7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2010

Donne-moi la Force de continuer.

1Corinthiensch1v18.jpg
Seigneur,
Accueille ma vieille peau d'homme,
Ce passé qui murmure dans mes nuits,
Ces blessures dont je suis le fruit,
Donne-moi la Force de continuer,
A travers les difficultés à sourire,
Comme un enfant innocent et pur,
Je suis tellement fatigué ce jour,
De tout ce manque d'Amour et de Fraternité,
Les Humains se bouffent comme des requins,
Sont-ce encore des Humains ?
Donne-moi des yeux lasers qui voient la Lumière,
Intérieure de chaque être rencontré,
Face aux Adversités donne-moi ton esprit rebelle,
Celui qui refuse toutes fausses compromissions,
Donne-moi ton oxygène pour respirer avec oraison,
La passion que tu as du Monde depuis sa Création,
Toi aux mains de sculpteur qui a façonné avec bonheur,
Le firmament, le soleil et les fleurs...
Fais-moi contempler cette éternelle Beauté,
Issue de la tendresse même de ton cœur de Créateur.
Amen !
 
Bruno LEROY.

10:51 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LA PRIÈRE DU JOUR. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

26/04/2010

INTENTION DU JOUR...

INTENTION(S) DU JOUR

Je donne ma Vie à la Beauté du monde
qui s'inscrit dans la nature des éléments
et des êtres Humains.

Je combattrai avec la Force de l'Esprit-Saint
toutes Injustices portant atteinte à la dignité
de l'Homme et son intégrité.

Je sais que Dieu est Amour
et que toutes formes d'amour
restent sous son regard vigilant et plein de Bonté.

En demeurant toute mon Existence
dans les bras du Christ
et en suivant les injonctions
que révèle ma conscience,
je sais que rien ne peut atteindre
l'essence même de ma Vie.

Je remets mon existence
dans le Souffle de la Divine Providence
pour devenir Témoin de l'Espérance
et combattant inlassable pour la Justice Sociale.

Je mets toute ma confiance en Dieu
pour rendre perfectible ma spiritualité
vers une mystique de l'Amour.

Je conjuguerai en un accord parfait
le spirituel et le charnel,
afin de vivre en Harmonie avec tout être rencontré.

Puisse Dieu, par son Esprit, indiquer le chemin
qui éduquera mon âme
pour faire de mon existence une longue route
vers l'Amour en ses multiples dimensions.

Toujours dans la pureté des relations sans préjugés
afin de venir en aide aux frères et soeurs blessés par la Vie.

Chaque jour sera pour moi
un approfondissement spirituel
dans la prière, le recueillement
pour puiser à la Source l'inaltérable Force
ainsi que la Foi indéfectible en Dieu d'Amour
pour ne jamais désespérer de l'Humain
et Toujours Témoigner du Feu intérieur qui m'anime.

Bruno LEROY.

19:46 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

24/04/2010

LE SILENCE UN AMI QUI VOUS VEUT DU BIEN.

Pèlerin Magazine eut la délicate intention de m'interviewer pour que j'exprime quelques impressions personnelles sur le Silence. Moi qui ai tellement écrit sur le silence intérieur de l'âme. Je me répandais face aux questions posées par l'aimable journaliste. Puis, ne pensant que ponctuellement à cet article. Ce fut le silence de la part de Pèlerin. Je reçus ce midi un mot d'excuse de notre brave journaliste, qui m'envoya le Numéro du 25 Février 2010, en me disant qu'elle avait égarée mes coordonnées. Peu importe...Je n'ai jamais voulu jouer les stars de la presse. Mais, il faut que vous sachiez une chose. Une seule. Lorsqu'on parle du silence et de ses bienfaits. Il demeure longtemps en nous cette sensation subtile de n'avoir rien dit ou pas assez.
Le Silence nous commençons à en parler et je pense que cela ne fait que commencer...!
Bonne Lecture à Vous.
 
Bruno LEROY.

18:56 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans PRESSE. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

22/04/2010

Enfants du Père.

    



 

À qui appartenons-nous ? Le postmodernisme contemporain affirme avec certitude que nous appartenons à nous-même et que rien ne devrait assujettir notre liberté. À cela, Jésus répond en présentant une double appartenance qui définit la vraie identité chrétienne. Tout d’abord, nous appartenons au Christ. Lui qui se présente comme le « Bon pasteur » connaît bien ses brebis et leur assure la « vie éternelle ». Si nous lui faisons confiance, le but est assuré : « Jamais elles ne périront, personne ne les arrachera de ma main. » Être chrétien signifie alors suivre Jésus en toute chose afin de trouver le sens de son existence en Lui, « la plénitude de l'homme », comme le souligne le concile Vatican II. Notre fidélité au Christ permet de comprendre la deuxième dimension de notre être : nous appartenons au Père. Le redoublement du terme « arracher » nous introduit sur cette piste royale : « Personne ne peut rien arracher de la main du Père. » L'unité indissoluble entre le Père et le Fils, « le Père et moi nous sommes Un », trace la figure de notre vocation : aller au Père par Jésus. D’ailleurs, le Fils ne fait pas sa volonté, mais celle de son Père qui « est plus grand que tout ».

À nous de situer clairement notre volonté personnelle dans une perspective filiale : suivre le Christ qui nous mène au Père, source de tout bien. Contre toute velléité d’indépendance, demandons la grâce de dépendre de Dieu pour devenir ses enfants.

 

 

 

 

P?re Tanguy Marie
Père Tanguy-Marie
Prêtre de la Cté des Béatitudes
Auteur des livres : La parole, don de Vie, EDB, 2006
Libres en Christ, EDB, 2008.

10:04 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

19/04/2010

Jésus est le pain qui vient du ciel, donné aux hommes par le Père.

« Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura plus jamais faim ; celui qui croit en moi n'aura plus jamais soif ». Ce qui jusqu'à présent était sous-entendu est maintenant clair : Jésus est le pain qui vient du ciel, donné aux hommes par le Père.
Jusque-là, Dieu avait fait des dons à son peuple Israël : don de la Torah, don de sa proximité bienveillante, don de sa Parole par le ministère des prophètes. Désormais, en Jésus, Dieu lui-même se fait don ; il descend du ciel pour se donner non seulement à Israël mais « au monde », et en se donnant, lui le Vivant, il communique sa vie éternelle à ceux qui l'accueillent dans la foi.
Nous comprenons alors que croire signifie manger, « non le pain qui périt, mais celui qui demeure pour la vie éternelle ». Croire, signifie aussi boire à « la source d'eau jaillisant en vie éternelle ». En sa personne, le Christ nous offre la seule boisson et la seule nourriture capables de rassasier notre soif et notre faim de la vraie vie. Croire en Jésus Christ pour lui-même marque ainsi le point de départ d'une vie nouvelle, qui n'est pas l'œuvre de l'homme, mais de Dieu seul. Cette vie jaillit désormais « en vie éternelle » (4, 14) du cœur assoiffé et affamé qui a entendu l'appel de Jésus à venir à lui (7, 37). Alors nous entendons d’une façon renouvelée cette parole de notre Seigneur : « L'œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé ».


Frère Elie.

21:49 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans BRIBES THÉOLOGIQUES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

LA PEUR EST LA CONSÉQUENCE DE L'IGNORANCE.

Tout donner par Amour d’autrui et s’effacer lentement pour laisser place à la Liberté.

Ne sont-ce point les fondamentales règles de l’Éducation ?

Le Christ nous invite donc à devenir les éducateurs des uns, des autres. Pour nous mettre au service de notre humanité. Quel beau programme de Vie !

Et pourtant, combien d’abnégations ne faut-il point pour parvenir à ce champ de conscience. Non pas se renier soi-même, tel un être abject. Mais, s’oublier pour être entièrement disponible aux autres. Nous avons tous et toutes des potentialités qu’il nous faut partager. Il nous faut offrir les plus splendides émeraudes de nous-mêmes. Ne pas vivre un repli destructeur où seul notre ego, notre individualisme trouverait sa raison d’être. D’ailleurs, si tous les hommes et femmes se conduisaient de cette façon, notre Terre bien aimée disparaîtrait, assassinée par note égoïsme. Nos formons une société et à ce titre, nous avons le devoir vital de nous préoccuper des autres. Ces autres qui parfois, nous font peurs car, ils n’ont pas les mêmes repères, valeurs que nous. Ces autres qui deviennent vite des étrangers tant ils nous ressemblent peu. Et pourtant, Dieu-Amour a créé un monde en couleurs avec des diversités qu’il nous faut découvrir.

Si nous étions moins sur la défensive de toujours vouloir protéger notre territoire, nous serions plus ouverts. Oui, ouverts au Vent de l’Esprit qui passe souvent près de nous et dont nous ignorons trop souvent la Présence.

La peur est la conséquence de l’ignorance. L’ouverture d’esprit est l’origine de la confiance. Il nous faut choisir entre une existence médiocre et une vie enrichissante. Enrichie par le flux et le reflux des marées humaines. Il nous faut choisir entre vivre mourant ou mourir en vivant. Je m’explique...Si, la vie est une chambre où vous dormez pour échapper à ce besoin vital de vous faire violence pour aller vers les autres, alors vous êtes un mort-vivant. Si, au contraire le soleil dont vous illuminez chaque être pour semer de la joie, par votre seule présence à leur service, vous mourrez à vous-même et votre égoïsme légendaire également. Vous serez réellement vivants ( tes ) pour accueillir chaque Humain comme un Don de Dieu-Amour. Chaque personne est un ange qui frappe à votre porte, ne refermez pas trop vite la possibilité de vous rendre visite.

Dieu est Présent en chaque être Humain, du plus fragile au plus fort, et ce serait déshonorer Dieu que de le rejeter. Une main tendue, une aide ponctuelle, une écoute des problèmes d’autrui, ont fait des miracles. Nous le savons et pourtant, nous restons sur nos gardes, tels des païens n’ayant aucune confiance en Christ.

Nous ne sommes pas assez habités par Lui pour devenir audacieux. Et pourtant, nous le savons, si nous voulons mettre l’évangile dans nos vies, il nous faudra franchir le pas. Pour cela, la prière deviendra notre Force quotidienne, nous permettant de tout affronter. Il faut, que nous entrions dès ce jour dans cette prière de supplication pour demander à Dieu de nous indiquer le chemin. Je suis le chemin, la Vérité, la Vie. Nous ne pourrons rien faire de valable sans sa présence conseillère et protectrice. Bannissons nos peurs et notre égoïsme et allons vers les autres pour les aider aussi à aimer la Vie. Sans eux, nous ne sommes rien. Sans Christ, nous ne sommes rien. Pourtant, c’est Lui qui nous conduit vers autrui lorsqu’une personne est dans le besoin. N’ignorons pas non plus Ses appels. Nous risquerions de rater définitivement notre vie pour ne pas l’avoir partagée. La Vie appartient à Dieu, il est légitime que nous faisions quelques cadeaux de ce Bonheur qui hante nos cœurs. Amen !


Bruno LEROY.

14:04 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY. | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

15/04/2010

L’Appel du numérique des écrivains et illustrateurs de livres.

Parce que la "révolution numérique" du livre se passe ici et maintenant, à marche forcée, et sans les auteurs, les écrivains et illustrateurs de livres refusent d'autoriser « en blanc » l'exploitation de leurs œuvres dans un format numérique.
Ils appellent les pouvoirs publics à organiser un groupe de travail représentant tous les éditeurs et tous les auteurs de livres.

Ecrivains, illustrateurs de livres, gardez vos droits numériques pour faire entendre votre voix. La Scam et sa commission de l'écrit vous invitent à  signer l'appel !

13:54 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans MILITANTISME. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

L'ENGAGEMENT OU SE DONNER TOTALEMENT PAR AMOUR.

evangile.jpg

La croyance dans l’amour et donc dans le désir de soi.
Vivre d’amour consiste à entendre le chemin de notre contingence humaine. C’est oser un pas sans savoir où sera le second, sûr que l’aventure humaine est passionnante et que le mystère de la vie se dévoile en rencontrant le prochain : l’autre dans sa différence sociale, culturelle, voire spirituelle …
Vivre d’amour, c’est accepter d’aller de l’avant, sans avoir en poche toutes les assurances, et se donner.
La logique du don de soi comme chemin de bonheur, est une expérience commune que chacun goûte au quotidien. Cependant, habituellement, nous n’allons pas jusqu’au bout de nos découvertes par peur de nous perdre en nous oubliant et en nous donnant totalement.

 

Prendre une décision, par exemple celle d’un engagement social, entraîne la réflexion et le discernement.
Toutefois, il est vain de vouloir attendre toutes les données et les garanties pour effectuer le pas. Jamais nous ne serons sûrs de tout. Jamais nous ne maîtriserons tous les éléments factuels et à venir.
Il convient de savoir aussi se risquer, partir à l’aventure, comprenant plus ou moins confusément que là, nous nous réaliserons pleinement.
L’engagement demande souvent de poser un choix. Et un choix écarte automatiquement d’autres éventualités.
En contre-point, le non-engagement, sous prétexte de rester disponible à tout, conduit à ce que rien ne prenne corps. L’indécision mène à l’impuissance. La réalité, par voie de conséquence, nous échappe. On reste extérieur à la vie qui passe. L’angoisse et le mal-être s’engouffrent alors au fond de l’âme humaine. L’homme n’est pas créé pour l’indécision.
En revanche, par l’engagement, l’homme naît à lui-même et à sa propre liberté. Il y expérimente ses réelles et ineffables capacités d’amour.
Il découvre en lui un univers qu’il ne soupçonnait pas.
Le don de soi humanise et le monde et celui qui se donne.

Bruno LEROY.

11:52 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

UN CORPS POUR AIMER.

11:49 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

14/04/2010

L’ÉMERVEILLEMENT EST DANS LE VISAGE DES AUTRES.

L’ÉMERVEILLEMENT EST DANS LE VISAGE DES AUTRES..pdf

10:40 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CHRONIQUE DE BRUNO LEROY. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |