunes est de ne pas les éduquer à déguster la qualité du silence. Le silence leur fait peur car, il évoque la mort. Une éducation dans ce sens serait pertinente...

Puiser la signification de chaque mot ou de chaque geste dans le silence. Pour être remplis, tous et toutes, de cette puissance d'Amour récoltée au fond de nous. Comment pourrions-nous être à nous-mêmes si le bruit envahit nos journées ? C'est une question de disponibilité intérieure.C'est une attitude de méditation face à l'existence. Voilà les raisons principales pour lire ce livre dans le silence de votre âme.
Il enrichira vos jours et vous donnera la conscience poétique de la Vie.
Laissez-vous guider par le contenu de ce livre d'exception.


Bruno LEROY.

16:55 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., Livres et saveurs musicales de Bruno LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

La fatalité n'existe que pour les défaitistes.

41udQSl2k3L._SS500_.jpg

J'attendais avec impatience que les chrétiens se lèvent pour dire » Non » à ce système qui détruit l'humain. Il ne suffit guère de s'indigner pour que les événements changent pensent les âmes bien faites. Erreur, l'indignation avec un discernement donné par la prière, est l'essence même qui enflamme le moteur de la Dignité. Comprenez, nous ne pouvons continuer sur le chemin d'un néo-libéralisme débridé qui met les plus faibles dans le ruisseau de la misère. Les jeunes ne pensent plus en terme d'avenir. A quoi bon étudier à l'école si pôle emploi est l'unique horizon qui se profilera demain ? A quoi bon construire un couple si nous ne sommes pas à même de subvenir à ses besoins ?
En tant que chrétiens, notre conscience doit se révolter en vue d'un monde meilleur. La loi de l'argent n'écrasera plus les plus petits. Alors, comment faire pour redonner un visage humain à notre société ?
Par de petits gestes d'abord. Aider un voisin qui se trouve confronter à des problèmes administratifs kafkaïens. Sourire à un inconnu dont le moral semble si bas. Parler et écouter les ados et moins jeunes qui ne saisissent pas tous les paradigmes de la crise. Beaucoup en donnent l'analyse désespérante que les médias véhiculent. Dans les moindres instants de sa vie, le chrétien doit être vecteur de Joie et devenir contagieux. Contagion de l'amour, la joie, l'espérance, la tolérance, l'affirmation de soi face aux commerciaux, la plénitude intérieure qui ne fait pas dévier de ses convictions. Tout cela et plus encore, pour que les valeurs évangéliques soient vécues au quotidien. Oui, devenons contagieux en ayant mal aux autres et aux blessures de nos sociétés. Cette contagion sera la plus merveilleuse épidémie désirée par nos frères et saeurs en humanité. Il nous faut être chrétien nuit et jour et non une fois par semaine. Si nous ne nous indignons pas au Nom de notre Seigneur Jésus-Christ qui naquit pour nous libérer des oppressions sociétales et spirituelles; qui le fera ? Donc, un livre à ne pas manquer pour réfléchir aux éventuelles réformes à engager. Puissent les chrétiens s'ouvrir davantage au monde sans querelles de clochers. L'heure est grave mais pas fatale. L'espérance chrétienne est une force intérieure qui nous permet d'avancer sans cesse.


Bruno LEROY.

16:52 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., Livres et saveurs musicales de Bruno LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Sur le chemin de la Liberté intérieure, je rencontre Ton coeur.

41HKW0GN42L._SS500_.jpg

Dans notre monde moderne, on a tendance à voir l'être qui suit un cheminement spirituel comme un être faible, qui s'adresse à une divinité extérieure pour lui venir au secours.

Une telle spiritualité n'est rien d'autre que mièvrerie, faiblesse, ignorance et peur.
La première étape de la spiritualité consiste à devenir un individu. Pour pouvoir rejeter toute individualité, encore faut-il devenir individu, être libre et sans peur.
La spiritualité n'est pas pour les faibles, elle n'est pas non plus pour ceux qui se prosternent de tout leur long aux pieds de soi-disant gourous, sans aucun discernement, sous prétexte qu'ils portent une robe couleur ocre.
La voilà la porte ouverte aux sectes : la faiblesse !
Elle n''est pas non plus pour ceux qui, vivant dans un monde moderne, se font avaler par une Administration outrancière, véritable machine à compresser l'être, sans aucune réaction de vérité et cela par crainte de perdre quelque bien. La spiritualité, dirait-on de nos jours chez les jeunes, n'est pas pour les faux-culs ou les grenouilles de bénitier.
La religion n''est pas le fait d'aller à l'église. La religion est à chaque seconde de la Vie. La religion est la vie même La religion est partout. Dès qu''il y a création, il y a religion, car il y a ce qui relie le créé au créateur. La religion dans un sens second est la prise de conscience de cette liaison.

La faiblesse engendre la peur. Peur du péché, peur du fisc, peur de l'envoûtement, peur du « qu''en dira-t-on ». PEUR ET FAIBLESSE. Notre monde moderne est une machine a créer la faiblesse et la peur, à créer des comportements standardisés, à faire de chaque individu des numéros d'INSEE, d'URSSAF, de je ne sais quoi encore, des unités de production et de consommation.
Mais la société, comme un ensemble de moutons, suit, elle suit, et passe sa vie sans vivre, sans vie, sans âme, sans souffle, sans foi ni Loi, sans Dieu. Où est l'Homme ?
Ce n'est pas l'Homme qui cherche Dieu, c'est Dieu qui cherche un véritable Homme.
Où est l'Homme ?
Le fort devance le faible, c''est la loi de la nature. Si nous voulons que la spiritualité envahisse le monde, cela ne peut être le fait que de forts, non de faibles. Seul le fort peut recevoir cette Foi qui justement « déplace des montagnes » alors que le faible n''arrivera pas même à soulever un brin d''herbe.
L''homme spirituel est un homme libre.
Qu'est-ce que la spiritualité si ce n''est la recherche de la Libération ?
Chercher la libération lorsque dans la vie de tous les jours nous ne sommes qu''esclaves, qu''est-ce alors cette spiritualité qui n'est qu''un mot faisant sourire ?
Être un Homme libre cela n'est pas un vain mot.
La liberté est du domaine du dedans, la liberté c''est de ne dépendre de rien parce qu''il n''y a attachement à rien. Sauf à Dieu qui nous rend et nous veut libres. Dans son approche, quelque peu stoïcienne, Anselm Grün, nous indique les sources salvatrices pour notre liberté intérieure. Inutile de vous dire que ce livre est essentiel pour commencer, continuer, renforcer une Vie accomplie, épanouie. D''ailleurs tous ses ouvrages tendent vers cette dimension humaine et spirituelle.



Bruno LEROY.

16:48 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., Livres et saveurs musicales de Bruno LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |