7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2008

« Prenez garde, veillez : car vous ne savez pas quand viendra le moment »

 Il faut toujours tenir compte d'un double avènement du Christ : l'un quand il viendra et que nous devrons rendre compte de tout ce que nous aurons fait ; l'autre, quotidien, quand il visite sans cesse notre conscience et qu'il vient à nous afin de nous trouver prêts lors de son avènement. À quoi me sert, en effet, de connaître le jour du jugement, lorsque je suis conscient de tant de péchés ? De savoir que le Seigneur vient, s'il ne vient pas d'abord dans mon coeur et ne revient pas dans mon esprit, si le Christ ne vit pas et ne parle pas en moi ? Alors, oui, il m'est bon que le Christ vienne à moi, si avant tout il vit en moi et moi en lui. Alors pour moi, c'est comme si le second avènement s'était déjà produit, puisque la disparition du monde s'est réalisée en moi, parce que je peux dire d'une certaine manière : « Le monde est crucifié pour moi et moi pour le monde » (Ga 6,14).

      Réfléchissez encore à cette parole de Jésus : « Beaucoup viendront en mon nom » (Mt 24,5). Seul l'Antéchrist s'empare de ce nom, bien que ce soit mensonger... Dans aucun passage de l'Écriture, vous ne trouverez que le Seigneur ait déclaré : « Moi, je suis le Christ ». Car il lui suffisait de montrer qu'il l'était par ses enseignements et ses miracles, parce que le Père était à l'oeuvre en lui. L'enseignement de sa parole et sa puissance criaient : « Moi, je suis le Christ », plus fort que si des milliers de voix l'avaient crié. Je ne sais donc pas si vous pourrez trouver qu'il l'a dit en paroles, mais il l'a montré en « accomplissant les oeuvres du Père » (Jn 5,36) et en donnant un enseignement imprégné de piété filiale. Les faux messies en étant dépourvus, ils ne peuvent employer que leurs discours pour soutenir leurs prétentions mensongères.

Saint Paschase Radbert (?-vers 849), moine bénédictin
Commentaire sur l'évangile de Matthieu, 11, 24 ; PL 120, 799 (trad. Delhougne, Les Pères commentent, p. 14)

 

17:28 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans RÉFLEXIONS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

29/11/2008

Nous commençons l’Avent !

Nous commençons l’Avent de cette nouvelle année liturgique avec une consigne précise de la part de notre Seigneur : « Veillez ! » (Cf. Evangile). C’est une invitation à être attentif aux signes de la nouveauté chrétienne dans l’attente de son plein accomplissement lorsque notre Seigneur viendra dans la gloire et nous ressuscitera avec lui. Car c’est bien cela que nous attendons : ressusciter en Christ pour ne faire plus qu’un avec lui.
Mais être tendu vers le futur ne signifie pas s’évader du présent. C’est au contraire mesurer le présent à l’aune de ce futur, c’est anticiper dans l’aujourd’hui ce futur. L’évangile nous invite à entrer dans cette attitude lorsqu’il nous dit que dans l’attente du retour de leur patron les serviteurs doivent rester fixés à leur travail. C’est dans le présent que je trouve le Seigneur qui déjà vient à moi pour me préparer à le recevoir dans toute sa plénitude lorsqu’il reviendra à la fin des temps.

Veiller signifie également garder ardent et vif le désir de la venue du Seigneur. Cela implique de ne jamais se lasser de l’appeler : « Reviens pour l’amour de tes serviteurs et des tribus qui t’appartiennent. Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais, les montagnes fondraient devant toi » (Cf. 1ère lecture). Mais appeler ainsi de toute son âme la venue du Seigneur présuppose que l’on en ait reconnu la nécessité, que l’on se soit rendu compte de notre besoin d’être sauvés, que l’on ait pris conscience de notre condition de pécheurs dont Dieu seul peut nous sauver : « Nous étions tous semblables à des hommes souillés, et toutes nos belles actions étaient comme des vêtements salis… » ; « tu étais irrité par notre obstination dans le péché, et pourtant nous serons sauvés » (Cf. 1ère lecture).

Veiller implique encore que l’on ne doute pas de la venue de celui qui nous l’a promis. S’endormir signifierait précisément que nous n’y croyons plus. Nous n’aurions plus aucune raison de veiller.
Alors, sur quoi peut bien se fonder cette assurance et cette confiance en la venue de notre Seigneur ? Sur la fidélité de Dieu à ses promesses que nous pouvons déjà voir comme réalisées dans l’histoire du salut que nous livre l’Ancien Testament. Dieu est déjà intervenu en faveur de son peuple comme il le lui avait promis. La 1ère lecture tirée du livre d’Isaïe le proclame. Si elle est un appel à ce que le Seigneur vienne, elle est aussi l’expression d’une espérance dans la réalisation de cette venue qui s’appuie sur tous ces moments où le peuple d’Israël a reconnu son Dieu qui venait jusqu’à lui : « Voici que tu es descendu, et les montagnes ont fondues devant ta face. Jamais, on ne l’a entendu ni appris, personne n’a vu un autre dieu que toi agir ainsi envers l’homme qui espère en lui. »

Toutes ces visites de Dieu étaient en fait des préparations et des annonces de la plus belle et de la plus haute : la venue du Verbe qui est descendu habiter parmi les hommes en prenant chair de notre chair.
Nous touchons ici le cœur de la pédagogie de l’Avent : faire mémoire des faits de salut accomplis par Dieu dans l’histoire sainte pour assurer notre cœur qu’il veut tout autant intervenir en notre faveur. La raison ne se trouve pas en nous, en nos mérites, mais en lui qui nous a voulus comme ses enfants, ses fils, son peuple, son héritage : « Pourtant Seigneur, tu es notre Père. Nous sommes l’argile, et tu es le potier : nous sommes tous l’ouvrage de tes mains » (Cf. 1ère lecture). Si Dieu s’est montré fidèle aux promesses faites à son peuple jusqu’à lui envoyer son propre Fils, il se montrera aussi fidèle avec nous, « lui qui nous a appelés à vivre en communion avec son Fils Jésus Christ notre Seigneur » (Cf. 2ème lecture).

Veiller c’est donc espérer. Espérer qu’un jour nous communierons à la vie divine pour toujours au cœur d’une création toute entière transfigurée. Dès à présent, cette espérance doit demeurer le ressort de notre agir contre toute forme d’obstacle ou de découragement. En tant que chrétiens, nous devons croire en notre monde plus que quiconque parce que nous le savons destiné à l’éternité.

« Seigneur, durant ce temps de l’Avent qui commence, éduque-nous à l’espérance. C’est l’unique force qu’il faille introduire urgemment dans notre société qui, ayant vu s’écrouler, les unes derrière les autres, toutes les formes d’espérances humaines, s’est résignée à l’accablement de l’homme sous le poids de la violence et de l’injustice. »

Frère Elie.

16:08 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans BRIBES THÉOLOGIQUES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

PRIONS ENSEMBLE....

                                         INTENTION(S) DU JOUR

"Seigneur Jésus, je te prie, guéris-les et soutiens-les pour tous ceux qui blasphèment et t'insultent, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font, vraiment.
Viens en aide par ton Esprit à tous ceux qui travaillent à l'extension de ton règne.
Viens en aide aussi à tous ceux qui souffrent dans leur chair et dans leur coeur.
Que ta bénédiction soit sur ma femme et mes enfants et obtiens moi la guérison."

Jean



 

Vous pouvez également envoyer vos intentions de prières. Avec votre ( ou un autre ) prénom pour demeurer anonyme.

Nous prierons intensément pour vous !

Très Fraternellement !!!

Bruno LEROY.

13:10 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans SPIRITUALITÉ | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

L'INSTANT POÉTIQUE.

L'instant poétique

13:06 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

La naissance de Jésus et notre nouvelle naissance, d'en-haut.

 

La vierge deviendra enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. Esaïe 7, v. 14.

La naissance de Jésus dans l'histoire : "C'est pourquoi le Saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu" (Luc 1, v. 35). Jésus est né dans ce monde, mais il n'est pas du monde. Il n'est pas non plus une émanation de l'histoire; il est entré dans l'histoire, venant d'ailleurs. Jésus-Christ n'est pas l'homme le plus parfait, il est d'origine supérieure à la race humaine. Il n'est pas un homme qui devient Dieu, il est Dieu incarné, Dieu venant dans une chair semblable à celle des hommes. Sa vie est la vie la plus haute et la plus sainte, commençant de la façon la plus humble. La naissance de Jésus fut un avènement.

Sa naissance en moi : "Mes enfants, pour qui j'éprouve de nouveau les douleurs de l'enfantement, jusqu'à ce que Christ soit formé en vous..." (Galates 4, v. 19). De même que le Christ a surgi dans l'histoire humaine, venant d'ailleurs, de même il doit venir en moi du dehors. Ma vie peut-elle servir de crèche à l'enfant de Bethléem ? Je ne peux entrer dans le Royaume de Dieu à moins d'être né d'en-haut, d'une naissance qui n'a rien de commun avec la naissance ordinaire. "Il faut que vous naissiez d'en-haut." Ce n'est pas un commandement, c'est un fait fondamental. Ce qui caractérise la nouvelle naissance c'est l'abandon total à Dieu qui permet à Christ de se former en moi. Sa nature se manifeste alors en moi et je peux vivre de Sa Vie.

La manifestation de Dieu dans notre chair est devenue possible pour vous et pour moi par la Rédemption.

12:54 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

“Nous n'avons pas de temps en trop, pas une seconde à perdre”

Comment t'es-tu consolé? Grâce à cette idée: la vie c'est se dépenser, la vie, il la faut brûler au service de Dieu. — Alors, si nous nous dépensons complètement pour Lui, la mort viendra nous délivrer et nous apporter la possession de la Vie. (Sillon, 883)


Nous n'avons pas de temps en trop, pas une seconde à perdre. Et je n'exagère pas: il y a du travail; le monde est vaste et il y a encore des millions d'âmes qui n'ont pas entendu clairement la doctrine du Christ. Je m'adresse à chacun d'entre vous. Si tu as du temps en trop, réfléchis un peu: il est très possible que tu sois plongé dans la tiédeur; ou que, surnaturellement parlant, tu sois infirme. Tu ne bouges plus, tu es immobile et stérile, tu ne fais pas tout le bien que tu devrais faire à ceux qui t'entourent, dans ton milieu, dans ton travail, dans ta famille.

Pensons courageusement à notre vie. Pourquoi parfois ne trouvons-nous pas les minutes nécessaires pour achever avec amour le travail qui nous incombe et qui est le moyen de notre sanctification ? Pourquoi négligeons-nous nos obligations familiales ? Pourquoi la précipitation survient-elle au moment de prier, d'assister au Saint Sacrifice de la Messe ? Pourquoi la sérénité et le calme nous manquent-ils pour accomplir nos devoirs d'état, alors que nous nous attardons sans aucune hâte à suivre nos caprices personnels ? En voilà des futilités, me direz-vous. Oui, c'est vrai; mais ces niaiseries-là sont justement l'huile, notre huile, qui maintient la flamme vive et la lumière allumée. (Amis de Dieu, nos 41-42) 

       
http://www.opusdei.fr/art.php?p=18983

12:42 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans SAINT JOSÉMARIA. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

L'Opus Dei, Prélature personnelle.

Nous vous proposons un dossier récapitulatif de ce qu'est la prélature personnelle de l'Opus Dei avec un texte explicatif, les statuts et le témoignage d'un prêtre qui habite en Finlande.


Dans son intervention lors de la célébration des 25 ans de la Prélature personnelle, Mgr Monterisi soulignait, outre l'aspect juridique et institutionnel, que les fidèles de la prélature contribuent par leur vie quotidienne au dynamisme évangélisateur de l'Église. 

« En effet, le travail de la Prélature n’est pas replié sur elle-même, mais va bien au-delà explique Mgr Monterisi. En diffusant le message de l’appel universel à la sainteté et en élevant le niveau de formation chrétienne, elle favorise directement les diocèses où elle travaille puisque les fidèles de tous ces diocèses en sont les premiers bénéficiaires. Il est si courant, par exemple, que l'apostolat personnel d'un fidèle de l'Opus Dei permette la conversion d'un ami, d'un collègue ou d'un parent. »

Retrouvez le texte complet des
STATUTS DE L'OPUS DEI

Questions fréquentes sur les PRELATURES PERSONNELLES.

Un exemple : Jean-Paul II et un
prêtre de l'Opus Dei en Finlande

        http://www.opusdei.fr/art.php?p=30832

12:29 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans SAINT JOSÉMARIA. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Neuvaine à l'Immaculée Conception.

Chaque année, 9 jours durant, l'Église nous encourage à considérer le mystère de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie. L'abbé Pégourier nous propose une manière de la vivre.


Elle leva les yeux au ciel, joignant en signe de prière ses mains qui étaient tendues et ouvertes vers la terre, et me dit : Que soy era immaculada Councepciou : « Je suis l’Immaculée Conception ». Ce message retentit de manière toute spéciale dans le cœur des pèlerins de Lourdes, en cette année du 150e anniversaire des apparitions. Mais, à Lourdes ou ailleurs, le 8 décembre prochain lors de cette fête lumineuse, tous nous sommes invités à nous associer de près à l’élan d’amour que la Dame de Massabielle suscite dans le monde. La coutume de la Neuvaine est une façon d’y répondre. Précisons, en quelques points, cette dévotion traditionnelle qui court de la Saint André au jour de la solennité.

La jeunesse éternelle de Dieu, un trésor à partager

Neuvaine, neuf jours : un chiffre qui, symboliquement, exprime la plénitude … et, pour nous, enfants de Marie, le désir de nous éprendre totalement d’elle. Neuf jours pour ouvrir notre cœur et le mettre à l’école de celle qui est « plus jeune que le péché » : conçue immaculée, elle n’en a jamais été effleurée, ne serait-ce que par son ombre. Aussi nourrit-elle, en son cœur non entravé par la tache originelle, un enthousiasme passionné pour les desseins de Dieu et une générosité vive pour ses frères et sœurs en humanité.

Retour aux sources

Elle dépasse, dans sa beauté surnaturelle, le sommet de l’humain. Voilà peut-être pourquoi l’Église a mis tant d’années –1854 – à envisager ce mystère et à le présenter dans le dogme de l’Immaculée Conception. Dans ces conditions, le temps d’une vie nous suffira t-il pour réaliser la chance d’avoir pour mère la « Demeure toute consacrée à Dieu » (litanie du chapelet), et pour parvenir à nous conduire au quotidien avec pureté et droiture ?

En tout cas, neuf jours ne seront pas de trop pour prendre la mesure de la fête, pour tenter de « remonter le cours du temps », et revenir aux origines avec l’aide de celle qui est d’avant le péché d’Adam. La dévotion mariale précède notre progrès. C’est un raccourci de sainteté. Chez l’Immaculée, en effet, nous pouvons dès à présent contempler l’accomplissement parfait de notre vocation. Elle personnifie dans toute son authenticité l’idée de ce qu’est l’homme : « à l’image de Dieu ». Le regard de la Vierge éclaire en nous cette image, et nous encourage à exercer notre liberté en amont de complaisances possibles avec le péché.

Iter para tutum (Hymne Ave maris stella)

Recourons à Marie. Elle nous prépare un chemin sûr car « elle est entièrement revêtue de vie, celle de son Fils, le Christ ressuscité. Elle est ainsi le signe de la victoire de l’amour, du bien et de Dieu » (Benoît XVI, Veillée mariale). Avec saint Josémaria, supplions son très doux cœur : « Assure notre chemin ! Enflamme nos pauvres cœurs pour que nous aimions de toute notre âme Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint Esprit. Inspire-nous un grand amour de l’Église et du pape, et accorde-nous le don de la persévérance » !

En pratique

Vivre la Neuvaine nous engage concrètement à réserver chaque jour à Notre Dame une attention, une prière, une démarche, un petit quelque chose imprégné du parfum de l’amour. Soulignons trois exemples cités par le Saint Père lors de sa catéchèse à Lourdes :

- le chapelet où Marie nous offre son cœur et son regard pour contempler la vie de son Fils ;

- la prière du Souvenez-vous où elle se penche avec mansuétude sur ceux de ses enfants qui souffrent, et les anime d’une confiance inébranlable ;

- à l’instar de Bernadette, la quête du sourire de la Belle Dame : vrai reflet de la tendresse de Dieu, voie d’accès privilégiée à la révélation de son mystère, il est source d’une espérance invincible. Quêter ce sourire, c’est cueillir la gratuité de l’amour ; c’est déjà livrer sa bonne volonté en vue d’accomplir ses devoirs journaliers ; c’est le signe, non d’un pieux enfantillage, mais de la maturité spirituelle de ceux qui se savent faibles et démunis dans la vie.

Échanges, sourires, prières …, autant de lumières qui, dans l’obscurité de nos tâtonnements, nous attirent de proche en proche jusqu’à elle, Porte du ciel.

Invocations à Notre Dame pour les jours de la Neuvaine

1.      Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous !

(Médaille miraculeuse)

2.      Sainte Marie, Mère de Dieu, notre Mère, enseigne-nous à croire, à espérer, à aimer avec toi ! (Enc. Spe salvi, n° 50)

3.      Vierge incomparable, rends notre vie limpide, et nos cœurs chastes et doux !

(Hymne maris stella)

4.      Vous êtes sans souillure, vous êtes intacte et pure, ô Marie !

Que de vos prières le tendre murmure,

Grâces et merci toujours nous assure,

Seule immaculée, ô Marie!

(Hymne Inviolata)

5.      Bonne Mère, source d’amour, allume en mon cœur le feu de l’amour du Seigneur !

(Séquence Stabat Mater)

6.      Étoile de l’espérance, brille sur nous et conduis-nous sur la route !

(Enc. Spe salvi n° 50)

7.      Ô Marie, montre-toi comme une mère et donne-nous ton Fils !

(Hymne Ave maris stella)

8.      Mère sainte, fais que j’aie en mon cœur à jamais

Les plaies du divin crucifié ! (Séquence Stabat Mater)

9.      Vous êtes sans pareille, ô Mère du Sauveur,

Vous êtes la merveille des œuvres du Seigneur,

Ô Notre Dame, des œuvres du Seigneur !

(Chant traditionnel) 
       
http://www.opusdei.fr/art.php?p=30783

12:22 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans SAINT JOSÉMARIA. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Grande Neuvaine de l'Immaculée Conception 2008.


Bénie et encouragée par Sa Sainteté le Pape
Du 30 novembre au 8 décembre 2008

1) Chaque jour une dizaine de chapelet, suivie de trois fois l'invocation "Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous."
2) Une communion le jour du 8 décembre ou entre le 30 nov. et le 8 déc. Sacrement de la réconciliation recommandé.


PRIERE
O Marie, Reine du Ciel et de la Terre, vous vous êtes abaissée pour apparaître à une faible enfant, Bernadette.

En cette année Jubilaire, exaucez les prières que vous adressent les pèlerins venus du monde entier, pour vous louer et implorer vos grâces.

Nous voulons, près de vous, accueillir Jésus, votre Fils, pour mieux vivre et témoigner de l’Evangile, selon votre message à Lourdes

par les chemins de la prière et de la pénitence, pour la conversion des pécheurs.
par la fidélité à l’Esprit des Béatitudes: esprit de pauvreté, d’humilité, de patience dans les épreuves.
par la charité et le service des plus pauvres, surtout des infirmes et des malades.
Daignez, Vierge immaculée, garder nos cœurs tournés vers vous, dans la Joie et l’Espérance du «Magnificat» !

Amen.

Imprimatur du Vicaire Episcopal de Paris, 1er mai 2008


Que Dieu vous bénisse ainsi que votre famille par la Vierge Marie !


Thierry Fourchaud

Cité de l'Immaculée
BP 24 - 53170 SAINT DENIS DU MAINE France


- Notre site : www.mariereine.com
- Notre maison : www.citedelimmaculee.com
- Site d'évangélisation: www.labonnenouvelle.fr


* Si vous aimez la Vierge commandez le "livre de consécration à Dieu par Marie" sur notre site.


* Dès aujourd'hui découvrez le nouveau DVD de témoignages "la vie s'est manifestée !" sur notre site internet.


* Rejoignez le réseau des enfants de Marie Abonnez-vous à la lettre (gratuit) : site : www.mariereine.com

12:17 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

L'ANNUAIRE DE "CHERE GOSPA"

 - LES SITES PRINCIPAUX -
    
MEDJUGORJE  : le site officiel de Medjugorje.
COMMUNION  : la communion "Marie Reine de la Paix".
EDM  : les Enfants de Medjugorje.
EPHESE  : des livres, des K7, des DVD...
MSV : organisation de pèlerinages.
TROIS-B : organisation de pèlerinages.
PRIERE : des outils pour prier le rosaire. 
PSN  : pour mieux comprendre la doctrine de l'Eglise.
PELERIN : les forums de Pèlerin magazine.
LA-CROIX : les forums du journal La Croix.
CROIRE : les forums du magazine Croire aujourd'hui.
OASIS-1 : la "base secrète" de "Chère Gospa".
    
- AUTRES SITES -
(classés par thème)
    
BIOETHIQUE
    
>Gène éthique : un site pour se tenir au courant des différentes découvertes scientifiques.
    
COMMUNAUTES
    
>Arche : la communauté de Jean Vanier.
>Béatitudes : la communauté des Béatitudes.
>Emmanuel : la communauté de l'Emmanuel.
>Foyers de Charité : le site officiel de l'oeuvre de Marthe Robin.
>Taizé : la communauté fondée par frère Roger.
    
EGLISE
    
>Fides : les nouvelles de l'Eglise universelle.
>Vatican : le site officiel du Saint Siège.
>Zenit : les nouvelles du Saint Siège.
    
EVANGELISATION
    
>Cybercuré : un site où vous pouvez poser toutes vos questions en ligne (diocèse de Nanterre).
>Exultet : un site catholique de téléchargement en ligne.
>Inxl6 : le portail jeune de l'Eglise catholique en France.
    
FAMILLE
    
>Blog pour la vie : un blog pour défendre la vie depuis sa conception jusqu'à son terme.
>End : le site des Equipes Notre Dame.
>Prier en famille : un site pour aider les parents à accompagner leurs enfants vers Dieu.
    
FORUMS
    
>Forum des 3 Blancheurs : un forums consacré à Medjugorje (lancé par "les Trois Blancheurs").
>Medjugorje on line : des milliers d'internautes (en anglais).
>Salon beige : des réflexions et des commentaires postés à partir d'articles parus dans la presse nationale.
    
HUMOUR
    
>Deligne en ligne : le blog du célèbre dessinateur de Pèlerin magazine et de La Croix.
    
JEUNESSE
    
>Enfance et sainteté : le site d'une association dont le but est de promouvoir la sainteté des enfants.
>Gilbert Guy : le site officiel du père Guy Gilbert.
>Jeunesse-lumière : Ecole Catholique Internationale de Prière et d'Evangélisation.
>Leroy Bruno : le blog d'un éducateur chrétien qui a la même sensibilité que le père Guy Gilbert.
    
LIVRES
  
>Maria Multi Médias : des DVD et des K7 audio en lien avec Medjugorje.
>Sakramento : vente par correspondance de livres et de vidéos sur Medjugorje.
  
MARIE
    
>Cité de l'Immaculée : un site pour faire des retraites spirituelles avec la communauté des Béatitudes.
>Nazareth : un site pour approfondir notre connaissance de la Mère de Dieu.
>Totus-Tuus : un blog pour apprendre à connaître et à aimer Jésus par Marie.
  
MEDIAS
  
>Bonne Nouvelle : un journal rempli de bonnes nouvelles.
>France catholique : le site internet du journal "France catholique".
>KTO : le site de la chaîne de télévision catholique.
>Parvis : le site des éditions du Parvis (Stella Maris).
>Radio Maria : une voix catholique chez vous.
  
MEDJUGORJE 
  
>Club-Medj : organisation de pèlerinages à Medjugorje.
>Coeur Immaculé : le site de l'association "Coeur Immaculé de Marie".
>Medjugorje.org : site américain sur Medjugorje qui contient les archives de "L'Echo" (archives en français).
>Queen of peace : site canadien contenant beaucoup d'informations sur Medjugorje (en anglais).
  
MOUVEMENTS
  
>Mep : le site des Missions Etrangères de Paris.
>Opus Dei : le site officiel de l'Opus Dei.
  
ORDRES
  
>Dominicains : le site officiel des Frères Dominicains.
>Franciscains : découvrez les différentes branches de la famille franciscaine.
>Franciscan friars : le site des célèbres "frères franciscains du Bronx" (en français).
>Salésiens : le site officiel des salésiens en France.
  
PRIERE
  
>Evangelium vitae : le site de la fraternité de prière "L'Evangile de la vie".
>Evangile : toutes les lectures de la messe quotidienne et la liste des saints du jour.
>Rosaire : le site de la Famille du Rosaire.
  
SANCTUAIRES
    
>Ars : le site de la ville de Saint Jean-Marie Vianney.
>Lourdes : le site officiel de Lourdes.
>Paray-le-Monial : le site officiel de Paray-le-Monial.
  
 
SOLIDARITE
  
>Cénacle : le site de la célèbre communauté fondée par soeur Elvira.
>Final age : le père Verlinde répond à toutes vos questions sur le spiritisme, l'astrologie, le New Age…
>Mary's meals : association née de Medjugorje qui offre des repas aux enfants des pays pauvres.
  
SPIRITUALITE
  
>Valtorta : le site de Maria Valtorta.
>Zundel Maurice : un site consacré au père Maurice Zundel.
        

11:52 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |