7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2008

LÉO FERRÉ VOUS PRÉSENTE SES VOEUX.

voir la carte de Léo

18:25 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ARTISTES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne, poesie |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Facebook | | | Pin it! |

17 chansons pour arrêter de fumer... ou presque.

17 chansons pour arrêter de fumer... ou presque
Alors que depuis le 1er janvier il est interdit d'allumer une cigarette dans les lieux publics, Jean-William Thoury publie un livre original, 100 chansons pour arrêter de fumer. Un ouvrage... fumant. Voir et écouter

10:43 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ARTISTES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Facebook | | | Pin it! |

22/11/2007

BÉJART ÉTOILE MORTE DANS LE NOIR ?

1a45fd3f8a6d1ef996245c50c0f4aaab.jpg
A Lausanne, le silence se fait pesant de recueillement. Béjart était un souffle qui occupait l'espace et le temps.
Son corps, il le voulait en apesanteur comme pour nous prouver qu'il était possible de le transcender.
D'ailleurs, n'était-il point une plume sachant se mesurer aux tourments du vent ?
Il était léger, telle une ombre jouant avec la lumière capricieuse.
Maurice Béjart avait intériorisé cette spiritualité de la vieillesse qui ne jette pas d'amertume sur les jeunes années.
Puisqu'il savait danser mieux que quiconque. Il transmettrait désormais ses secrets à des élèves futures étoiles.
Son enseignement était d'une rigueur inflexible, à la hauteur de son génie.
Oui, ce corps qu'il voulait presque éthéré, il l'a quitté cette nuit à 0h25 dans un hôpital qu'il fréquentait souvent ces derniers temps. A 80 ans, cet immense Chorégraphe depuis 1987 s'est éteint suite à des problèmes cardiaques et rénaux. Ce fondateur de la danse contemporaine qui libère des carcans de l'expression corporelle avait fait sa dernière représentation le 20 Décembre,à Lausanne où il résidait.
En effet, de son véritable nom, Maurice Berger, était né en 1927 à Marseille. En hommage à Molière dont l'épouse s'appelait Armande Béjart. Il prit le pseudonyme devenu célèbre.
Sa prolifique carrière s'est arrêtée dans la nuit de Mercredi à Jeudi. Laissant ainsi, les futures étoiles à leur destin.
Scintillent-ils encore, ces astres venus d'autres galaxies et peut-être déjà morts mais dont la lumière nous parvient encore,des années après ?
Pourtant, ils nous paraissent plus brillants que jamais. Puisque ses danseurs continuent avec quelques larmes dans le cœur, à jouer le " tour du monde en 80 minutes ".
D'aucuns, diront que l'étoile Béjart ne s'éteindra jamais. Je suis persuadé qu'ils ont raison. Lorsqu'un être Humain sème des pépites lumineuses ; il demeure toujours un sublime feu qui embrase les générations suivantes. A...Dieu, Monsieur Béjart et faites danser les soleils pour illuminer notre Espérance sur cette Terre.
Bruno LEROY.
5a3f9e3fb53b27b0b7ba7c6ff5d430c6.jpg
***
Aucune goutte d’alcool pour Maurice Béjart, qui pratiquait les prières de l’Islam depuis presque trente ans et disait volontiers son pessimisme sur le monde environnant: «où qu'on regarde, c'est la catastrophe, le cauchemar. Ça me retourne l'estomac. La nuit, je me réveille et j'y pense jusqu'à l'obsession. Tout va mal: l'Amérique du Sud est un chaos, les États-Unis vivent sous un régime proche du fascisme, l'Irak est en guerre, jusqu'à quand?, l'Afrique se débat dans des conflits terribles.»

17:15 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ARTISTES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne, poesie |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Facebook | | | Pin it! |

24/09/2007

QUAND MARCEAU MIME LA MORT.

f07229d12896512485814fc0ecac9750.jpg
le 22 mars 1923, à Strasbourg, Marcel Mangel - tel est son vrai nom - a traversé la vie accompagné de deux figures essentielles : Charlie Chaplin, découvert dans La Ruée vers l’or, à l’âge de 10 ans, et le mime Jean-Baptiste Deburau tel que Jean-Louis Barrault l’a incarné dans Les Enfants du paradis de Marcel Carné. Et puis il rencontre Etienne Decroux, le maître des maîtres, l’inventeur de la marche sur place que l’on a vue, depuis, cent fois déclinée, que ce soit par Michael Jackson ou par Philippe Caubère. Il a 24 ans alors, et un don unique qui a besoin de s’incarner dans un autre lui-même, fictif, poétique, hors du temps.

Ce double, ce sera Bip. Hommage au personnage de Pip imaginé par Charles Dickens dans Les Grandes espérances, Bip naît tout habillé en 1947, sur la scène du théâtre de poche : visage fardé de blanc aux lèvres noires, haut de forme piqué d’une marguerite, pantalon clair et caraco fermé sur un polo rayé, tel sera la panoplie de Marcel Marceau, nom de résistance que s’est choisi ce jeune juif dont le père fut déporté à Auschwitz. Et commence pour le chasseur d’invisibles papillons, le grimpeur d’escaliers imaginaires, un voyage ininterrompu à travers le monde qui l’acclame bien plus que son propre pays.Si les Japonais l’ont élevé au rang de « trésor vivant », les Français, eux, l’admirent mais un peu comme un objet de musée et sans vérita-ble enthousiasme. Son art lui paraît un peu vieillot, un peu figé. Quant à sa descendance, elle est en principe assurée depuis la création de son école de mi-modrame, en 1978. Mais pour le moment, personne n’est vraiment apparu pour prendre la suite de l’héritier du Pierrot lunaire.

 

A...Dieu grand poète, je n'ai pas apprécié du tout ton dernier mime. Mais il était programmé depuis longtemps et le temps t'a poussé pour imaginer cette nuit vers laquelle nous allons tous. Cependant, la différence entre nous, c'est que nous l'accueillerons plutôt que la mimer.
Mais, toi tu connaissais son visage et tu n'as guère hésité à t'engouffrer dans sa Lumière.
C'est le secret des artistes de ton envergure de fréquenter l'invisible, jusqu'à le rendre fréquentable aux autres.
Sois, Heureux, Marcel au paradis des Artistes où tu retrouveras Charlie Chaplin et tant d'autres pour mimer les travers de nos sociétés.
Bruno LEROY.

13:55 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ARTISTES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne, poesie |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Facebook | | | Pin it! |

14/09/2007

JACQUES MARTIN N'EST PLUS...

bbcbfcb344677a7e81e44d5c88cfabde.jpg

Jacques Martin est né le 22 juin 1933 à Lyon. Il passe son enfance chez les Jésuites puis débute sa carrière à Télé-Strasbourg en tant qu'animateur dans les années 1950. Repéré par Pierre Tchernia, Jacques Martin monte alors à Paris pour rejoindre l'ORTF. Il crée avec Jean Yanne l'émission 1 = 3 où il joue au pitre débridé. En 1969, il anime quelques temps Midi-Magazine avec Danièle Gilbert. Mais Jacques Martin a plusieurs cordes à son arc : il se produit en parallèle de la télévision comme chanteur en première partie de Jacques Brel à l'Olympia, il compose des chansons et fait aussi l'acteur dans Erotissimo (1968), Sex-shop (1972) et La Passante du Sans-Souci (1982). Multi-talent, cet homme est aussi un découvreur de talents et un cuisinier hors pair.

Quand en 1975, TF1 lui propose un créneau, il lance le Petit Rapporteur, une émission satirique en diable qu'il anime avec Pierre Desproges, Stéphane Collaro et Daniel Prévost. Le ton trop acide fait des vagues et au bout d'un an, il doit migrer vers Antenne 2 pour une nouvelle émission La Lorgnette (1976 - 1977). Il enchaîne en parallèle sur des émission de variété qui le hissent progressivement comme l'animateur vedette de la télévision publique. Il restera dans le coeur des téléspectateurs avec son émission Dimanche Martin, enregistré en public chaque samedi au théâtre de l'Empire et surtout sa fameuse École des fans.

Victime d'un accident cérébral en 1998 Jacques Martin vivait retiré depuis plusieurs années à Biarritz à moitié paralysé.

11:30 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ARTISTES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Facebook | | | Pin it! |

09/09/2007

L’artiste émerveillé.

890b48c7c846a8c3481ef4e0cd1149f6.jpg
Son chef-d’œuvre, “Le Prophète”, serait aujourd’hui le livre le plus lu après la Bible. Rien qu’en France, pas moins de cinq traductions sont disponibles, et des dizaines de millions d’exemplaires ont été vendus à travers le monde.

La philosophie du chrétien Khalil Gibran ("Gibran" signifiant "Consolateur" en arabe) est simple, intemporelle et universelle : ce que l’homme a de plus divin en lui, c’est « l’émerveillement qu’il a devant la vie ». Gibran brûlait de vivre, privilégiait l’amitié des femmes et ne se privait d’aucune voie de création. Outre ses livres et ses poèmes, écrits tout d’abord en arabe puis directement en anglais, il fut un peintre réputé aux Etats-Unis, sa patrie d’exil, et un éditorialiste reconnu de la presse arabe au Moyen-Orient.

Ses dernières années furent marquées par la maladie et les sollicitations mondaines suscitées par sa gloire, car Gibran le Libanais était devenu un écrivain américain exprimant des intérêts universels. Outre la rencontre de l’Orient et de l’Occident, ce poète incarne surtout l’acharnement d’un homme à être un vivant.

 
  1 Avoir l’ambition d’être
  Pour Khalil Gibran, nous sommes des pèlerins en chemin entre « la nuit de notre moi-pygmée » et « le jour de notre moi-divin ». Tel une flèche continuellement tendue vers une cible, l’homme doit vouloir aller au-delà de sa simple existence et ne jamais se contenter d’une étape acquise. Chaque désir satisfait doit être le point de départ d’un nouveau désir. S’arrêter, se replier sur soi, serait trahir le rythme même de la nature, de sa nature. On l’aura compris, la suffisance est notre pire ennemi.
  2 Rêver sa vie
  Il est absolument vital de rêver, de jour, consciemment et de façon constructive : rêver est un véritable arbre de vie. Rêver n’est pas s’évader du réel. Pour Gibran, celui qui ne rêve pas ne sait pas transcender son quotidien, il en devient esclave. Ce que Gibran appelle rêver, c’est aller chercher en soi, un à un, les désirs que l’on porte, et les mettre à jour. Les faire jaillir de notre nature profonde, c’est poser un acte de responsabilité par rapport à son destin. Le rêveur est alors celui qui se donne les moyens de construire son avenir. C’est dans ses rêves qu’il cherche et découvre les buts à atteindre. Khalil Gibran rêvait et travaillait sans cesse, s’autorisant un minimum de pause, dessinant le jour, écrivant la nuit : il en est mort jeune.
  3 Appartenir au futur
    3 Appartenir au futur Fidèle aux souvenirs et aux légendes transmis par sa mère, Gibran est toujours resté attaché à l’Orient. Néanmoins, l’homme ne peut s’attarder sur le passé, car il doit être en renouvellement perpétuel. Le « moi-divin » doit se débarrasser de ce qui est vieux pour laisser de l’espace à ce qui arrive de nouveau. Vivre dans l’hier, c’est donner une autorité aux morts sur les vivants, c’est se figer et nier sa liberté. Le moi-divin appelle toujours vers l’avenir. C’est en ce sens que Gibran recommande aux parents de ne jamais vouloir faire de leurs enfants des prolongements d’eux-mêmes, des copies qui leur ressemblent : « Vos enfants ne sont pas vos enfants, ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même. »
  4 Être relié à l’univers
  La beauté, les couleurs et les austérités de la terre du Liban imprimèrent dans le cœur de Gibran un amour profond pour la nature qui ne se démentit jamais. Pour lui, éternel amoureux des arbres, ces « poèmes que la terre écrit sur le ciel », la destinée humaine est irrévocablement liée à celle du cosmos. « La loi veut que nous vivions l’un par l’autre », écrivait-il. Il considérait le monde naturel comme un être vivant : « Si vous chantez la beauté alors que vous êtes seul dans le désert, vous aurez un auditoire. » Le monde naturel est ce à quoi nous devons toujours nous relier.
  5 S’aimer soi-même
  Gibran honore la confiance en soi, une vertu qui permet de ne jamais céder aux illusions du prestige ou des richesses. Pour lui, le bonheur naît aux confins du cœur, il n’est jamais le fruit des événements extérieurs. Tout part de soi. « Il est en moi un ami qui me console à chaque fois que les maux m’accablent et que les malheurs m’affligent. Celui qui n’éprouve pas d’amitié envers lui-même est un ennemi public et celui qui ne trouve pas de confident en lui-même mourra de désespoir. »  

10:06 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ARTISTES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne, poesie |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Facebook | | | Pin it! |

31/08/2007

L'AMOUR EMPORTE TOUT.

3e8cbaa1eed09395aa175821b224ab19.jpg

"C'est l'amour qui emporte tout.

Le drame c'est que les gens n'ont pas le temps d'aimer, ne savent pas aimer. Aimer c'est donner, et les gens prennent...

Dès que je dis quelque chose, on me prend pour un prédicateur.

Il y a une chose abominable qui s'appelle la drogue. Je dis aux jeunes...les deux drogues les plus extraordinaires c'est l'amour et la musique.

Faites l'amour, faites la musique! Vous n'aurez besoin de rien d'autre".

LÉO FERRÉ.

20:22 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ARTISTES. | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne, poesie |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Facebook | | | Pin it! |

11/06/2007

RIMBAUD : LE BATEAU IVRE.

18:48 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ARTISTES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne, poesie |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Facebook | | | Pin it! |

01/06/2007

LÉO FERRÉ ET LA MUSIQUE.


LEO FERRE ET LA MUSIQUE envoyé par navajo233                                                                                    
LA MUSIQUE C'EST LE DOIGT DE DIEU SUR LE COEUR DES GENS !
LÉO FERRÉ.

18:43 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ARTISTES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne, poesie |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Facebook | | | Pin it! |

31/05/2007

LE POÈTE QUE J'AIMAIS ET QUE J'AIME ENCORE...

20:38 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ARTISTES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne, politique, poesie |  Imprimer | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Facebook | | | Pin it! |