7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2009

L'ART DU SOMMEIL.

Bien dormir, c'est possible !

Somnolence, sieste, ronflements...

Démêlez le vrai du faux sur l'art de dormir.

 Et retrouvez un sommeil réparateur.  Dossier

11:17 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

La délicatesse de vos orchidées.

La délicatesse de vos orchidées

 

Les orchidées, des fleurs compliquées ? Ces photos montrent

qu'avec un peu de bon sens,

leur culture peut se révéler facile. Fan d'orchidées ?Voir

QUIZ Percerez-vous les mystères de la rose ?
La fleur la plus cultivée au monde

cache de nombreux secrets.

Quel est son surnom ?

De quel pays est-elle la fleur nationale ?  15 questions

11:09 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

11/03/2009

OSER S'AIMER.

LE COMBAT SPIRITUEL :

 

Pour acheter ces titres et bien d'autres tout aussi passionnants, veuillez cliquer sur le lien ci-dessus :

http://www.exultet.net/

11:21 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

07/03/2009

LE TOUR DE FRANCE HUMANITAIRE NOUVEAU A DÉMARRÉ.

Pour la troisième année consécutive, les principales organisations de solidarité françaises, parmi lesquelles les petits frères des Pauvres, se rassemblent pour un événement unique et original : le Tour de France Humanitaire.
La première étape du Tour a eu lieu à Lyon  dans le cadre du 2e Forum de l’Emploi et des Métiers dans l’Economie Sociale et Solidaire.

Conférence, témoignages, guides d’information, forum et entretiens individuels d’orientation… chaque étape est une occasion unique pour s’informer, rencontrer et échanger avec des acteurs solidaires.

Plus d’infos sur www.tdf-humanitaire.net.

17:11 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Des photographies au service des plus démunis.

 

Les clichés de plus de 200 photographes sont vendus aux enchères

ce samedi au profit de l'association Droit au Logement. 17 photos

16:19 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

06/03/2009

Sommes-nous à l'ère de l'athéisme ou du réveil religieux ?

Entretien avec le père Thomas D. Williams

ROME, Vendredi 6 mars 2009 (ZENIT.org) - La notion de sainteté peut sembler rébarbative à l'homme moderne, mais c'est en réalité l'aventure la plus passionnante de l'existence humaine, déclare le père Williams, théologien et écrivain, bien connu aux Etats-Unis.

Le père Thomas D. Williams, L.C. professeur de théologie à l'Université Regina Apostolorum à Rome, pose la question dans son nouveau livre « Les fondamentaux de la vie chrétienne. Comment devenir le chrétien que vous voudriez être » (cf. http://www.logos-beatitudes.com/logos/livre.asp?ref=EDB0176)

Dans cet entretien avec Zenit, il analyse l'état de la religion et de la spiritualité dans notre société occidentale.

Q - De nombreux livres ont paru récemment avançant des arguments convaincants en faveur de l'athéisme et de la fin de la religion. Dans le même temps, beaucoup semblent se tourner résolument vers la foi religieuse. Où en sommes-nous ? A l'ère de l'athéisme ou d'un nouveau réveil religieux ?


P. Williams - Ce qui apparaît très clairement, c'est un regain d'intérêt pour toutes les choses spirituelles, qu'il s'agisse de théories proposant de démystifier la religion, une spiritualité « lite » ou une exploration plus poussée de la foi chrétienne.

 
Dans certaines régions du monde, la catégorie des livres de spiritualité est chez les éditeurs un secteur florissant. Il semble que beaucoup en aient assez de courir après un succès purement matériel et qu'ils souhaitent approfondir des questions plus importantes de la vie. Que signifie tout ce que je vis ? Pourquoi suis-je là ? Où vais-je ?


Q - Croyez-vous que des livres comme « Pour en finir avec Dieu » et « Qu'est-ce que l'évolution? » de Richard Dawkins, le « Traité d'athéologie » de Michel Onfroy et « L'esprit de l'athéisme - Introduction à une spiritualité sans Dieu » d'André Comte Sponville, constituent une menace sérieuse pour le christianisme ?


P. Williams - Pas vraiment - vous savez, le christianisme a eu affaire à de sérieux adversaires dans le passé - mais il est clair qu'ils peuvent apporter trouble et confusion à de nombreux chrétiens, particulièrement ceux qui n'ont pas été catéchisés.
En réalité, les théories athéistes que ces auteurs proposent ont déjà plusieurs siècles d'existence, et refont surface à chaque génération. Ceux qui les rencontrent pour la première fois les trouvent nouvelles, mais elles pourraient tout aussi bien avoir été sorties de textes de Voltaire, Auguste Comte ou un certain nombre d'écrivains du siècle des Lumières.

La nouvelle menace que représentent des livres comme ceux de Dawkins réside dans le fait qu'ils semblent plausibles à cause de leur vernis « scientifique », qui ajoute du cachet - à défaut de substance - à leurs arguments.


Q - Les livres de Dawkins traitent-ils honnêtement de la nature de la religion ?


P. Williams - Bien évidemment non. C'est comme si on considérait « le Da Vinci Code » comme une enquête honnête sur l'histoire du christianisme.

Dawkins est un généticien darwinien. On serait en droit d'attendre d'un scientifique qu'il soit objectif, impartial et sérieux au plan intellectuel. Malheureusement, avec des auteurs comme Dawkins, ce n'est pas le cas. Il évite délibérément toute preuve qui contredirait ses théories et son intention déclarée est de voir ses lecteurs se rallier à la croisade athée. Il écrit comme un prosélyte, pas comme un scientifique.


Q - Vous travaillez également comme analyste et commentateur pour CBS News. Comment percevez-vous l'attention accordée à la foi religieuse par les media ?

P. Williams - D'une certaine manière, les media ont compris l'intérêt grandissant de leur public pour la religion. Ils offrent donc occasionnellement des histoires qui touchent à la foi chrétienne et à l'Eglise.

Il est vrai que les media laïcs insistent beaucoup trop sur les scandales que traverse l'Eglise, mais ils réalisent également que beaucoup de gens s'intéressent à la foi et la spiritualité pour eux-mêmes.


Q - Dans les dernières années de sa vie, le pape Jean Paul II a inlassablement affirmé que le troisième millénaire ouvrirait la voie à un nouveau « printemps de la foi ». Etait-ce simplement l'expression de son optimisme naturel, ou perçoit-on déjà de vrais signes de ce printemps annoncé ?


P. Williams - Les paroles du Saint-Père révélaient une analyse sérieuse de l'état de notre société à la suite des tragédies du XX° siècle.

Rappelez-vous, le premier signe du printemps, c'est la fin de l'hiver. Avant de voir les petits boutons roses et d'entendre les gazouillis des petits oiseaux, on constate que la neige toute blanche devient un tas de gadoue brunâtre. Le vrai début du printemps, c'est lorsque l'hiver perd son emprise sur la nature...

On voit très bien le parallèle avec le communisme marxiste, le nazisme et le fascisme, autant qu'avec des versions plus subtiles de matérialisme idéologique promettant un paradis sur terre. Pendant longtemps, beaucoup ont mis leur espoir dans ces idéologies. Et cependant, l'une après l'autre, elles sont tombées, sans avoir manqué d'engendrer des souffrances humaines inouïes jusque-là. C'est parce que ces expériences sociales ont vu leur fin que les gens ont compris qu'il leur fallait chercher ailleurs pour trouver un sens et la solution aux problèmes du monde.

 
Q - Cela signifierait-il que nous pouvons croire que juste après viendra un été spirituel ?

 
P. Williams - Cela dépendra. Si nous profitons de l'occasion du moment, oui. Rappelez-vous que le printemps n'est pas un temps d'accomplissement, mais d'espérance et de promesse. C'est avant tout un temps de labeur. La terre labourée peut accueillir tout aussi bien des mauvaises herbes que de la bonne semence. Quelque chose poussera, mais rien ne garantit que ce sera des fleurs et de bonnes plantes. Le printemps ouvre une fenêtre de possibilités, c'est un moment particulièrement favorable pour semer de la bonne graine lorsque la terre a été labourée et préparée dans ce but. Si nous en profitons bien, c'est toute l'humanité qui en récoltera les fruits.


Q - Dans votre dernier livre « Les fondamentaux de la vie chrétienne », vous semblez vouloir tirer parti de ce temps. Que proposez-vous ?

P. Williams - Ce livre est un guide pour tous ceux qui souhaitent progresser dans la vie spirituelle. Beaucoup se rendent compte qu'il ne suffit pas d'être chrétien de nom. La vie chrétienne est essentiellement dynamique et doit être en constante croissance.

Malheureusement, notre formation spirituelle est à la traîne entre notre formation intellectuelle et notre formation professionnelle. Nous avons besoin d'outils pour grandir spirituellement de la même façon que nous grandissons au plan social et intellectuel.

Même si nous avons honnêtement mené une vie de prière et de vertu, le Christ nous invite sans cesse à grandir davantage, et nous propose de nouveaux défis. L'ouvrage est là pour aider les chrétiens à comprendre plus clairement où se diriger dans leur vie spirituelle et comment y parvenir.

Q - En un mot, quel est le but de la vie spirituelle ?

 
P. Williams - Le but de la vie spirituelle, c'est la sainteté et l'union à Dieu. Malheureusement l'idée même de la sainteté semble étrange - sinon repoussante - à notre époque moderne. Je commence le livre en dénouant les fausses conceptions sur la sainteté, expliquant ce qu'elle n'est pas, avant de dire ce qu'elle est.

La sainteté peut paraître ennuyeuse, inatteignable, parfois fanatique. C'est en réalité, l'aventure la plus passionnante de l'existence humaine. Nous avons parfois tendance à croire que nous savons tout sur la vie spirituelle chrétienne, mais nous n'en voyons en fait qu'une caricature. Elle est plus riche, bien plus riche et bien plus passionnante qu'on ne l'imagine.

La sainteté ne consiste pas à rechercher à nous perfectionner - essayant de faire le tri de nos fautes, et comme d'engranger du crédit spiritual. Il s'agit plutôt de nous oublier nous-mêmes, de découvrir à quel point Dieu nous aime, intensément, passionnément, et de répondre en l'aimant et en aimant notre prochain.


Q - Et Dieu dans tout ça ?


P. Williams - Là aussi nous devons balayer toutes les fausses idées qui courent. La volonté de Dieu n'est pas simplement un projet qu'il aurait sur notre vie, à la manière d'un père bien pensant mais oppressant qui ne souhaite qu'une chose, c'est que sa fille devienne avocate.

La volonté de Dieu est simplement un autre nom pour désigner l'amour de Dieu pour nous. C'est parce qu'il nous aime qu'il ne veut que de bonnes choses - les meilleures - pour nous. Chacun de nous a été créé pour une mission spécifique, et ce n'est qu'en répondant à cette mission que nous trouvons la vraie joie. Dieu nous demande un certain nombre de choses, non parce qu'il en a besoin lui-même, mais parce que nous en avons besoin.

Q - Que doivent alors faire les chrétiens ?


P. Williams - Par-dessus tout, il faut courage et confiance. Il nous faut du courage pour nous embarquer dans une vie de foi, sans savoir où elle nous conduit. Il nous faut du courage pour accepter les défis auxquels notre foi chrétienne nous confronte. Il nous faut du courage pour laisser derrière nous nos vieilles sécurités et nos trésors, et mettre notre confiance en Dieu et en ses promesses.

Et il nous faut avoir confiance. C'est peut-être là le plus grand défi auquel sont confrontés les chrétiens d'aujourd'hui. On se sent si souvent trahi par ses plus proches qu'on est plutôt tenté de s'appuyer sur sa propre ingéniosité et créativité.

Mais Dieu demande notre confiance. Il veut que nous croyions en lui, il veut que nous sachions qu'il ne nous laissera jamais tomber. Seul celui qui fait confiance de cette façon trouvera la force d'accepter les magnifiques exigences de la vie chrétienne.

Ce n'est que lorsque nous prendrons vraiment conscience que Dieu est Amour, que nous apprendrons à lui faire confiance de façon inconditionnelle et que nous le suivrons partout où il nous conduira.

 

21:46 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Le Vatican publie de la musique sur Internet pour le carême.

Interprétée par la Chapelle Sixtine et l’Institut pontifical de musique sacrée


 Pour aider les catholiques à vivre le temps du carême dans un esprit de recueillement, le Vatican publie sur Internet, de la musique adaptée à ce temps liturgique,.

Dans une section spéciale pour le carême, il est possible d'écouter des hymnes liturgiques interprétés par la Chapelle Sixtine, un chœur très ancien, qui assure l'interprétation des chants liturgiques dans presque toutes les célébrations présidées par le pape. Le site propose cinq hymnes, en fournissant les paroles et les partitions musicales.

Mgr Giuseppe Liberto, maître de la « Chapelle Sixtine », expliquait dans un entretien avec Renzo Allegri publié en italien par ZENIT, que cette musique n'a pas été composée « pour un concert ou un spectacle, mais qu'elle naît pour la liturgie ». Pour cette raison, il préfère alors parler de « sainte musique » que de « musique sacrée ».

Le site du Vatican sur le carême propose également des passages interprétés par l'Institut pontifical de musique sacrée de Rome, institution académique et scientifique fondée par le Saint-Siège, dont le président est Mgr Valentín Miserachs Grau.

Pour voir le site, cf. : http://www.vatican.va/liturgical_year/lent/2009/index_len...

Jesús Colina.

21:13 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

RÉPONDRE A L'APPEL ET DEVENIR EXCEPTIONNEL.

Si vous répondez avec détermination à l'appel, vous ne serez pas banal!

L'adhésion du coeur à la volonté de Dieu, déterminée et généreuse contient, comme une graine, une puissance qui se déploiera dans vos vies et toutes vos actions. Enregistré en 2006 (La Fortelle) Intervenant(s) : P.François-Xavier Wallays, Béatitudes

http://www.exultet.net/

18:16 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

26/02/2009

Le Carême pour les nuls !


Le Carême en 28 questions, pour mieux connaitre ce temps liturgique, l'aimer et ne pas jeûner « idiot » :

- Qu'est ce que le Carême ?
- Depuis quand vit on le Carême ?
- Pourquoi le Carême dans l'Eglise Catholique
- Quel est donc l'Esprit du Carême ?
- Qu'est ce que la pénitence ?
- Quelles sont les manifestations de la pénitence ?
- Sommes nous obligés de faire pénitence ?
- Quels sont les jours et les temps pénitenciels ?
- Que doit on faire pendant les vendredis de l'année ?
- C'est quand le Carême ?
- Qu'est ce que le mercredi des Cendres ?
- A quand remonte l'orgine des Cendres ?
- Quand se font la bénédiction et l'imposition des Cendres ?
- D'où viennent les Cendres ?
- Quel est le symbole des cendres ?
- A quoi nous invite l'Eglise pendant le Carême ?
- Quelles sont les conséquences d'un bon Carême ?
- Qu'est ce que la conversion ?
- Pourquoi dit on que le Carême est un temps fort et un temps pénitentiel ?
- Comment concrétiser mon désir de conversion ?
- Quelles sont les oeuvres de miséricorde ?
- En quoi consiste le jeûne ?
- Qui est obligé au jeûne ?
- Qu'est ce que l'abstinence ?
- Qui est obligé a l'abstinence ?
- Peut on changer la pratique du jeûne et de l'abstinence ?
- Quels sont les aspects pastoraux qu'il convient de souligner durant le Carême ?



- QU'EST-CE QUE LE CARÊME ?
On appelle « carême » la période de quarante jours (quadragesima) réservée à la préparation de Pâques, et marquée par l'ultime préparation des catéchumènes qui doivent recevoir le baptême le jour de Pâques.

- DEPUIS QUAND VIT-ON LE CARÊME ?
Depuis le IVème siècle, on commence à le constituer comme temps de pénitence et de renouvellement pour toute l'Eglise, avec la pratique du jeûne et de l'abstinence. Conservée avec vigueur dans les débuts dans les églises d'Orient, la pratique pénitentielle du Carême s'est assouplie chaque fois plus en occident, mais on doit continuer à y observer un esprit de pénitence et de conversion.

- POURQUOI LE CARÊME DANS L'EGLISE CATHOLIQUE ?
« L'Eglise s'unit chaque année par les quarante jours du Grand Carême au mystère de Jésus dans le désert » (Catéchisme de l'Eglise catholique, n° 540)

- QUEL EST DONC L'ESPRIT DU CARÊME ?
C'est comme une retraite collective de quarante jours pendant lesquels l'Eglise propose à ses fidèles l'exemple du Christ pendant sa période au désert, se prépare à la célébration des solennités pascales, dans la purification du coeur, la pratique parfaite de la vie chrétienne et une attitude de pénitence.

- QU'EST-CE QUE LA PENITENCE ?
La pénitence, traduction latine du mot grec metanoia qui signifie « conversion » (littéralement « changement d'esprit ») du pécheur, désigne tout un ensemble d'actes intérieurs et extérieurs en vue de la réparation du péché commis, et l'état de fait qui en résulte pour le pécheur.
Littéralement « changement de vie » se dit de l'acte du pécheur qui revient vers Dieu après s'être éloigné de lui, ou de l'incroyant qui reçoit la foi...

- QUELLES SONT LES MANIFESTATIONS DE LA PENITENCE ?
La pénitence intérieure du chrétien peut avoir des expressions très variées. « L'Ecriture et les Pères insistent surtout sur trois formes : le jeûne, la prière et l'aumône, qui expriment la conversion par rapport à soi-même, par rapport à Dieu et par rapport aux autres. A côté de la purification radicale opérée par le Baptême ou par le martyr, ils citent comme moyen d'obtenir le pardon des péchés, les efforts accomplis pour se réconcilier avec son prochain, les larmes de pénitence, le souci du salut du prochain, l'intercession des saints et la pratique de la charité « qui couvre une multitude de péchés »
(1 P 4, 8) (Catéchisme de l'Eglise catholique, n° 1434)

- SOMMES-NOUS OBLIGES A FAIRE PENITENCE ?
« Tous les fidèles, chacun à sa manière, sont obligés par la loi divine à faire pénitence ; cependant, afin que tous s'unissent à une pratique commune de pénitence, on a fixé certains jours pénitentiels pendant lesquels les fidèles se dédient de manière particulière à la prière, réalisent des oeuvres de piété et de charité, et s'oublient soi-même en accomplissant ses propres obligation avec la plus grande fidélité et, surtout, en observant le jeûne et l'abstinence. » (Code de droit canononique, 1249)

- QUELS SONT LES JOURS ET LES TEMPS PENITENTIELS ?
« Dans l'Eglise universelle, tous les vendredis de l'année et le temps de carême sont des jours et des temps de pénitence. » (Code de droit canonique, 1250)

- QUE DOIT-ON FAIRE PENDANT LES VENDREDIS DE L'ANNEE
En souvenir du jour de la mort de Jésus-Christ sur la sainte Croix, « pendant tous les vendredis, à moins qu'ils ne coïncident avec une solennité, on doit observer l'abstinence de viande, ou de tout autre aliment déterminé par la Conférence épiscopale ; on gardera jeûne et abstinence le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint. » (Code de droit canonique, 1251)

- QUAND EST LE CARÊME ?
Le Carême commence le Mercredi des Cendres et termine immédiatement avant la Messe de la Cène du Seigneur (Jeudi Saint). Toute cette période forme une unité dans laquelle se détachent certains éléments :

- QU'EST-CE QUE LE MERCREDI DES CENDRES ?
C'est le début du Carême ; un jour particulièrement pénitentiel, dans lequel on manifeste notre désir personnel de Cconversion à Dieu.
En recevant l'imposition des Cendres dans les églises, on exprime avec humilité et sincérité de coeur que nous voulons nous convertir et croire vraiment à l'Evangile.

- QUAND A LIEU L'ORIGINE DE LA PRATIQUE DES CENDRES ?
L'origine de l'imposition des cendres appartient à la structure de la pénitence canonique. Elle commence à être obligatoire pour toute la communauté chrétienne à partir du Xème siècle. La liturgie actuelle conserve les éléments traditionnels : imposition des cendres et jeûne rigoureux.

- QUAND SE FONT LA BENEDICTION ET IMPOSITION DES CENDRES ?
La bénédiction et imposition des cendres se fait pendant la Messe, après l'homélie ; en des circonstances particulières, on peut les faire pendant une célébration de la Parole. Les formules de L'imposition des cendres sont inspirées des Ecritures : Gen 3, 19 et Mc 1, 15.

- D'OU VIENNENT LES CENDRES ?
Les cendres viennent des rameaux bénis pendant le Dimanche des rameaux de l'année précédente, suivant une tradition qui remonte au XIIème siècle. La formule de bénédiction rappelle la condition de pécheur de qui la reçoit...

- QUEL EST LE SYMBOLE DES CENDRES ?
Le symbolisme des cendres est le suivant :
a) condition de faiblesse et de vanité de l'homme, qui avance vers la mort ;
b) condition pécheresse de l'homme
c) Prière et supplication ardente pour que Dieu lui vienne en aide ;
d) Résurrection, étant donné que tout hommes est appelé à participer au triomphe du Christ.

- A QUOI NOUS INVITE L'EGLISE PENDANT LE CARÊME ?
L'Eglise nous invite à faire du Carême un temps de retraite spirituelle dans lequel l'effort de méditation et de prière doit être soutenu d'un effort de mortification personnelle, laissée à la libre générosité de chacun.

- QUELS SONT LES CONSEQUENCE D'UN BON CARÊME ?
Si on vit bien le Carême, on doit obtenir une authentique et profonde conversion personnelle, et nous préparer de cette manière à la plus grande fête de l'année : le dimanche de la Résurrection du Seigneur.

- QU'EST-CE QUE LA CONVERSION ?
Se convertir veut dire se réconcilier avec Dieu, s'éloigner du mal, pour établir une relation d'amitié avec le Créateur.
Cela suppose de se laisser aller au repentir et à la Confession de tous et chacun de nos péchés.
Une fois rétablis dans la grâce (sans conscience de péché mortel), nous devons prendre la résolution de changer de l'intérieur (dans les attitudes) tout ce qui ne plaît pas à Dieu.

- POURQUOI DIT-ON QUE LE CARÊME EST UN « TEMPS FORT » ET UN « TEMPS PENITENTIEL » ?
« Les temps et jours de pénitence au cours de l'année liturgique (le temps du carême, chaque vendredi en mémoire de la mort du Seigneur) sont des moments forts de la pratique pénitentielle de l'Eglise. Ces temps sont particulièrement appropriés pour les exercices spirituels, les liturgies pénitentielles, les pèlerinages en signe de pénitence, les privations volontaires comme le jeûne et l'aumône, le partage fraternel (oeuvres caritatives et missionnaires) ». (Catéchisme de l_Eglise catholique, n° 1438)

- COMMENT CONCRETISER MON DESIR DE CONVERSION ?
De diverses manières, mais toujours en réalisant des oeuvres de conversion, comme par exemple :
1. S'approcher du Sacrement de Réconciliation (Sacrement de la Pénitence ou Confession) et faire une bonne confession : claire, concise, concrète et complète.
2. Dépasser les divisions par le pardon, et grandir dans l'esprit fraternel.
3. Pratiquer les oeuvres de miséricorde.

- QUELLES SONT LES OEUVRES DE MISERICORDE ?
Les oeuvres de miséricorde spirituelles sont :
- Enseigner l'ignorant.
- Conseiller celui qui en a besoin.
- Corriger l'égaré.
- Pardonner les injures.
- Consoler le triste.
- Souffrir avec patience les adversités et les faiblesses du prochain.
- Prier Dieu pour les vivants et pour les morts.

Les oeuvres de miséricorde corporelles sont :
- Visiter le malade.
- Donner à manger à celui qui a faim.
- Donner à boire à celui qui a soif.
- Secourir le captif.
- Vêtir celui qui est sans vêtement.
- Accueillir le pèlerin.
- Enterrer les morts.

- QUELLES SONT LES OBLIGATIONS D'UN CATHOLIQUE PENDANT LE CARÊME ?
Il doit accomplir le précepte du jeûne et de l'abstinence, ainsi que la confession et communion annuelle.

- EN QUOI CONSISTE LE JEÛNE ?
Le jeûne consiste à faire un seul repas pendant la journée, avec une alimentation frugale le matin et le soir. On se doit rien manger entre les repas, sauf cas de maladie.

- QUI EST OBLIGE AU JEÛNE ?
La loi du jeûne oblige tous ceux qui sont majeurs, jusqu'à l'âge de 59 ans. (cfr. CIC, n° 1252) les repas, sauf cas de maladie.

- QU'EST-CE QUE L'ABSTINENCE ?
L'abstinence est le fait de se priver de viande (rouge, blanche ou dérivée). Les repas, sauf cas de maladie.

- QUI EST OBLIGE À L'ABSTINENCE ?
La loi de l'abstinence oblige tous ceux qui ont accompli 14 ans (CIC, n° 1252).

- PEUT-ON CHANGER LA PRATIQUE DU JEÛNE ET DE L'ABSTINENCE ?
On ne doit pas vivre le jeûne ou l'abstinence comme une imposition, mais plutôt comme un moyen concret par lequel l'Eglise nous invite à croître dans le véritable esprit de pénitence.

- QUELS SONT LES ASPECTS PASTORAUX QU'IL CONVIENT DE SOULIGNER PENDANT LE CARÊME ?
Le temps du Carême est un temps liturgique fort, dans lequel toute l'Eglise se prépare à la célébration des fêtes pascales. La Pâque du Seigneur, le Baptême et l'invitation à la réconciliation, moyennant le sacrement de la Pénitence, sont ses grandes coordonnées.
Il est conseillé d'utiliser comme moyen pastoral :
1) la catéchèse du Mystère pascal et des sacrements ;
2) l'exposition et la célébration abondante de la Parole de Dieu
3) la participation, si possible quotidienne, à la liturgie de carême, aux célébrations pénitentielles et, surtout, à la réception du sacrement de pénitence :
4) les exercices spirituels, les pèlerinages en signe de pénitence, les privations volontaires comme le jeûne et l'aumône et les oeuvres caritatives et missionnaires.


- L'ESPRIT
Attention enfin à ne pas nous scléroser dans un loi stricte et restrictive, mais bien de rentrer dans l'esprit de la loi en Jésus-Christ.
Ne rien imposer aux autres et chercher de tout son coeur l'union et la communion avec notre Dieu qui est Amour.



Saint Carême et que Dieu nous bénisse !


Thierry Fourchaud

Cité de l'Immaculée - BP 24
53170 Saint Denis du Maine (France)

Notre site : www.mariereine.com
Site d'évangélisation: www.labonnenouvelle.fr
(Plein de nouveautés !)
* Notre maison : www.citedelimmaculee.com

13:20 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Medjugorje le 25 Février 2009.

Medjugorje le 25 Février 2009


"Chers enfants,
en ce temps de renoncement, de prière et de pénitence, je vous appelle à nouveau : allez, confessez vos péchés afin que la grâce ouvre vos coeurs et permettez-lui de vous changer. Convertissez-vous, petits enfants, ouvrez-vous à Dieu et à son plan pour chacun de vous.
Merci d'avoir répondu à mon appel."


* MOT D'ORDRE

Dieu n'est jamais loin de nous, il est le tout proche, plus intime à nous-mêmes que nous le sommes comme le dit saint Augustin, mais c'est nous qui sommes loin de nous-mêmes et donc loin de Dieu. Nous faisons tout pour nous distraire de l'éternité qui nous habite parce que nous avons peur ou parce que nous fuyons en avant. Revenir vers soi-même c'est retourner à Dieu !
Marie en ce mercredi des Cendres nous indique une porte vers notre profondeur, celle de la confession des péchés. Il ne s'agit pas de se mettre en règle ou de "pratiquer" un sacrement, il s'agit de le vivre, de se laisser toucher en profondeur et de demander à l'Esprit de nous donner le don des larmes, la grâce du véritable retour. Découvrant notre abîme, notre néant nous nous précipiterons dans Celui qui est, nous découvrirons alors que notre vie à un sens et que Dieu a un plan bien spécifique pour chacun de nous.
Ephraïm


*** PETITE NOUVELLES MARIALES

- AGENDA

* Prochaines sessions à la Cité de l'Immaculée (Mayenne - France)

- "Qui es-tu Marie pour nous aimer ainsi ?" du 23 au 28 mars 2009.
Avec le père Philippe Mascarel.
- "Missionnaire !" (Les apôtres des derniers temps).
Du vendredi 17 avril au dimanche 19 avril 2009 avec le père Pierre Aguila.
- Week end Bethabara. Du vendredi 8 mai au dimanche 10 mai 2009.
Pour les ados. Animée par Pierrick et Marie Thirel.
- "Les bébés de la Gloire !" du 15 au 17 mai 2009.
Avec Myriam Fourchaud et une équipe formée.
- Construire la Civilsation de l'Amour par l'amour au sein de la famille.
Retraite du lundi 25 mai au 30 mai 2009 animée par Léandre Lachance
- Guérir par le Regard de Dieu du 7 au 12 juin 2009 - avec Patricia Menouha (artiste et prédicatrice)
- "Laisse-toi aimer, laisse-Moi t'Aimer !" 22 juin au samedi 27 juin.
Animée par Soeur Stéphanie Marie.
- "Je serai guéri !" : du 14 au 19 juillet 2009 avec Myriam et Thierry Fourchaud
Informations : 02.43.26.88.55 ou 02.43.64.23.25
Site : www.citedelimmaculee.com

* * Lisieux : week-end "je serai guéri !" à l'Ermitage Ste Thérèse
avec Thierry et Myriam du 3 au 5 avril 2009
Informations par téléphone :
- de 10h à 18h : Guillaume au 06.72.77.39.84
- de 18h à 22h : Fabienne au 06.74.88.06.25 Contact
E.mail : Guillaume Nocq : yaravi76@hotmail.fr

* Guyane Française : du 14 au 25 avril 2009
Retraites "je serai guéri !"

avec Thierry et Myriam Fourchaud à Cayenne
Renseignements : Viviane Jerolo
Tél : 05.94.38.02.18 ou 06.94.23.51.23
Email : viviane.jerolon@wanadoo.fr - Guyane Française



* Regardez les nouveautés sur le site : www.labonnenouvelle.fr

* Rejoignez le réseau des enfants de Marie Abonnez-vous à la lettre (gratuit) : site : www.mariereine.com


QUE MARIE REINE NOUS BENISSE !

Thierry Fourchaud


Cité de l'Immaculée
BP 24 - 53170 SAINT DENIS DU MAINE France
Tel : 02.43.64.23.25

- Notre site : www.mariereine.com
- Notre maison : www.citedelimmaculee.com
- Site d'évangélisation: www.labonnenouvelle.fr

PS : pour vous aider à rentrer dans la louange et l'adoration n'hésitez pas à commander le CD audio "chants nouveaux !". Il est disponible par téléphone au 02.43.64.23.25 ou sur le site www.mariereine.com
Attention c'est un CD qui peut être dérangeant voir destabilisant car très très charismatique. Ce ne sont pas des chants mais plutôt de la prière chantée, ponctuée d'exhortations, de chants en langues et de paroles de connaissance. Déjà beaucoup de fruits et 3ème édition en 5 mois !

** Pour nous aider et nous encourager :
- Merci de nous porter dans votre prière
- Vous pouvez aussi cliquer sur "faire une offrande" sur notre site.



** Découvrez l'info le Carême pour les nuls sur notre site : www.mariereine.com






- A diffuser selon votre coeur !

13:17 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |