7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2011

DEVIENS UN REBELLE DE NOËL.

16:08 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans COMBAT SPIRITUEL., LES BLOGS AMIS., MILITANTISME., PÉDAGOGIE., Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

JE SUIS UN CHRÉTIEN INDIGNÉ IL FAUT QUE VOUS LE DEVENIEZ.

J'attendais avec impatience que les chrétiens se lèvent pour dire " Non " à ce système qui détruit l'humain. Il ne suffit guère de s'indigner pour que les événements changent pensent les âmes bien faites. Erreur, l'indignation avec un discernement donné par la prière, est l'essence même qui enflamme le moteur de la Dignité. Comprenez, nous ne pouvons continuer sur le chemin d'un néo-libéralisme débridé qui met les plus faibles dans le ruisseau de la misère. Les jeunes ne pensent plus en terme d'avenir. A quoi bon étudier à l'école si pôle emploi est l'unique horizon qui se profilera demain ? A quoi bon construire un couple si nous ne sommes pas à même de subvenir à ses besoins, son épanouissement ?
En tant que chrétiens, notre conscience doit se révolter en vue d'un monde meilleur. La loi de l'argent n'écrasera plus les plus petits. Alors, comment faire pour redonner un visage humain à notre société ?
Par de petits gestes d'abord. Aider un voisin qui se trouve confronter à des problèmes administratifs kafkaïens. Sourire à un inconnu dont le moral semble si bas. Parler et écouter les ados et moins jeunes qui ne saisissent pas tous les paradigmes de la crise. Beaucoup en donnent l'analyse désespérante que les médias véhiculent. Dans les moindres instants de sa vie, le chrétien doit être vecteur de Joie et devenir contagieux. Contagion de l'amour, la joie, l'espérance, la tolérance, l'affirmation de soi face aux commerciaux, la plénitude intérieure qui ne fait pas dévier de ses convictions. Tout cela et plus encore, pour que les valeurs évangéliques soient vécues au quotidien. Oui, devenons contagieux en ayant mal aux autres et aux blessures de nos sociétés. Cette contagion sera la plus merveilleuse épidémie désirée par nos frères et sœurs en humanité. Il nous faut être chrétien nuit et jour et non une fois par semaine. Si nous ne nous indignons pas au Nom de notre Seigneur Jésus-Christ qui naquit pour nous libérer des oppressions sociétales et spirituelles, qui le fera ?
 
Bruno LEROY.
Éducateur de rue.
 

11:21 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA POÉSIE DE LA VIE, LA PRIÈRE DU JOUR., LE REGARD DE BRUNO., LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

14/12/2011

Il nous faut des bras solides ...

Il nous faut des bras solides ...

Posted: 09 Dec 2011 08:36 AM PST

Sans titre 7.jpg


Il nous faut des bras solides,
Pour soulever nos montagnes de pauvretés,
Du R.M.I.ste, en passant par le chômeur et le meurtrier,
De la Femme vivant seule dans le cœur de son enfant,
Du jeune dont la drogue lui procure l'illusion d'exister,
Du déprimé qui pense perdre la raison,
Et tous les vieux qui meurent de solitude,
Les suicidés du Temps qui ne trouvent plus le Sens,
Et toutes ces blessures jamais cicatrisées,
Donne-nous Seigneur,
La force de les porter, les combattre dans la Dignité,
Pour redonner cette Dignité aux êtres qui croient l'avoir perdue,
Donne-nous Ton Esprit pour illuminer notre regard,
Et voir dans les petits des christs meurtris à vie,
Pour qu'ensemble nous façonnions ce monde,
En Univers plus juste selon Tes desseins d'Amour,
Une Terre qui espère mettre les Hommes debout,
Cette Espérance brûlante qui nourrit l'arbre de nos luttes,
Ce robuste chêne au sein de la forêt,
Qui demande aux autres de bonnes Volontés,
Pour suivre sa marche et détruire nos pauvretés,
Celles qui jamais ne permettront de nous reposer,
Tant que nous saignerons pour tant de plaies,
Tant que l'Espérance ne sera pas logée
Dans l'âme de tous les désespérés,
Oui, Seigneur, le combat ne peut que continuer,
Pour tous les Humains qui cherchent à espérer,
En ce jour pas demain dans l'éternité,
Mais éternellement dans la valeur sacrée
De notre Humaine Humanité.

Bruno LEROY.

 

Le mot d'Avent du jour :

"Si tu m’apprenais à veiller, mon Dieu,
Veiller sans crainte, veiller sans peur,
Sans passer mon temps à compter mes battements de coeur ...     lire la suite

 

Voir la vidéo du jour

09:44 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY., LA POÉSIE DE LA VIE, LA PRIÈRE DU JOUR., LE REGARD DE BRUNO., LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

29/11/2011

L'importance d'une éducation à l'écologie pour tous.

Benoît XVI invite au respect de la création

ROME, mardi 29 novembre 2011 (ZENIT.org) – « Soyez de véritables gardiens de la nature et la création », a déclaré le pape aux quelque 7.000 jeunes italiens de la fondation nationale « Sorella natura » (« Sœur nature ») reçus lundi, dans la salle Paul VI, à l’occasion de l’anniversaire de la proclamation de saint François d’Assise, patron de l’écologie, par Jean-Paul II.

A ces jeunes, engagés dans des projets éducatifs en faveur de la protection de l’environnement, le papea rappelé « le lien indissoluble » qui unit le respect dû à l’homme et dû à la nature dans la construction d’un avenir « responsable » pour l’humanité.

Les jeunes étaient guidés parle président de la Fondation, Roberto Leoni, le président honoraire, le cardinal Oscar Rodriguez Maradiaga, qui a offert au pape une reproduction du Codex 338, renfermant les plus anciennes sources franciscaines, et l'évêque d'Assise, Mgr Domenico Sorrentino.

« François, fidèle à l'Ecriture, nous invite à reconnaître dans la nature un livre étonnant qui nous parle de Dieu, de sa beauté et de sa bonté », a souligné Benoît XVI dans son discours.

Et l’Eglise, a-t-il dit, « tout en appréciant les recherches et découvertes scientifiques les plus importantes, n’a jamais oublié de rappeler que notre véritable et profonde identité humaine se comprend mieux dans le respect de l'empreinte du créateur dans sa création ».

« Si l'homme oublie d'être un collaborateur de Dieu, a-t-il mis en garde, il peut faire violence à la création et provoquer des dommages qui ont toujours des conséquences négatives sur l'homme ».

« Aujourd'hui plus que jamais, il devient clair que le respect de l'environnement va de pair avec la reconnaissance de la valeur de la personne humaine et de son inviolabilité, à chaque étape de la vie et dans toutes les situations », a-t-il ajouté.

D’où l’importance d’une éducationà l’écologie, a poursuivi le pape, qui passe par les parents, les responsables scolaires, les enseignants, qui bénéficie du soutien d’institutions engagées dans cette finalité.

S’adressant alors plus particulièrement aux responsables de la société civile et au monde enseignant, Benoît XVI Il a souligné « l’évidence » actuelle du risque d’ « un avenir sombre pour l’humanité sur terre » si tous ne sont pas éduqués à « un mode de vie plus responsable à l’égard de la Création ».

« Que saint François nous enseigne à chanter, avec toute la création, un hymne de louange et d'action de grâces au Père céleste », a conclu le pape.

Isabelle Cousturié.

20:05 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Relancer le charisme salésien en Europe.

1ère rencontre des missionnaires salésiens d'Europe à Rome

ROME, mardi 29 novembre 2011 (ZENIT.org) – « Relancer le charisme salésien en Europe, à un moment où le défi éducatif des nouvelles générations se fait plus pressant » : les exigences des missionnaires salésiens et celles des provinces européennes étaient au cœur de la rencontre qui a réuni le week-end dernier, plus de 37 missionnaires de la congrégation de don Bosco.

La première rencontre des missionnaires salésiens en Europe, organisée à la maison généralice, à Rome, était animée par les conseillers des missions et de la formation, père Václav Klement et père Francesco Cereda, et réunissait principalement des religieux originaires des provinces asiatiques, détachés dans huit provinces d’Europe.

Ces derniers représentaient les près de 80 missionnaires envoyés en Europe au cours des 10 dernières années.

Citant des documents du dernier chapitre général et la lettre envoyée par Benoît XVI à cette occasion, le père Ceredaa rappelé que l’Europe est devenue une « nouvelle frontière » pour la congrégation et a souligné que « le charisme salésien, s’il n’est pas soutenu d’une manière unanime, risque de disparaitre du continent ».

Ainsi, pour relancer ce charisme en Europe, le père Cereda a affirmé la nécessité de redonner leur signification aux présences salésiennes, c’est-à-dire les rendre nouvelles et capables d'avoir une influence.

Les missionnaires ont suggéré plusieurs pistes : renforcer le travail dans les banlieues des villes, suivre l’exemple des grands saints européens de notre époque et susciter des rencontres avec les familles.

Au nombre des exigences requises pour y répondre, il a été conseillé de posséder « une foi robuste », capable d’affronter l’indifférence de la société matérialiste, et de « l’humilité » pour s’insérer progressivement dans la communauté, et promouvoir une renaissance endogène.

Du point de vue des provinces, l’accent a été mis sur la nécessité « d’améliorer l’ouverture des communautés et de développer l’accompagnement des nouveaux missionnaires ».

I.C.

20:02 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

09/11/2011

La Dignité quelle conception?

 
 

21:24 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

23/10/2011

TOUS CANDIDATS.

brunoelections.jpg

 

12:55 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LE REGARD DE BRUNO., LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

20/10/2011

LA MORT DE KADHAFI.

 

20:42 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans Blog, LES BLOGS AMIS., PRESSE., Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

03/10/2011

Que faisons-nous pour les pauvres ?

Réflexion de l’archevêque de São Salvador da Bahia

ROME, Lundi 3 octobre 2011 (ZENIT.org) – « Nous arrivons à récupérer des navettes spatiales dans l’espace, à obtenir des progrès considérables dans la recherche sur le cancer et à développer des semences adaptées aux conditions climatiques de toute région, mais nous n’arrivons pas à ôter la faim avec ce qui tombe de nos tables, aux nouveaux Lazare qui nous tendent la main », souligne l’archevêque de São Salvador da Bahia (Brésil), Mgr Murilo S.R. Krieger. Il souligne dans un article l’incapacité de la société moderne à réduire la pauvreté malgré tous ses progrès.

« Je n’aide pas qui fait l’aumône » ; « Voilà le résultat d'une société basée sur l’injustice » ; « Où passe l’argent de nos impôts ? » ; « Pourquoi le gouvernement ne fait rien pour ces personnes ? » ; « Mon Dieu, quel visage souffrant ! »; « Que puis-je faire ? » : Voici quelques unes des réactions auxquelles on assiste quand quelqu’un demande de l’aide pour vivre, relève-t-il.

« Il y a eu des époques dominées par les œuvres d’assistance. Il s'agissait de 'donner du poisson' aux plus nécessiteux parce que la faim exigeait des actions rapides » explique le prélat. « Ensuite sont nées les initiatives visant à la promotion humaine ; l'important disait-on est d'enseigner à pêcher, pour éviter la dépendance permanente ».

Aujourd’hui, explique-t-il, sont nés de nouveaux besoins et il y a beaucoup de pauvres dans tous les secteurs (économique, social), au plan physique ou moral. « Les structures de notre société doivent changer du tout au tout pour que cesse le processus d’appauvrissement » .

Dans ce contexte Mgr Krieger souligne l’importance de participer à des initiatives comme celles « en faveur des enfants pauvres, des femmes enceintes abandonnées par leurs maris, des adolescents motifs de préoccupation ou des personnes âgées sans famille et sans amour ».

« S’intéresser à ces initiatives ou s’offrir comme volontaire pourra être le premier pas dans la découverte de nouvelles réponses aux problèmes sociaux qui se présentent à nous comme des défis », commente-t-il.

« Nous découvrirons alors que nous sommes riches d’espérance car quelqu’un, un jour, nous a tendu la main et nous a relevé, nous donnant une dignité et des raisons de vivre ».

22:28 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS., THÉOLOGIE CONTEXTUELLE., VIVRE L'ÉVANGILE. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

30/09/2011

Ne déprimez pas, buvez du café...


Enfin une addiction qui ne serait pas mauvaise pour la santé. Boire du café préserverait de la dépression. C'est la surprenante conclusion d'une étude publiée par la revue scientifique Archives of Internal Medicine. D'après une équipe de la Harvard Medical School, les femmes qui boivent deux tasses de café ou plus par jour ont moins de risques d'être déprimées. Sans pouvoir expliquer réellement les raisons de cet effet, les auteurs estiment que la caféine contenue dans le café pourrait modifier les échanges chimiques dans le cerveau. Loin d'eux, pourtant, l'idée de préconiser hâtivement que les femmes devraient boire plus de café pour se stimuler le moral. De 1996 à 2006, l'humeur de 50 000 infirmières américaines a été décortiquée, et liée à leur consommation de café. Sur les 2 600 femmes qui ont développé une dépression au cours de cette période, la majorité d'entre elles n'étaient pas amatrices de café, ou en buvaient beaucoup moins que les consommateurs fréquents. En les comparant à celles qui buvaient moins d'une tasse de breuvage caféiné par semaine, les chercheurs ont réalisé que celles qui ont consommé deux à trois tasses de café par jour avaient 15 % de risque en moins de développer une dépression. Celles qui ont bu quatre tasses ou plus réduisaient, quant à elles, le risque de 20 %.



18:48 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |