7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2005

MYSTIQUES DE L'AMOUR.

medium_muguetdelesperance.gif
Pour te donner le Bonheur j'inventerai des horizons,
Des superlatifs pour enrober de fleurs tes passions,
Des mots réalistes pour rendre au présent tes projets,
Et donner vivants aux ciels tes rêves emmurés,
Je donnerai mon âme aux sourires de ton coeur,
Et le feu de mes flammes pour détruire tes malheurs,
J'entrerai en prières et invoquerai les anges,
Pour qu'ils gardent à jamais ta joie d'exister,
Que tes éclats de rire enchantent et dérangent,
Les Hommes dont le regard fait souvent pleurer,
Je passerai toutes les mers oubliées,
Dans les cimetières de nos pensées,
Et j'inventerai des couchers de soleils,
Où les scintillements deviendront réels,
A force de vouloir t'inventer des histoires,
Je te ferai princesse ou fée selon les bribes,
Qu'il reste en mon domaine de mémoire,
Je te donnerai ce souffle de l'être libre,
Qui vient du profond de moi-même,
Comme une semence qui germe,
Dans cette vérité de notre Amitié,
Rien ne saurait nous séparer pas même,
Les routes et les ruissellements des années,
Non rien ne saurait interdire de s'aimer,
Dans cette pureté cristalline de l'Amour,
Celle qui commet les plus intenses audaces,
Que le temps de sa main jamais ne menace,
Le présent de l'amitié, l'amour, la respiration,
Est l'instant vécu dans l'éternité,
Là où les mots perdent leur réalité,
Pour devenir des hymnes de tendresse,
Que l'espace seul imagine en caresses,
Pour donner du Bonheur à profusion,
Dans les corps consistants de la raison,
J'inventerai un paysage paradisiaque,
Pour te redire à quel point je ne puis mentir,
Les sentiments sont des ombres maniaques,
Qui veulent servir la Vérité sans la trahir,
Cette certitude d'aimer et d'oser le dire,
C'est toujours la Joie réciproque qui entre,
Et ne ferme jamais la porte pour laisser le Vent,
S'imprégner de cette ultime mystique du chantre,
L'Amour est une allégresse qui progressivement,
Enchante le monde en lui offrant tel un Hommage,
La certitude que la vie vaut la peine d'être vécue,
Mais pas sans Toi ma douce et splendide inconnue,
Dont je connais pourtant les plus divins secrets,
Ceux qui font que tu demeures toujours dans la dignité,
Cette force de voir le jour et de regarder ses aspérités,
Ne jamais baisser les bras face aux multiples adversités,
Toi seule est capable de t'inventer un Bonheur,
J'avais imaginé moult desseins pour ton coeur,
Et je sais que ta puissance d'Aimer tout être rencontré,
Donnera à ta Vie tant de Joies que j'avais espérées,
Et qui sont déjà en toi de toute éternité...
je savais que l'Amour te donnerait des ailes,
Tu t'envoles désormais vers les merveilles,
Le tréfonds des bruissements de tes convictions,
Donnent à ton amour oblatif toutes raisons,
Elles font partie de toi comme un battement,
Permanent et harmonieux cependant,
Elles étaient cachées pour ce monde matériel,
Elles se révèlent en ta dimension spirituelle,
Mystiques de l'Amour nous resterons toujours,
Pour Témoigner qu'il existe une Présence d'Amour,
Le Bonheur ne se trouve qu'en Soi au creux des vagues,
Nacrées par les rosées où les pensées semblent divaguer,
L'équilibre d'être en possession de soi-même,
Se trouve dans l'amitié, l'amour , la Vérité,
De s'aimer et se savoir aimé sans intérêt,
Par gratuité savoir que nous sommes précieux,
Nous rend étrangement et invinciblement Heureux.
BRUNO LEROY.

16:55 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans POÉSIE | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

03/04/2005

J'entends dans le silence (dédié à Guy Gilbert).


J'entends dans le silence...

Dans le silence de tes yeux
J'entends cet Amour mystérieux
Lumineux pour qui veut regarder
Dans ce silence à contempler
Le vent frais de l'éternité
En partance vers les secrets
De notre Humanité dévoilée
Et la vie devient notre jeu
Quand nos larmes sourient du peu
Des blessures béantes de l'Ame
Ce tréfonds toujours en alarme
Qui de l'Humain fait le charme
Mais l'Espérance devient flammes
Pour calciner tous nos regrets
Un corps nouveau nous renaît
Baisers d'un amour consommé
Dieu seul révèle l'immensité
Et se savoure dans le silence
Cet Amour fort de Sa présence
L'Esprit en devient la substance
Qui discerne notre existence
Notre conscience s'éveille soudain
Tel un coup de poing dans l'inhumain.
Bruno LEROY.

09:55 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans POÉSIE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

19/02/2005

AIMER UN ANGE...

medium_angecroixanime.gif
Mon Amour,
Parce que tu es la Lumière de mes rêves,
La substance joyeuse des jours qui se lèvent,
Parce que tu es la vie dans sa respiration,
Qui donne au destin le délice des illusions,
La vérité dans les sentiments qui jamais,
Ne mentent pour faire plaisir ou avoir la paix,
Parce que tu es l'indicible qui ne peut s'écrire,
La Tendresse éprouvée qui ne veut pas mourir,
Le sourire de Dieu dans l'infini désir d'être deux,
Parce que tu es l'être le plus précieux à mes yeux,
Je retrouve chaque jour la présence de ton Amour,
Et je sais la gratuité réelle suavement sans retour,
Par que mon coeur sait battre tambour,
Quand il voit ton doux visage d'Amour,
Je t'Aime au superlatif du présent divin,
Je t'Aime car tu es le chemin de mon destin...
JE T'AIME MON ANGE !!!
Bruno LEROY.

11:25 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans POÉSIE | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |