7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2007

L'ABBÉ PIERRE OU LA MORT D'UN PROPHÈTE.

medium_abbepierre.jpg

Toute sa vie fut une succession de combats contre la misère et surtout, contre ce qu'il appelait la maladie de l'indifférence. Il demeurera d'actualité tant que cette terrible pathologie sociale ne sera pas endiguée spontanément ou consciemment.

Il n'aura cessé jusqu'à son dernier souffle et depuis l'appel de l'hiver 1954 de provoquer de nouvelles insurrections de la bonté.

L'Abbé Pierre était un homme habité par Dieu. A force d'adoration et d'intenses prières, il en devint son prophète.

Un prophète n'est pas une personne qui prédit l'avenir, une sorte de voyant concupiscent ; c'est un Témoin du Christ qui nous met en garde contre les injustices que génèrent nos sociétés.

Il ne parlait jamais en son nom. Il se battait pour que les opprimés recouvrent leur Dignité. Il parlait toujours pour les autres et ne vivait que pour eux. L'État le décora à plusieurs reprises mais, de ces médailles il n'en avait cure. Il était intègre au point de ne pas imaginer une seule seconde qu'un chrétien menant un combat évangélique puisse le faire en espérant des décorations.

L'Abbé Pierre avait une intelligence rare et curieuse. Son esprit s'intéressait à toutes les dimensions sociétales de notre Monde.

Son coeur prophétique n'acceptait jamais les évidences toutes faites. Il était présent dans les révoltes de chacun. Dans les miennes, notamment. Sans chercher à m'identifier au personnage qu'il était, ce qui serait présomptueux ; il donnait une raison à mes cris contre les Injustices. Et bien d'autres travailleurs Sociaux ou d'individus s'occupant des plus meurtris trouvaient dans ses écrits des sources fraîches et ardentes pour continuer les combats.

Il était la voix des Hommes sans voix. Nos consciences s'imprégnaient de ses sursauts d'indignations.

C'est en rencontrant, Georges, un vagabond qui voulait se suicider que son aventure commença. Il lui répondit : " Puisque tu n'as plus rien à perdre, aide-moi avant d'en finir ". Georges aida durant plusieurs mois l'Abbé et retrouva goût à la vie progressivement.

Sa théologie était celle qu'il notait dans ses petits carnets, le soir. Elle transpirait d'une réflexion de terrain et sur les institutions qui broient l'Humain. Ses interventions télévisuelles ou radiophoniques étaient toujours des chemins d'Espérance que nous empruntions sans même parfois le savoir.

Il me souvient d'un texte où il évoquait l'impossibilité d'un Amour sans juste colère. Je vous la partage afin de rendre hommage à cet Homme de Dieu qui a rejoint l'éternelle Lumière :

" Ce qui nous manque ce sont des hommes capables de ne plus pouvoir supporter de s'endormir tranquilles chaque soir, dans une maison ordinaire ou luxueuse, à côté de leurs petits enfants qui ne manquent de rien ; ce dont le monde manque, ce dont il risque de périr, c'est d'avoir des hommes qui ne sont pas méchants et qui sont capables de s'endormir sans angoisse, heureux, croyant avoir une sécurité, pendant que les deux-tiers de l'humanité sont dans le désespoir. Ce dont le monde est menacé de périr, c'est de ne pas avoir le sens du délit du gaspillage qui devient le délit de provocation lorsqu'il atteint un certain degré et lorsque la rapidité des communications, la connaissance du contraste devient immédiatement possible pour ceux qui sont le plus dans la douleur.

Quel amour serait amour s'il était sans colère quand l'aimé est maltraité, bafoué, détruit ? Une mère qui serait sans colère, voyant battre son petit enfant, serait-elle aimante ?

Si nous sommes sans colère quand nous voyons les autres bafoués, exploités, humiliés, il est clair que nous ne les aimons pas. La colère est révélatrice de ce qu'est notre véritable amour.

Tant que nous ne serons pas capables de briser cette espèce d'hésitation veule que l'on nous a inculquée trop souvent, afin qu'il soit plus facile de nous faire tenir tranquilles, tant que nous ne serons pas capables de devenir des révoltés devant l'injustice, et la nôtre d'abord, non par la haine, mais par la passion et par l'amour, nous ne serons pas des civilisés ! ".

Un prophète du Christ s'est éteint ce matin pour mieux le rejoindre. Quels sont les personnes et les Jeunes notamment qui reprendront le flambeau. La prière est certes essentielle dans nos existences chrétiennes mais, s'en contenter sans agir c'est déjà capituler.

Nous devons nous sentir responsables du devenir des autres et de notre planète. L'Abbé Pierre attend que nous nous levions sans relâche pour suivre ses pas qui ne sont autres que ceux de Dieu.

Avec nos charismes différents, nous savons bien que le Christ a besoin de nos mains, de nos pieds, de nos yeux, de notre voix pour rendre le monde plus respirable. Ensuite, nous pouvons le prier pour Lui exprimer du tréfonds de notre être tout notre Amour.

Sinon, cette absence de préoccupations des injustices sociales est la preuve que nous n'aimons pas nos contemporains qui se trouvent dans le même navire que nous et encore moins Dieu qui aura cessé d'écouter nos hypocrisies.

A l'aurore des élections présidentielles, notre souci prioritaire sera de mettre aux fonctions suprêmes l'individu dont la vision sera celle de rendre les pauvres, acteurs de leur destin.

A nous de vivre au quotidien les combats déjà entamés par l'Abbé Pierre afin que notre monde saigne moins.

L'Abbé avait demandé que l'on inscrive sur sa tombe cet épitaphe : " Il a essayé d'aimer ".

A notre tour, essayons d'aimer sans mesure et de remettre au goût du jour les colères de l'Amour contre l'intolérable, comme Henry Grouès, avait su le faire sans baisser les bras sur cette terre.

Nous devons continuer l'histoire de l'Église par-delà les positions partisanes stériles qui empêchent de rencontrer Dieu dans la splendeur de Sa Divinité. Demandons à l'Esprit-Saint d'orienter notre présent et notre avenir vers de justes combats. Il Le fera car, en Lui gémissent tous les cris de notre Humanité. Vivons dans la contemplation où l'action puisera sa Force pour un monde où les larmes perlantes des injustices ne sera plus que mauvais souvenir.

C'est l'Utopie de l'Évangile qui nous met en marche vers une topie possible où l'Amour sera Loi du coeur.

Puissions-nous être inspirés par ceux qui nous ont précédés dans cette osmose personnelle avec Dieu Amour.

Le reste, Il nous le soufflera comme une brise légère, comme un appel vers davantage de justice selon Ses desseins.

N'oublions jamais que nous ne serons rien tant que nous ne laissons pas exister les autres.

Nos armes seront celles de l'Amour invincible et non de la Haine qui exclut. Nous irons les mains nues dire nos vérités habitées à tous les Hommes qui souffrent de cette terrifiante maladie de l'indifférence.

A...Dieu Cher Abbé Pierre, prenez vos Grandes Vacances tranquillement, d'autres viendront poursuivre les combats à mener pour que notre Humanité avance vers davantage de spiritualité incarnée. Et qui sait, des prophètes fleuriront au milieu des détritus. Dieu envoie toujours des provocateurs lorsque nos sociétés sont à l'agonie.

L'Espérance est une sève insurrectionnelle donnée par Dieu pour ne point accepter le désordre établi.

Nourrissons nos vies de la sève de Jésus-Christ et nous serons proches des prophètes qui imbibent nos âmes pour nous envoyer vers des sentiers jamais explorés. Accueillons la confiance, comme l'Abbé Pierre le faisait et nous serons Témoins du message évangélique vécu au quotidien. Témoins gênants certes, pour certaines institutions sclérosées. Mais, nous aurons la grâce de vivre une spiritualité mature qui se moque des conventions. Nous vivrons main dans la main avec le Christ pour résister aux puissances de la médiocrité.

Jeunes, levez-vous, l'Abbé Pierre est mort... mais sa Lumière vous appelle à un destin moins égoïste, tourné toujours vers les autres et les plus paumés de préférence.

Jeunes, levez-vous et reprenez le combat pour que nos sociétés retrouvent un visage humain, celui que désirait voir l'Abbé.

Décryptez les signes que Dieu nous envoie en le tirant de ce monde pour laisser place à vos réflexions selon ses écrits et à vos actions selon vos prières et contemplations. En vous, j'espère...!

Pour vous, je souhaite que vous deveniez également des rebelles de Dieu Amour. La fonction prophétique a disparue de nos sociétés surabondantes redonnons lui ses lettres de noblesse.

Bruno LEROY.

13:53 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans MAÎTRES A PENSER ET A VIVRE. | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, action-sociale-chretienne, spiritualite, social, poesie |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

21/01/2007

L'ESPÉRANCE EST FORCE DE RÉSISTANCE.

Quand on attend, on ne reste pas inactif : on tente de travailler à rendre possible, plus proche le terme de l'attente. Quand nous espérons en quelqu'un, nous travaillons, à partir de la foi en l'autre, à effectuer le passage du présent au futur, de l'absence à la présence, du manque à la plénitude. Ce travail est passion. Soucieux d'accélérer le temps, de réduire la distance, de rejoindre l'autre au plus tôt, nous brûlons d'impatience, prêts à brûler les étapes. Nous sommes portés par une passion : quitter le lieu où nous sommes SANS l'autre pour le lieu où nous serons AVEC l'autre. L'espérance est donc soif et faim de la fin, bouillonnement qui trouve le présent insupportable, pesant, générateur d'épreuves. L'Espérance est force d'anticipation, force d'impatience, d'enthousiasme. Mais ce travail est aussi endurance. Vouloir atteindre le but, la fin, oblige à savoir traverser, malgré les pièges, les fatigues, les désespoirs, les retards. L'Espérance oblige à savoir endurer la traversée, le désert, le lieu encore vide de l'autre. L'Espérance est donc capacité de résistance, parallèle aux qualités d'endurance demandées aux sportifs : souffle long, volonté et force de combat, bonne tenue face aux souffrances et à la durée. L'Espérance est une force de résistance.

BRUNO LEROY.

 

20:54 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans BRIBES THÉOLOGIQUES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, action-sociale-chretienne, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

19/01/2007

Radios Religieuses.

::Radios Religieuses

Radio Impact
Radio chrétienne

 

 

Net Espoir
Radio chrétienne

 

 

 

 

Radio Mazal
Radio juive

 

 

 

 

Radio Gospel

 

 

 

Radio France Emergence

 

 

 

 

Radio Essentiel

12:05 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans RADIO FRANCE ÉMERGENCE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, action-sociale-chretienne, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

18/01/2007

PROGRESSER...

Si Dieu nous permettait de vivre notre vie sans rencontrer d’obstacles, nous serions limités. Nous ne pourrions pas être aussi forts que nous le sommes. Nous ne pourrions jamais progresser.

J’ai demandé la force...
Et Dieu m’a donné les difficultés pour me rendre fort.

J’ai demandé la sagesse...
Et Dieu m’a donné des problèmes à résoudre.

J’ai demandé la prospérité...
Et Dieu m’a donné un cerveau et des muscles pour travailler.

J’ai demandé de pouvoir voler...
Et Dieu m’a donné des obstacles à surmonter.

J’ai demandé l’amour...
Et Dieu m’a donné des gens à aider dans leurs problèmes.

J’ai demandé des faveurs...
Et Dieu m’a donné des potentialités.

Je n’ai rien reçu de ce que j’ai demandé...
Mais j’ai reçu tout ce dont j’avais besoin.

Vis la vie sans peur, affronte tous les obstacles et démontre que tu peux les surmonter.

Bruno LEROY.


20:34 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans Prières. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, action-sociale-chretienne, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Deux ans après, le procès de béatification de Jean-Paul II.

Le dossier pourrait rapidement passer au Vatican

ROME, Mercredi 17 janvier 2007 (
ZENIT.org) – Le procès diocésain pour la béatification et canonisation de Jean-Paul II pourrait se conclure à Rome le 2 avril prochain, soit deux ans après la mort de Jean-Paul II, a annoncé, mardi, la télévision publique polonaise (TVP).

Dès novembre 2005, nous évoquions la guérison d’une religieuse française mentionnée par l’archevêque de Cracovie, le cardinal Stanislas Dziwisz. Selon lui, les religieuses de sa communauté ont invoqué pour elle l’intercession de Jean-Paul II, dès octobre 2005. Elle a été guérie alors que les sœurs priaient ensemble à son chevet.

Un autre miracle aurait eu lieu en Italie, dans le diocèse de Salerne : la guérison d’un jeune Italien. La guérison a été annoncée par l’archevêque, Mgr Pierro (cf. Zenit du 3 novembre 2006). Les médecins ne s’expliquent pas cette guérison immédiate et durable.

Rappelons que la reconnaissance officielle d'un miracle est la condition nécessaire à l’aboutissement positif d’un procès de béatification, si le futur bienheureux n’est pas mort martyr. Le procès a lieu en deux temps : il est d’abord instruit dans le diocèse où est décédé le futur bienheureux, et ensuite au Vatican.

Le procès diocésain de la béatification et de la canonisation de Jean-Paul II a ainsi été ouvert à Rome le 28 juin 2005, en la basilique Saint-Jean du Latran, par le cardinal vicaire Camillo Ruini, et le postulateur, Mgr Slawomir Oder, un prêtre polonais du diocèse de Torun, a alors prêté serment.

Lorsque le procès sera clos pour le diocèse de Rome, les dossiers dûment scellés seront transmis au Vatican à la congrégation pour les Causes des saints. Si le procès aboutissait à une béatification, ce serait la porte ouverte à la canonisation.

Mais rappelons que pour qu’un bienheureux soit canonisé, acte qui engage l’autorité du pape, il faut l’authentification d’un autre miracle, survenu après la béatification.

Les différentes guérisons miraculeuses éventuellement survenues du vivant de la personne ne sont pas prises en compte: le but étant de prouver une manifestation de la communion du défunt avec Dieu après sa mort. Les cardinaux Francesco Marchisano, Javier Lozano Barragan et Stanislas Dziwisz ont évoqué de tels fait documentés dès le lendemain de la mort de Jean-Paul II.

La cause de béatification de Jean Paul II tient tout particulièrement à cœur à Benoît XVI. Il l’a exprimé notamment aux pèlerins polonais au cours de l’audience générale du mercredi 6 juillet 2005, en ces termes : « Je salue tous les Polonais présents ici. Je me réjouis avec vous pour l’ouverture qui a eu lieu la semaine dernière, du procès de Béatification du Serviteur de Dieu, ce cher pape Jean Paul II. Je confie à vos prières le déroulement de cette Cause. De tout cœur, je vous bénis ».

Benoît XVI a même souhaité, lors de son voyage en Pologne, en mai 2006, une béatification et une canonisation « rapides ».

Dès les congrégations générales qui ont marqué la vacance du siège apostolique, de nombreux cardinaux ont eux-mêmes signé une pétition dans ce sens avant le conclave de 2005.

La béatification et la canonisation ont été demandées également par les fidèles. Lors des funérailles de Jean-Paul II, le 8 avril 2005 et lors de l’ouverture du procès de béatification, la foule a scandé, en brandissant des calicots : « Santo Subito », « Saint tout de suite ».

Le préfet de la congrégation pour les Causes des saints, le cardinal José Saraiva Martins a confié l’an dernier à Zenit avoir ressenti, en regardant parmi les innombrables lettres et courriers électroniques reçus par sa congrégation « vraiment l’expression d’un sens commun », la même impression que pour Mère Teresa, précisait-il.

Rappelons que, dans les normes publiées en 1983 à la suite de la constitution apostolique Divinus perfectionis magister, Jean-Paul II a ramené de trente ans (droit canon de 1917) à cinq ans après la mort du serviteur de Dieu le délai requis avant l’ouverture d’une cause. Mais il avait lui-même autorisé, en 1999, l’ouverture du procès diocésain de Mère Teresa de Calcutta deux ans seulement après la mort de celle-ci.

Le vicariat de Rome, où a été ouverte la cause de Jean-Paul II, avec la dispense d’attendre ce même délai canonique, de 5 ans, donné par Benoît XVI, a également mis à la disposition de ceux qui sont intéressés par elle un site Internet en six langues (
http://www.vicariatusurbis.org/beatificazione) et il publie une revue consacrée à la cause, intitulée Totus Tuus.


Voici la prière officielle publiée par le site en différentes langues :
« O Sainte Trinité, Nous Te rendons grâce pour avoir fait don à Ton Eglise du Pape Jean-Paul II et magnifié en lui la tendresse de Ta paternité, la gloire de la croix du Christ et la splendeur de l’Esprit d’Amour. Par son abandon sans condition à Ta miséricorde infinie et à l’intercession maternelle de Marie, il nous a donné une image vivante de Jésus Bon Pasteur et nous a indiqué la sainteté, dimension sublime de la vie chrétienne ordinaire, voie unique pour rejoindre la communion éternelle avec Toi. Par son intercession, accorde-nous, selon Ta volonté, la grâce que nous implorons animés du vif espoir qu’il soit élevé au plus tôt aux honneurs des autels. Amen ».

10:30 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans MAÎTRES A PENSER ET A VIVRE. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, action-sociale-chretienne, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

LA PENSÉE DU JOUR.

La pensée du jour
« Ne dis pas  : « Comment se fait-il que les jours anciens aient
été meilleurs que ceux-ci ? » Ce n’est pas la sagesse
qui te fait poser cette question.»
 
Ecclésiaste, 7,10

10:05 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LA PENSÉE DU JOUR. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, action-sociale-chretienne, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

16/01/2007

13ème anniversaire de la CMRP !


La Communion Marie Reine de la Paix est née en France le 17 janvier 1994. Elle est fondée par Frère Ephraïm (Diacre permanent et fondateur de la Cté Catholique des Béatitudes), parrainée par le Père Slavko (+ O.F.M à Medjugojre).
Elle est essentiellement laïque, mais ouverte à tous les états de vie et réunit tous ceux qui se consacrent à la Sainte Trinité par Marie.

Tous les membres accueillent Marie comme leur Mère et vivent unis à Elle. Ils se savent aimés infiniment et désirent répondre à tout ce que Marie leur demande de la part du Père des Miséricordes. Ceci signifie prendre au sérieux et accomplir ce que la Sainte Vierge dit :


Vivre dans un grand amour de ce que nous disent le Saint Père et toute son Eglise.
Vivre de la Parole de Dieu.
Vivre des sacrements de l'Eglise.
Vivre ce que Marie nous dit à travers les Saints.
Vivre ce qu’Elle nous dit sur les lieux d’apparitions reconnus et dans l’intimité de nos cœurs.



Le but de la Communion Marie Reine de la Paix est de réunir dans le manteau de la Sainte Vierge une armée d’Amour qui rassemble ses enfants sur la terre afin de faire bloc en Elle, pour la conversion et la réconciliation du monde entier.



Ainsi, par nos vies réunies en Dieu, par la prière, par l’amour, et le désir de sainteté, hâter “Le Triomphe du Cœur Immaculé”, porte ouverte à l’Avènement du Christ en Gloire.

Par volonté du Père, Marie est la “clef” de l’unité parfaite de toute l’humanité en Dieu.

La Communion Marie Reine de la Paix, n’est pas un mouvement, mais un souffle qui doit animer et raviver tout ce que nous avons à vivre.

Tout ce que nous accomplissons doit être conduit par Marie. C'est par l'Immaculée, un regard d'amour de miséricorde et d'espérance sur chacun de nos frères et sœurs, sans jugement.

"Marie ne dit jamais ce que tu fais de mal, mais toujours ce que tu peux faire de bien." (Fr. Ephraïm)

Une retraite consécratoire à la Sainte Trinité par Marie, à faire individuellement, en famille ou entre amis, pour entrer dans la Communion Marie Reine de la Paix.

Ses membres veulent se donner totalement à Marie pour être invulnérables aux traits enflammés du prince de ce monde qui voudrait dévorer les enfants de la Femme revêtue de soleil. Marie est notre sécurité.

"Je crois que dans chaque nation devrait surgir une “Cité de l’Immaculée” qui permettrait à l’Immaculée d’agir par tous les moyens, y compris les plus modernes, afin d’éclairer les esprits et d’enflammer les cœurs !

Notre but étant la conquête du monde entier et de chaque âme en particulier à l’Immaculée, et à travers Elle, au Cœur très Sacré de Jésus... Ainsi l’Immaculée prendra elle-même chaque jour davantage possession de chacune des âmes qui lui sont consacrées pour les purifier, les embellir et y introduire Jésus."

(St. Maximilien Marie Kolbe)


En ce 17 janvier anniversaire renouvellons notre consécration à Dieu par Marie !

Que Notre Dame de Pontmain nous bénisse !

Thierry Fourchaud

Cité de l'Immaculée - BP24 - 53170 Saint Denis du Maine (France)
Sites : www.mariereine.com
www.citedelimmaculee.com



20:35 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans SPIRITUALITÉ | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, action-sociale-chretienne, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

L'AMITIÉ PARFUM DE LIBERTÉ.

medium_amitie_20_20coeur_20ba.gif

 

Ah ! L’amitié est brûlure dans tous les sens du terme. Elle nous brûle lorsque nous l’éprouvons et qu’une autre personne nous donne son amitié. Elle est brûlure lorsque celle-ci n’est plus que pure trahison. Elle fait parfois plus mal que l’amour lui-même. Elle est plus belle et plus pure que l’amour car, elle n’attend rien en retour. Je parle de l’amour au sein d’un couple, évidemment. L’amitié comporte sa part de gratuité. Elle est nécessaire dans un monde matérialiste où tout semble s’acheter. L’amitié est part de cristal dans le coeur des hommes. Elle ne comporte aucune composante sexuelle.

Elle demeure notre mystérieuse union avec d’autres personnes qui nous aident à nous relever lorsque nous tombons. Elle est coeur de la convivialité déclarée. Les jeunes meurent d’un manque d’amitié. Chez eux, elle devient parfois tellement fusionnelle qu’une simple entorse peut les mener au suicide. Davantage que l’amour pour une fille. Notre monde est en recherche constante d’une amitié authentique qu’il ne faut point confondre avec la simple camaraderie.

Elle nous aide à respirer dans les jours étouffants. Elle nous met sur le chemin de la lutte quand l’Ami souffre ou pleure. Comme disait Jacques Brel : Bien-sûr, il y a les guerres d’Irlande et les oiseaux assassinés. Bien-sûr tout ce manque de tendre...Mais voir un ami pleurer !

C’est dans un cercle amical que nous construisons un microcosme de Tendresse qui peut s’étendre plus loin encore...Par mimétisme et recherche de cette amitié infaillible. Un dicton affirme que nous reconnaissons nos vrais amis lorsque nous sommes dans la peine ou le besoin, rien n’est plus vrai. Tant de faux amis s’en vont avec nos ennuis lorsque ceux-ci demeurent.

L’amitié est précieuse dans le coeur de Dieu sinon la Bible n’en parlerait même pas. Elle est précieuse et mystérieuse car, qu’elle est l’alchimie qui fait se rencontrer souvent à vie deux ou plusieurs êtres ? Grande question et faut-il d’ailleurs une réponse. L’amitié est la plus belle fleur cueillie dans le jardin du coeur à condition que son parfum soit mature.

Mais, lorsque nous vivons l’amitié à fond toutes ces questions s’estompent. C’est à nous d’en savourer les effets bienfaisants avec détachement.

L’amitié se vit avant de se penser. C’est ce que les grands poètes nous ont toujours dits avec de sublimes métaphores. Découvrons l’amitié chaque jour avant que la mort nous redonne nos amis perdus. Essayons de vivre en bon commerce avec autrui et le monde changera.

La racine de notre monde est l’amitié indéfectible entre les humains dans les bons et moins bons moments. C’est le soleil de la Vie quand notre ciel est dans l’obscurité. L’amitié est la sève de tous rapports humains dignes de ce nom.

Sans elle nous ne serions que des loups guettant d’autres loups. Elle est régulation sociale des relations humaines.

Bruno LEROY.

10:27 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, action-sociale-chretienne, spiritualite, social, poesie |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Les Nouveautés de Chère GOSPA.

- LES SITES PRINCIPAUX -

-
MEDJUGORJE  : le site officiel de Medjugorje.
COMMUNION  : la communion "Marie Reine de la Paix".
EDM  : les Enfants de Medjugorje.
EPHESE  : des livres, des K7, des DVD...
MSV : organisation de pèlerinages.
TROIS-B : organisation de pèlerinages.
PRIERE : des outils pour prier le rosaire. 
PSN  : pour mieux comprendre la doctrine de l'Eglise.
PELERIN : les forums de Pèlerin magazine.
LA-CROIX : les forums du journal La Croix.
CROIRE : les forums du magazine Croire aujourd'hui.
OASIS-1 : la "base secrète" de "Chère Gospa".
-
Ref. : AD-LUMEN / CATHOLIENS
-
- AUTRES SITES -
(classés par thème)
-
BIOETHIQUE
-
>Gène éthique : un site pour se tenir au courant des différentes découvertes (ou recherches) scientifiques.
-
COMMUNAUTES
-
>Arche : le site de la communauté fondée par Jean Vanier.
>Béatitudes : la communauté des Béatitudes.
>Emmanuel : la communauté de l'Emmanuel.
>Foyers de Charité : le site officiel de l'oeuvre de Marthe Robin.
>Taizé : le site de la communauté fondée par frère Roger.
-
EGLISE
-
>Vatican : le site officiel du Saint Siège.
>Zenit : les nouvelles du Saint Siège.
-
EVANGELISATION
-
>Cybercuré : un site où vous pouvez poser toutes vos questions en ligne (diocèse de Nanterre).
>Exultet : le site catholique de téléchargement en ligne.
>Inxl6 : le portail jeune de l'Eglise catholique en France.
-
FAMILLE
-
>Blog pour la vie : un blog pour défendre la vie depuis sa conception jusqu'à son terme.
>End : le site des Equipes Notre Dame.
>Prier en famille : un site pour aider les parents à accompagner leurs enfants vers Dieu.
-
FORUMS
-
>Salon beige : des réflexions et des commentaires postés à partir d'articles parus dans la presse nationale.
-
HUMOUR
-
>Deligne en ligne : le blog du célèbre dessinateur de Pèlerin magazine et de La Croix.
-
JEUNESSE
-
>Enfance et sainteté : le site d'une association qui a été créée dans le but de promouvoir la sainteté des enfants.
>Gilbert Guy : le site officiel du père Guy Gilbert.
>Jeunesse-lumière : Ecole Catholique Internationale de Prière et d'Evangélisation.
>Leroy Bruno : le blog d'un éducateur chrétien qui a la même sensibilité que le père Guy Gilbert.
-
LIVRES
-
>Maria Multi Médias : beaucoup de DVD et de K7 audio en lien avec Medjugorje.
>Sakramento : vente par correspondance de livres et de vidéos sur Medjugorje.
-
MARIE
-
>Cité de l'Immaculée : un site pour faire des retraites spirituelles avec la communauté des Béatitudes.
>Nazareth : un site pour approfondir notre connaissance de la Mère de Dieu.
>Totus-Tuus : un blog pour apprendre à connaître et à aimer Jésus par Marie.
-
MEDIAS
-
>France catholique : le site internet du journal "France catholique".
>KTO : le site de la chaîne de télévision catholique.
>Parvis : le site des éditions du Parvis (Stella Maris).
>Radio Maria : une voix catholique chez vous.
-
MEDJUGORJE 
-
>Club-Medj : organisation de pèlerinages à Medjugorje.
>Medjugorje.org : site américain sur Medjugorje qui contient les archives de "L'Echo de Marie Reine de la Paix" (archives en français).
>Queen of peace : site canadien contenant beaucoup d'informations sur Medjugorje (en anglais).
-
MOUVEMENTS
-
>Mep : le site des Missions Etrangères de Paris.
>Opus Dei : le site officiel de l'Opus Dei.
-
ORDRES
-
>Dominicains : le site officiel des Frères Dominicains.
>Franciscains : découvrez les différentes branches de la famille franciscaine.
>Franciscan friars : le site des célèbres "frères franciscains du Bronx" (en français).
>Salésiens : le site officiel des salésiens et des salé-siennes de Don Bosco en France.
-
PRIERE
-
>Evangelium vitae : le site de la fraternité de prière "L'Evangile de la vie".
>Evangile : toutes les lectures de la messe quotidienne et la liste des saints du jour.
>Rosaire : le site de la Famille du Rosaire.
-
SANCTUAIRES
-
>Ars : le site de la ville de Saint Jean-Marie Vianney.
>Lourdes : le site officiel de Lourdes (France).
>Paray-le-Monial : le site officiel de Paray-le-Monial.
-
SOLIDARITE
-
>Cénacle : le site de la célèbre communauté fondée par soeur Elvira.
>Final age : le père Verlinde répond à toutes vos questions sur le spiritisme, l'astrologie, le New Age…
>Mary's meals : association née de Medjugorje qui offre des repas aux enfants des pays pauvres.
-
SPIRITUALITE
-
>Valtorta : le site de Maria Valtorta.
>Zundel Maurice : un site consacré au père Maurice Zundel.
        
publié par RV

TEMPS ORDINAIRE

DIMANCHE 3 (21 janvier)
~
~
VIVRE
MEDJUGORJE !
PRIONS ENSEMBLE POUR LA PAIX

CALENDRIER

Janvier 2007
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

MESSAGE MENSUEL

LE 25 DECEMBRE 2006
~
LES MESSAGES ANNUELS
~
"Chers enfants, aujourd’hui encore je vous apporte Jésus Nouveau-né dans les bras. Lui qui est le Roi du ciel et de la terre, Il est votre paix. Petits enfants, personne ne peut vous donner la paix comme Lui qui est le Roi de la paix. C’est pourquoi adorez-Le dans vos coeurs, choisissez-Le et vous aurez la joie en Lui. Il vous bénira de sa bénédiction de paix. Merci d’avoir répondu à mon appel"
POUR ESSAYER DE VIVRE LA SPIRITUALITE DE MEDJUGORJE
LE MOUVEMENT INTERIEUR VERS JESUS : CENTRE DE LA SPIRITUALITE MARIALE
~
Jésus,
j'ai confiance
en toi !
 

09:49 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, action-sociale-chretienne, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

15/01/2007

L’immigration est avant tout une « ressource » pour l’humanité.

L’immigration est avant tout une « ressource » pour l’humanité, affirme le pape
Journée mondiale du Migrant et du Réfugié

ROME, Dimanche 14 janvier 2007 (
ZENIT.org) – A l’occasion de la Journée mondiale du Migrant et du Réfugié, le pape Benoît XVI a affirmé que les migrants, et en particulier « la famille migrante », sont une « ressource » importante pour l’humanité.

Dans le cadre de sa méditation avant la prière de l’Angélus, ce dimanche, à midi, en présence des pèlerins rassemblés place Saint-Pierre, le pape a rappelé le thème qu’il a choisi cette année pour cette Journée :
La famille migrante.

« La réalité des migrations ne doit jamais être vue uniquement comme un problème mais également et surtout comme une ressource importante pour la marche de l’humanité », a déclaré Benoît XVI.

Le pape a expliqué que la famille migrante est une ressource à certaines conditions : « si elle est respectée en tant que telle, si elle ne subit pas de déchirements irréparables et si elle peut demeurer unie ou se réunir et accomplir sa mission de berceau de la vie et de premier lieu d’accueil et d’éducation de la personne humaine ».

Benoît XVI a invité les fidèles à tourner leur regard vers la sainte Famille de Nazareth, fuyant la persécution d’Hérode, pour entrevoir la « douloureuse condition de tant de migrants, spécialement des réfugiés, des exilés, des personnes déplacées, des persécutés ».

« Reconnaissons en particulier les difficultés de la famille migrante en tant que telle : les ennuis, les humiliations, la pauvreté, la fragilité », a demandé le pape.

Benoît XVI a cité des estimations récentes des Nations Unies selon lesquelles « les migrants pour raisons économiques sont aujourd’hui près de 200 millions, les réfugiés environ 9 millions, et les étudiants internationaux environ 2 millions ».

« A ce grand nombre de frères et sœurs nous devons ajouter les personnes déplacées à l’intérieur de leur pays, les personnes en situation irrégulière, en tenant compte du fait que chacun possède, d’une manière ou d’une autre, une famille », a ajouté le pape.

« Il est donc important de soutenir les migrants et leurs familles au moyen d’une protection législative, juridique et administrative spécifique, et également à travers un réseau de services, de centres d’écoute et de structures d’assistance sociale et pastorale », a exhorté le pape.

Benoît XVI a par ailleurs rappelé que « la personne humaine doit (…) toujours être placée au centre, également dans le vaste domaine des migrations internationales. Seuls le respect de la dignité humaine de tous les migrants, d’un côté, et la reconnaissance par les migrants eux-mêmes des valeurs de la société qui les accueille, de l’autre, rendent possible la juste intégration des familles dans les systèmes sociaux, économiques et politiques des pays d’accueil ».

Le pape a conclu en évoquant la patronne des migrants, sainte Francesca Saverio Cabrini (1850-1917), religieuse italienne qui fonda les missionnaires du Sacré Cœur et offrit une assistance extraordinaire aux immigrés, aux Etats-Unis (elle prit la nationalité américaine), et en Amérique latine.

22:33 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans SPIRITUALITÉ | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, action-sociale-chretienne, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |