7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2009

La fin des temps.



©F&L-MV

 

Le langage apocalyptique utilisé par Jésus vise le cœur des gens. En parlant d’événements futurs, le Seigneur s’adresse en fait au présent. Pourquoi ? Certes il décrit la fin du monde par des termes éclatants : « terrible détresse », « soleil obscurci », « lune sans éclat ». Cette agitation démesurée du cosmos n’est pas sans devoir être mise en parallèle avec les dangers actuels, écologique, atomique, crise économique mondiale, que traversent notre société planétaire. Sans concordisme, derrière ces descriptions effrayantes, se cache de manière symbolique l'histoire des hommes qui, laissée à elle-mê me, court à sa perte. Si Jésus parle de la fin d’un monde, c’est bien celui du vieil homme qui est en nous. Cet homme-là doit mourir. Spirituellement il y a lieu d’accueillir positivement l'ébranlement de nos fausses sécurités face à la grandeur de Dieu qui se révèle progressivement. Sa grâce, lentement mais sûrement, redonne à chacun sa vraie place. L'ordre divin détruit les étoiles de notre superbe et en lui s’obscurcit le soleil de notre suffisance. Tout cela est pour notre bien, car il est une vérité définitive qui remet en question tout oubli de Dieu : seul le Seigneur mène « pour toujours à leur perfection ceux qui reçoivent de lui la sainteté ». Sur ce chemin de transformation personnelle, le cœur de l'homme est conduit à se faire « tendre » , à savoir, s’ouvrir sans cesse à la présence divine.

 

Contre toute fuite en avant dans les réalités mondaines, demandons au Seigneur la grâce de le prier pour accueillir notre vie de lui.

P?re Tanguy Marie
Père Tanguy-Marie
Prêtre de la Cté des Béatitudes
Auteur des livres : La parole, don de Vie, EDB, 2006
Libres en Christ, EDB, 2008.


 


 


12:26 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

NEUVAINE en l’honneur du Christ-Roi.

 

 

 

Cette année 2009 nous prions la neuvaine du 13 au 22 novembre.



Histoire :
La fête du Christ Roi de l’univers fut établie par le Pape Pie XI, le 11 décembre 1925. C'est aussi le dernier dimanche du temps ordinaire de l'Eglise. Le dimanche suivant sera le 1er Dimanche de l'Avent.

Parole de Dieu :
"Tout pouvoir m'a été donné au Ciel et sur la terre. Allez donc, de toutes les nations faites des disciples. Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin des temps" (Matthieu 28, 18).

Telles sont les dernières paroles du Christ ressuscité dans l'évangile de saint Mathieu. Elles nous aident à pressentir les dimensions inouïes du mystère que l'Église fête pour couronner l'année liturgique : le mystère du Christ Roi, de la royauté du Christ.

Explications :
Le Christ est Roi, c'est affirmer, à un premier niveau, que le Christ a pouvoir non seulement sur la terre, mais sur le cosmos tout entier.
C'est proclamer aussi qu'il est le maître de l'histoire pour tous les peuples et dans tous les temps, et qu'il mène souverainement le destin de chaque homme, de chaque couple, de chaque famille, de chaque communauté…
Prier le Christ Roi, c'est reconnaître que l'amour du Christ lui donne tous les droits; c'est reconnaître que le Christ a le droit de nous aimer comme il veut, autant qu'il veut.

Celui que fêtons comme notre Roi, c'est le Fils de Dieu qui est aussi le fils de Marie. Le maître du monde et de l'histoire a dit "maman" à une femme de la terre, et c'est ce même Jésus Christ qui a tout pouvoir dans le ciel.
Bien des gens, il est vrai, même parmi les chrétiens, pourraient s'offusquer de cette fête du Christ Roi, en disant : cette seigneurie du Christ sur l'histoire n'est vraiment pas évidente !" Mais Jésus nous a prévenus d'avance, lorsqu'il a répondu à Pilate : "Ma royauté n'est pas de ce monde" (Jean 18, 37)

La fête du Christ Roi ne célèbre par le triomphe de l'Église, mais bien plutôt l'entrée de l'Église dans l'œuvre universelle du Christ miséricordieux. Mais dans ce Seigneur si proche de nous, nous reconnaissons avec allégresse, avec enthousiasme, le maître du monde et de l'histoire, "afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre, et dans le monde des morts, et que toute langue proclame : "Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père ".


++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Prions ainsi chaque jour de la neuvaine :

* Au nom du Père, du fils et du Saint-Esprit. Amen !

* Faire un petit chant au Saint-Esprit de votre connaissance.

* Prière de la Neuvaine
Seigneur, en ce jour où nous magnifions ta grandeur, où nous sommes tellement heureux de dire notre action de grâce, donne-nous d’abandonner toutes nos vérités, mesquines et tristes, pour embrasser La Vérité, l’unique, la tienne. Viens régner dans nos cœurs, viens y fonder la paix que toi seul peut donner.
Donne nous de vivre selon la loi de ton royaume, accueille-nous dans ta miséricorde, grave-la en nos cœurs par le feu de ton Esprit. Apprends-nous à ne rien retenir pour nous-mêmes, que Dieu puisse prendre toute la place en nos âmes.
Nous t’acclamons et nous te choisissons, toi notre sauveur, toi « l’alpha et l’oméga, celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant. Toi seul peut combler nos coeurs, toi seul, Seigneur donne un sens à nos vies, tu es Jésus, Christ et Seigneur !
Tous sur la terre nous avons tous besoin de toi.
A toi, l’Agneau de Dieu avec le Père et le Saint-Esprit soient le règne la puissance et la Gloire, pour les siècle et les siècles. Amen !

* Chantez un chant de louange de votre connaissance à la Gloire de Jésus-Christ.

* Prendre un temps de silence et d’action de grâce.

* Priez un Notre-Père et un je Vous Salue Marie

* Au nom du Père, du fils et du Saint-Esprit. Amen !



* Que Dieu Tout-Puissant vous bénisse !

Thierry Fourchaud

Cité de l'Immaculée
BP24 - 53170 Saint Denis du Maine (France)

A bientôt sur :
www.mariereine.com
Notre site d’évangélisation: www.labonnenouvelle.fr



* Dernière minute : JOURNEE MARIALE en Mayenne le 19 décembre 2009

"Venez préparer vos coeurs à Noël en vivant dans le Joie et la Ferveur une journée mariale à la Cité de l’Immaculée.

Site :
www.citedelimmaculee.com


12:22 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

31/10/2009

Être saint comme Dieu.


©DR

 

Étonnant détail que précise l'évangéliste Matthieu, certainement pour signifier la force des paroles prononcées par Jésus, mais aussi la puissance de la voix qui s’adresse à la foule. À flan de colline, le lac de Galilée devant lui, le Seigneur présente le cœur de sa Bonne Nouvelle, en fait l'excellence de la foi chrétienne : vivre les Béatitudes, chemin de sainteté. En cette fête de la Toussaint, la sainteté est présentée comme le mode normal de la vie de tout baptisé : elle seule conduit au bonheur véritable. Décrit par le Christ comme un bonheur traversant l'épaisseur des douleurs de la vie, la sainteté se déploie telle la beauté d’un arc en ciel  ;: il n’apparaît qu’après la pluie, jamais sans elle. Ses couleurs, ce sont les huit béatitudes, véritables promesses de joie : la pauvreté est affaire de cœur, la douceur unifie les passions, les pleurs dévoilent nos véritables désirs, la faim qui nous colle à la peau est celle de la justice, la miséricorde témoigne du cœur de Dieu, la pureté permet de voir Dieu, la paix définit notre famille spirituelle, la persécution peut-être la porte d’entrée du Royaume et la calomnie supportée l'antichambre d’une récompense à venir. Nous aussi, forts de ces invitations bienheureuses, nous pouvons devenir les hommes et les femmes les plus heureux de notre génération, et cela, quelle que soit notre situation sociale.

N’envions personne, le bonheur est à portée de main : il s’appelle « sainteté ». Demandons la grâce au Seigneur de nous réjouir en sa présence, car elle seule nourrit nos désirs les plus cachés.

  

P?re Tanguy Marie
Père Tanguy-Marie
Prêtre de la Cté des Béatitudes
Auteur des livres : La parole, don de Vie, EDB, 2006
Libres en Christ, EDB, 2008.

 

12:31 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

24/10/2009

DIEU EST AMOUR.

Le Père Raniero Cantalamessa est un théologien de grande renommée internationnale. Il prêche des retraites au Vatican et accompagne le renouveau charismatique depuis de nombreuses années. Cet enseignement, clair et imagé, est une très bonne catéchèse qui convient aussi bien aux jeunes qu'aux adultes.

 

Ciquez soit sur l'enregistrement à droite ou sur le lien ci-dessous : Bonne écoute et excellente visite sur le Site eXultet qui est source intarissable d'enseignements grandioses.

 

 

http://www.exultet.net/eshop/pages-product_music_info/manufacturers_id-414/product-2865/praniero-cantalamessa-lamour-de-dieu.html

 

12:48 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

21/10/2009

Neuvaine de la Toussaint.

 Neuvaine de la Toussaint
pour les âmes du Purgatoire


 

* Introduction
Une prière à vivre durant 9 jours avant la fête de la Toussaint en compagnie du Sacré-Coeur de Jésus et de Ste Marguerite-Marie Alacoque.
Allons, si possible, à la messe durant la neuvaine et particulièrement le jour de la Toussaint. Confession recommandée.
Bien sûr, cette neuvaine peut aussi être vécue tout au long de l’année.

* Origine : Sainte Marguerite-Marie nous donne l’origine cette pratique : Vous ferez un "petit tour" par le Purgatoire en compagnie du Sacré-Coeur de Jésus, pour le prier d’appliquer ses mérites à ces saintes âmes souffrantes. Et vous Le prierez, en même temps, d’employer leur pouvoir pour vous obtenir la grâce de vivre dans l’amour et la fidélité à Notre-Seigneur Jésus-Christ, en répondant à ses désirs sur nous, sans résistance. Et si vous pouviez remettre en liberté quelques-unes de ces pauvres âmes prisonnières, vous serez bien heureux d’avoir dans le Ciel une avocate qui plaiderait votre salut.

* Chaque jour : la consécration, le prélude et la prière du jour. (si possible le matin)

* PRIONS

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

* Consécration de la journée
- Prions : Ô divin Coeur de Jésus, en faisant, en votre compagnie, ce "petit tour par le Purgatoire", nous Vous consacrons tout ce que nous avons fait et ferons encore de bien, avec le secours de votre Grâce, durant cette journée. Nous Vous prions aussi d’appliquer tous vos mérites à ces saintes âmes. Et vous, saintes âmes du Purgatoire, employez en même temps tout votre pouvoir, pour nous obtenir la grâce de vivre dans l’amour et la fidélité à Notre-Seigneur Jésus-Christ, en répondant sans résistance à ses désirs sur nous.
Amen.

* Prélude
Descendons un instant en pensée, avec l’Amour du Coeur de Jésus et l’abondance de ses Grâces, au Purgatoire !
1) Que d’âmes y viennent, en ce moment, commencer leur douloureuse captivité..! Heureuses d’avoir évité l’enfer à tout jamais... Elles sont sauvées... Mais aussi, exilées, pour un temps, de leur céleste Patrie.
2) Quelle sainte légion, presque entièrement purifiée s’apprête aujourd’hui même à s’envoler pour le Ciel..! Donnons à ces âmes le dernier suffrage qui hâtera de quelques instants leur joyeux départ et demandons-leur de se souvenir de nous dans l’éternel Royaume.
Prions le Miserere (Psaume 51)
Pitié pour moi, ô Dieu, en ta bonté, en ta grande tendresse efface mon péché, lave-moi tout entier de tout mal et de ma faute purifie-moi. Car mon péché, moi, je le connais, ma faute est devant moi sans relâche ; contre toi, toi seul, j’ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait. Pour que tu montres ta justice quand tu parles et que paraisse ta victoire quand tu juges.

* Premier jour
- Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?
Je regrette le temps perdu... Je ne le croyais ni si précieux, ni si rapide, ni si irréparable... Si j’avais su... Si je pouvais encore..! Temps précieux..! Aujourd’hui, je t’apprécie comme tu le mérites. Tu m’avais été donné pour être employé tout entier à l’amour de Dieu, à ma sanctification, au soulagement et à l’édification du prochain. Mais je t’ai employé au plaisir et à des oeuvres qui, maintenant, me causent de si amers regrets !
Ô vous qui vivez encore sur la terre, consacrez pour nous, au Coeur de Jésus, quelques-unes de ces heures où la grâce vous est offerte en si grande abondance et avec tant de facilité ! À l’avance, merci.
- Prions : Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Coeur de Marie, soyez notre salut.
- Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

* Deuxième jour
- Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?
Je regrette les biens dissipés... Ma fortune, ma santé, mes talents, ma position dans le monde: tout cela eût été pour moi un puissant moyen de salut, si j’avais voulu m’en servir à la gloire de Dieu. Tous ces biens se sont évanouis à mes yeux au moment de la mort ! Ah ! si j’étais riche aujourd’hui de ces biens périssables, que ne donnerais-je pas pour faire avancer d’un degré la gloire que Dieu me réserve au Ciel et pour faire connaître, ici-bas, la dévotion à son Sacré-Coeur.
Ô vous qui, sur la terre, disposez encore de quelque fortune, il vous en sera demandé compte... Songez-y... Usez-en selon la justice, la piété et la charité. Acquittez-vous de vos dettes envers les vivants et envers les défunts. À l’avance, merci.
- Prions : Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Coeur de Marie, soyez notre salut.
- Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

* Troisième jour
- Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?
Je regrette la grâce méprisée... Elle m’a été offerte en si grande abondance, à chaque instant de ma vie : régénération chrétienne, vocation, sacrements, Parole de Dieu, inspirations saintes, bons exemples, faveurs insignes de pardon après la chute. Que de grâces ! Ah ! si j’avais seulement, durant un seul instant, la liberté d’étancher ma soif à ces sources de la Miséricorde qui jaillissent du Coeur Sacré de Jésus, et que les pécheurs et les indifférents dédaignent !
Ô vous sur la terre ! Écoutez sainte Marguerite-Marie vous dire du haut du Ciel : ‘Il n’est personne au monde qui ne puisse ressentir toutes sortes de secours, s’il avait réellement, pour Jésus-Christ, un amour reconnaissant, tel que celui qu’on Lui témoigne par la dévotion à son Sacré-Coeur.’
- Prions : Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Coeur de Marie, soyez notre salut.
- Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !


* Quatrième jour
- Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?
Je regrette le mal commis. Il me paraissait autrefois si léger et si agréable. J’en étouffais les remords au milieu des plaisirs. Maintenant, son poids m’accable, son amertume fait mon tourment, son souvenir me poursuit et me déchire.
Ah ! si je pouvais retourner à la vie. Nulle promesse, nul plaisir, nulle richesse, nulle parole séduisante ne serait capable de m’engager à commettre le plus petit péché.
Ô vous qui avez encore la liberté de choisir entre Dieu et le monde, regardez les épines, la Croix, les flammes qui ont torturé le Coeur de Jésus ; elles vous diront ce que nos péchés Lui ont coûté de souffrances.
- Prions : Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Coeur de Marie, soyez notre salut.
- Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

* Cinquième jour
- Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?
Je regrette les scandales donnés. Si, au moins, je n’avais que mes fautes à regretter !
Si, en mourant, j’avais pu arrêter les tristes conséquences de mes scandales et de mes malédictions !
Ô vous qui venez me visiter en compagnie du Sacré-Coeur et qui faites briller à mes yeux un rayon de sa Lumière, vous avez en Lui le moyen le plus sûr et le plus facile, en coopérant à sa grâce et vous animant de son zèle, de convertir plus d’âmes que j’en ai scandalisées sur terre.
- Prions : Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Coeur de Marie, soyez notre salut.
- Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

* Sixième jour :
- Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?
Je regrette ne n’avoir pas été assez souvent au sacrement de la Réconciliation. Oui la confession est guérison pour l’âme.
Ô vous qui êtes encore sur la terre, allez pour nous, vous jetez dans les bras du Père de Miséricorde ! À l’avance, merci.
- Prions : Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Coeur de Marie, soyez notre salut.
- Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

* Septième jour
- Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?
Je regrette le peu de charité que j’ai eu sur la terre pour les âmes du Purgatoire. J’aurais pu leur être si utile durant ma vie ! Prières, aumônes, bonnes oeuvres, Communions, dévotion au Sacré-Coeur; que de moyens n’avais-je pas pour consoler ces pauvres âmes, retenues prisonnières dans ce séjour de souffrances.
Ah ! si je pouvais retourner sur la terre, que de saintes Messes n’entendrais-je pas ! Combien n’en ferais-je pas célébrer pour toutes ces âmes oubliées ! Quelles prières n’adresserais-je pas au Ciel à leur intention ! Vous, vous le pouvez encore...
- Prions : Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Coeur de Marie, soyez notre salut.
- Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

* Huitième jour
- Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?
Nous regrettons de ne pas avoir suffisamment aimés nos prêtres et notre Eglise.
Aimez vos prêtres et priez pour eux. Aimez vos évêques et votre Pape, ils sont cadeaux de Dieu pour vous conduire au Paradis.
- Prions : Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Coeur de Marie, soyez notre salut.
- Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

* Neuvième jour
- Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?
Nous regrettons de ne pas avoir suffisamment aimé Marie, la Sainte Mère de Dieu. Elle est un raccourcie pour nous conduire sur le chemin du Coeur de Jésus. Elle est une puissante avocate car elle ne supporte pas de voir ces enfants au Purgatoire.
Consacrez-vous à Dieu par le Coeur Immaculé de Marie, elle vous protégera des embûches du démons. Priez le saint Rosaire et confiez-vous à elle. Placez aussi vos enfants et toutes votre famille sous sa protection maternelle.
- Prions : Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Coeur de Marie, soyez notre salut.
Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !


* Neuvaine inspirée par Sainte Marguerite Marie Alacoque et réécrite par Thierry Fourchaud

*** Pour recevoir par courrier postal cette neuvaine contactez :
Cité de l’Immaculée – BP 24 – 53170 Saint-Denis du Maine (France)

Merci de joindre une petite offrande pour les frais d’impression et d’expédition.

* Faire célébrer des messes:
... Vous pouvez aussi, a cette adresse ci-dessus, nous demander des messes pour vos défunts ou pour les âmes du Purgatoire.
(Prix indicatif d'une offrande de messe : 12 euros)
voir "messes" sur le site www.mariereine.com

* Livre "la mort, témoignages de vie !"
Une bombe d'espérance à commander via notre site.

Que Dieu vous bénisse !

Thierry Fourchaud

Cité de l'immaculée
BP 24 - 53170 SAINT DENIS DU MAINE
France


- Notre site :
www.mariereine.com
- Notre maison : www.citedelimmaculee.com
- Site d'évangélisation: www.labonnenouvelle.fr

11:22 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

12/10/2009

L’agressivité des mouvements évangéliques.

Afrique : Des évêques dénoncent l’agressivité des mouvements évangéliques

ROME, Vendredi 9 Octobre 2009 (ZENIT.org) - « Les groupes néo-pentecôtistes sont souvent très agressifs et adoptent une attitude de prosélytisme dans leur relation avec l'Église catholique », a dénoncé Mgr Alfred Adewale Martins, évêque d'Abeokuta (Nigéria), lors de la 6e congrégation générale du Synode des évêques, le 8 octobre.

« Il pourrait sembler que ces groupes visent à abattre l'Église catholique, tant au niveau de son influence qu'à celui du nombre de ses fidèles », a-t-il ajouté. « Cette attitude se perçoit à travers la façon dont certains d'entre eux parlent de l'Église catholique comme d'une Église morte ».

« Leur espoir est qu'en gagnant les esprits et les cœurs des jeunes, ils pourraient être en mesure de les attirer et, avec le temps, de les couper de la vie de l'Église, tout comme ils espèrent que les jeunes quittent en masse l'Église », a déploré Mgr Martins.

De la même manière, Mgr Adriano Langa, O.F.M., évêque d'Inhambane (Mozambique), a évoqué la croissance des mouvements évangéliques. « Chaque jour, nous assistons à l'exode des catholiques en direction de ces Eglises et de ces mouvements », a-t-il souligné le 7 octobre lors de la 5e congrégation générale.

« Comme preuve de ce phénomène, on assiste à une augmentation vertigineuse de ces groupes religieux ainsi qu'à la naissance de ce catholicisme au ‘style et langage étranges', un phénomène qui ne doit pas être perçu comme cohérent avec l'œcuménisme, mais comme une déviation dérivant de la défaite de ceux qui se sentent désavantagés », a-t-il affirmé.

Les raisons et les remèdes

Pour Mgr Langa, les raisons de ce phénomène résident principalement dans le manque d'inculturation de l'Eglise catholique.

« En discriminant, en méprisant et même en combattant les cultures africaines, en sous-évaluant les langues locales et en centrant l'évangélisation surtout sur les enfants et non pas sur les adultes, comme cela a eu lieu dans un passé récent, ou en interdisant la lecture de la Bible, comme cela était le cas il n'a pas si longtemps que ça, ou encore en ne traduisant pas les Saintes Écritures dans les langues locales, l'Église catholique n'est pas encore parvenue à donner aux catholiques d'Afrique un langage et un style qui leur sont propres », a-t-il estimé.

A ses yeux, « c'est pour cela que les catholiques africains ont développé un complexe d'infériorité et une certaine aliénation par rapport aux croyants des autres religions ».

Pour Mgr Martins, pour faire face à ce phénomène, il est important que l'Eglise en Afrique fasse en sorte de n'oublier personne. « Nous devons nous assurer que personne n'est anonyme dans les paroisses, les plus vulnérables tels que les demandeurs d'emploi et d'autres encore, en particulier parmi les jeunes, devraient être soutenus et aidés dans leurs besoins tant matériels que spirituels, et quand cela est possible ».

« Il faut créer un ministère dans chaque paroisse qui s'occupe des préoccupations et des besoins des jeunes cadres et des professionnels présents parmi nos fidèles », a ajouté Mgr Martins. « Ils sont la cible des groupes néo-pentecôtistes ».

07:41 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : christianisme, foi, spiritualite, catholique |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

21/09/2009

Une journée avec mon Ange gardien.

 


 

Bientôt la fête de notre ange gardien...


Présentation :
Saint Thomas nous enseigne que « dès sa naissance, chaque personne humaine bénéficie de l’assistance d’un ange, et tout au long du chemin de la vie si semé d’écueils, celui-ci est le guide éclairé et vigilant. Au terme de notre vie terrestre, il sera encore notre compagnon pour l’éternité dans le Ciel. »
Il existe donc un monde invisible autour de nous habité d’anges. Ces êtres spirituels ont choisi Dieu de manière définitive. Quelle sécurité pour nous de savoir que ces amis ne nous abandonnent jamais ! Pie XII nous dit, « la familiarité avec les anges donne un sentiment de sécurité. Nos compagnons invisibles nous communiquent quelque chose de la paix qu’ils puisent en Dieu. Notre Ange gardien s’emploie aussi à notre sanctification, il met tout en œuvre pour favoriser notre ascension spirituelle et pour développer notre intimité avec Dieu.» Saint Bernard ajoute « c’est là un merveilleux effet de la bonté de Dieu et un des grands témoignages de son amour. Ces esprits si élevés, si heureux, si proches de Lui, si unis à Lui, c’est pour nous qu’Il leur commande de venir nous assister sur terre ! »

Saint François d’Assise nous éclaire sur leur mission : « nos bons Anges, sont appelés nos Anges gardiens car ils sont chargés de nous assister de leurs inspirations, de nous défendre en périls, de nous reprendre en nos défauts et nous inciter à poursuivre la bonté. Ils nous obtiennent par leur intercession la force et le courage. Ils portent nos prières auprès de la miséricorde de Notre-Seigneur. Nous pouvons faire toutes nos actions, soit boire, manger, marcher, travailler, parler en présence de notre Ange. Imitons notre Ange gardien dans sa douceur, son humilité, sa charité et son amour du prochain.
A nous de développer toute une intimité au quotidien avec notre Ange gardien. Apprenons à le connaître, à lui parler, à écouter ses bons conseils et n’hésitons pas à le solliciter, il sera alors le plus heureux !
La Vierge Marie est la Reine des Anges. Nous fêtons les Anges gardiens le 2 octobre.

* Entrons en prière :
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

Mon cher Ange gardien, frère de mon âme, toi qui es présent avec moi à chaque instant de ma vie, je viens à ta rencontre en ce jour pour te dire merci. Merci pour toutes les fois où tu m’as protégé, pour toutes les situations ou tu m’as guidé sur le bon chemin. Merci de veiller sur les événements de ma vie.
Aujourd’hui je te présente mon intention dans cette neuvaine. Vas visiter les Anges gardiens de toutes les personnes que je porte dans mon cœur, afin que chacune soit bien inspirées pour répondre à la volonté de Dieu en cette prière. Console-moi dans mes épreuves, conduis-moi sur la bonne route, assiste-moi dans la difficulté. A partir d’aujourd’hui je décide de faire appel à toi qui est préposé pour me garder, car je sais que tu n’attends que cela pour intervenir. Tu connais ma grande faiblesse, alors dirige-moi, et de tes ailes protège-moi de toutes agressions.
Mon cher ami, mon Ange gardien je t’aime et je veux vivre toujours avec toi.

* La prière du cœur :
Mon Ange gardien, écoute maintenant mon cri vers le Ciel !
Dites avec vos mots à vous à votre Ange gardien votre cri du cœur…
A la fin de ce temps de prière personnelle, prenez 1 minute de silence.

* Prière :
Père céleste qui es Dieu, ai pitié de nous ;
Fils rédempteur du monde qui es Dieu, écoute-nous
Esprit-Saint qui es un seul Dieu, exauce-nous.
Trinité Sainte qui es Dieu, aie pitié de nous .
O Marie Reine des Anges, prie pour nous.
Saints Archanges, Gabriel, Michel et Raphaël, priez pour nous.
Saints Anges gardiens, priez pour nous.
Saints Anges gardiens qui contemplez pour toujours la face du Père, priez pour nous.
Saints Anges gardiens qui ne vous écartez jamais de nous, priez pour nous.
Saints Anges gardiens nos sages conseillers, priez pour nous.
Saints Anges gardiens qui nous préservez des nombreux maux du corps et de l’âme, priez pour nous.
Saints Anges gardiens qui nous consolez dans la détresse et la souffrance, priez pour nous.
Saints Anges gardiens, qui par vos inspirations et vos suggestions nous aidez à progresser vers le bien, priez pour nous.
Saints Anges gardiens qui veillez et priez quand nous dormons, priez pour nous.
Saints Anges gardiens qui consolez les âmes du purgatoire, priez pour nous.
Saints Anges gardiens, qui conduisez les justes au Ciel, priez pour nous.
Saint Anges gardiens avec qui un jour nous verrons Dieu et le louerons éternellement, priez pour nous.
Prions : Dieu éternel et tout-puissant, qui dans votre ineffable bonté avez envoyé à tous les hommes, dès le sein maternel, un Ange particulier pour la protection du corps et de l’âme, merci de nous accorder de suivre fidèlement notre Ange et de l’aimer afin que nous parvenions, par votre grâce et sous sa protection, au Ciel pour contempler votre divine Face, avec lui, tous les anges et tous les saints. Par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Amen !

* Marie Reine des Anges
Auguste Reine des cieux et souveraine Maîtresse des Anges. Vous qui avec reçu de Dieu, dès le commencement, le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan, nous vous le demandons humblement : envoyez vos légions célestes pour que sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l’abîme.
Qui est comme Dieu ?
O Bonne et tendre Mère, vous serez toujours notre amour et notre espérance.
O divine Mère, envoyez les saints Anges pour nous défendre et repousser loin de nous le cruel ennemi.
Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous. Amen ! (Saint Louis Marie Grignion de Monfort)

* Invocation :
Saint Ange gardien, prie pour nous !

Gloire au Père…

* Votre promesse : Mon Ange gardien, aujourd’hui je te promets … Exprimer alors votre petit cadeau personnel, votre résolution pour réjouir votre Ange gardien.

* Petite histoire :
Padre Pio (1887-1968) fut un jour violemment attaqué par Satan, il se crut perdu et demanda de l’aide à son ange gardien. Mais l’ange ne se manifesta pas. Quand il apparut, Padre Pio, vraiment fâché, lui reprocha son absence. Puis, comme s’il voulait le punir, il le quitta sans le regarder. L’Ange le suivi tout penaud en pleurant presque ! Finalement ils se réconcilièrent et l’ange put expliquer que Dieu voulait que cette fois-là Padre Pio s’en sorte seul et sans aide.



Extrait du livre un cri vers le Ciel disponible sur
www.mariereine.com



* Démarches de guérison pour un avortement ou une fausse-couche



* Neuvaine aux saints anges sur sur www.mariereine.com





Que Notre Ange Gardien nous bénisse !



Thierry Fourchaud

Cité de l'Immaculée
BP 24
53170 Saint-Denis du Maine (France)


- Notre maison :
www.citedelimmaculee.com
- Site d'évangélisation : www.labonnenouvelle.fr

17:44 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

04/09/2009

LE BOOMERANG.

  

LE BOOMERANG

par Thierry Fourchaud

Un boomerang est une aile volante, formée le plus souvent d’une lame de bois dur courbée à angle obtus, et qui revient vers son point de départ. Lorsqu’elle est lancée elle tourne sur elle-même. Ses pales présentent un profil porteur semblable à celui d’une aile d’avion.

Le principe universel

Il faut que je vous raconte une petite histoire qui est fondamentale pour bien comprendre nos actions dans notre vie. Imaginez que vous êtes en face d’un mur avec un pistolet qui tirerait des balles rondes en caoutchouc très dur. Vous êtes juste à deux ou trois mètres. Si vous tirez que va-t-il se produire ?... La balle va heurter le mur et revenir violemment sur vous. Cela peut vous blesser gravement voire vous tuer. C’est le même principe que le boomerang qui revient toujours à l’endroit d’où il vient.

L’application universelle

C’est exactement le même principe pour les mots ou les actes qui sortent de nous. Si nous “envoyons” une malédiction, par exemple une critique, un jugement ou un geste déplacé, nous “touchons” l’autre mais aussitôt en retour nous sommes blessés aussi. Plus je fais de mal, plus je suis mal... Qui sème le vent récolte la tempête (Osée 8, 7) Inversement si ce qui “sort” de nous est bonté nous recevons à notre tour un surplus d’amour. Incroyable mais vrai !

Aimons nos ennemis !

Afin de nous préserver du mal la Bible fourmille de conseils et d’enseignements qui vont dans ce sens. Par exemple Jésus nous dit : "A vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous diffament. Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien attendre en retour. Votre récompense alors sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car il est bon, Lui, pour les ingrats et les méchants. (Luc 6, 28 et 35) Cela pourrait nous paraître irréalisable voire choquant. Mais si le Fils de Dieu nous enseigne cela, c’est pour arrêter l’escalade du” toujours plus de mal”.

Les cristaux d’eau

Des scientifques ont démontré que l’eau réagit de manière étonnante à la malédiction ou à la bénédiction. Voici le test de l’eau : sur un échantillon 1 on va dire ‘tu me dégoûtes” et sur un échantillon 2 on va dire “tu es aimé”. Les différences des cristaux au micoscope sont spectaculaires ! (voir photos sur la Bonne Nouvelle de septembre) N’oublions pas que nous sommes constitués de 65% d’eau.

Relisons ce passage de la Lettre de Saint Jacques

Voyez quel petit feu embrase une immense forêt : la langue aussi est un feu. C’est le monde du mal, cette langue placée parmi nos membres : elle souille tout le corps ; elle enflamme le cycle de la création, enflammée qu’elle est par la Géhenne. Bêtes sauvages et oiseaux, reptiles et animaux marins de tout genre sont domptés et ont été domptés par l’homme. La langue, au contraire, personne ne peut la dompter : c’est un fléau sans repos. Elle est pleine d’un venin mortel. Par elle nous bénissons le Seigneur et Père, et par elle nous maudissons les hommes faits à l’image de Dieu. De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu’il en soit ainsi. La source fait-elle jaillir par la même ouverture le doux et l’amer ? Un figuier, mes frères, peut-il donner des olives, ou une vigne des figues ? L’eau de mer ne peut pas non plus donner d e l’eau douce. D’où viennent les guerres, d’où viennent les batailles parmi vous ? N’est-ce pas précisément de vos passions, qui combattent dans vos membres ? Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous. (Jacques 3, 6-11et Jacques 4, 1 et 8)

Saint-Esprit nous te prions : Viens à notre secours, nous te consacrons notre langue, fais qu’elle soit un instrument de vie. Nous prenons aujourd’hui fermement la décision d’entrer par ta grâce dans un chemin de bénédiction et de louange à temps et à contre-temps.

Que Dieu nous bénisse !



* Important : Vous pouvez demander cette revue La Bonne Nouvelle de septembre par téléphone au 02.43.64.23.25

Disponible immédiatement (Prix indicatif 2€ + 2€ de frais de port)





*** Pour préparer la fête de la petite Thérèse (1er octobre), voici une idée originale :

* La liste de 365 paroles de la petite Thérèse !
Une liste à découper puis à mettre dans un petit panier.
* La liste des petites paroles de Thérèse de 30 pages : 4 euros l'unité
et 10 listes pour 30 euros
Merci d'ajouter 2€ pour les pays étrangers et les Dom-Tom.

* Une autre idée !
Le livre de consécration des vieux jours. Ou donner à Dieu tout le temps qu'il nous reste sur terre...


* Vous pouvez commander :
- par courrier ou par téléphone à l'adresse ci-dessous
- ou via notre site internet
www.mariereine.com en cliquant dans la rubrique à droite.




SITES :
A bientôt sur :
www.mariereine.com
Notre maison: www.citedelimmaculee.com
Evangélisation : www.labonnenouvelle.fr




11:14 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite, catholique |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

02/08/2009

Comment s'attacher au Christ et le suivre jour après jour ?

Parcours Comment s'attacher au Christ et le suivre jour après jour ?
Enregistré les 10, 11 et 12 juillet 2009.

Depuis 1975, lors des Sessions d'été de Paray-le-Monial, la Communauté de l'Emmanuel se met au service de tous ceux qui désirent faire cette expérience du Coeur. Aujourd'hui encore, le Coeur de Jésus veut manifester sa miséricorde à tous les hommes.

20:58 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite, catholique |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

30/07/2009

La perte de l'état clérical du P. Vlasic n'est pas un jugement sur Medjugorje.

 


Explications du procureur général de l'Ordre des Frères mineurs (Franciscains)

ROME, Mercredi 29 juillet 2009 (ZENIT.org) - L'acceptation, par Benoît XVI, de la perte de l'état clérical du père Tomislav Vlasic, ne constitue pas un jugement sur les témoignages d'apparition de Marie à Medjugorje, a expliqué le procureur général de l'Ordre des Frères mineurs (Franciscains).


Dans une déclaration à ZENIT, le P. Francesco Bravi, ofm, a affirmé que cette mesure n'a pas été imposée par le
Saint-Siège mais qu'il s'agit de la conséquence de la demande présentée par le P. Vlasic, qui était jusqu'à présent membre de l'Ordre des Frères mineurs, d'être dispensé non seulement du célibat sacerdotal mais aussi des voeux religieux.

« C'est lui qui l'a demandé », a déclaré le P. Bravi.


Le procureur général de l'Ordre des Frères mineurs a par ailleurs précisé que s'il est vrai que le P. Vlasic était vicaire à la paroisse de Medjugorje à l'époque des premiers témoignages des apparitions (1981), il vivait en Italie depuis plus de vingt ans (depuis 1985).


Le P. Vlasic était religieux de la province franciscaine de San Bernardino di Siena (L'Aquila) et avait fondé la communauté « Kraljice mira potsuno Tvoji - po Mariji k Isusu » (Reine de la Paix, tous à toi - à Jésus par Marie).


Le P. Bravi a expliqué que le P. Vlasic a demandé au Saint-Siège d'être dispensé des obligations du ministère sacerdotal, car il refuse d'accepter les sanctions que lui avait imposé la Congrégation pour la doctrine de la foi par le décret (prot. 144/1985) du 25 janvier 2008, signé par le cardinal William Levada, préfet, et par Mgr Angelo Amato, secrétaire de la Congrégation.


Le décret fut publié, à la demande de la Congrégation pour la doctrine de la foi, par Mgr Ratko Peric, évêque de Mostar-Duvno, diocèse dans lequel est située la ville de Medjugorje. Il explique que les sanctions ont été imposées suite à des accusations portées contre le P. Vlasic. Il était notamment accusé de « diffusion d'une doctrine douteuse, de manipulation des consciences, de mysticisme suspect, de désobéissance à des ordres donnés de façon légitime ». Il était également accusé d'avoir violé le sixième commandement (actes impurs).


Le décret établissait cinq sanctions, dont l'obligation de demeurer dans une maison de l'Ordre franciscain de la région de Lombardie, en Italie, choisie par le ministre général de l'Ordre, le P. José R. Carballo, et l'interdiction de maintenir des liens avec la communauté Reine de la paix, et avec ses membres.

Le décret interdisait d'effectuer « des accords juridiques et d'agir dans des organismes administratifs » sans autorisation écrite du ministre général de l'Ordre. Il établissait par ailleurs l'obligation de suivre une formation théologique et spirituelle avec une évaluation finale, et l'émission de la profession de foi, avec l'approbation de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Le décret interdisait enfin « l'exercice du 'soin des âmes', la prédication, les interventions publiques et révoquait la faculté de confesser ».


Le P. Francesco Bravi a expliqué à ZENIT que le P. Vlasic refusait de reconnaître les accusations portées contre lui et qu'il refusait donc également les sanctions. Comme conséquence de ce rejet, il a demandé à être dispensé de l'exercice de son ministère sacerdotal et de sa condition de religieux. Il lui est en même temps interdit d'exercer toute forme d'apostolat et de faire des déclarations, spécialement sur Medjugorje.

Il lui est arrivé de proposer, publiquement et par écrit, des interprétations des messages reçus par les voyants, mais celles-ci ont parfois été contredites par les voyants eux-mêmes. Il a notamment affirmé que la communauté « Reine de la Paix », qu'il avait fondée, était née à la demande explicite de la Vierge, ce que la voyante Majija Pavlovic a nié dans une lettre adressée au Saint-Siège.


L'évêque de Mostar a affirmé publiquement qu'il ne croyait pas à la véracité des apparitions de Medjugorje mais le dossier est actuellement examiné par la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Dans son ouvrage publié en 2007 en italien « L'ultima veggente di Fatima » (La dernière voyante de Fatima), le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat et ancien secrétaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi, écrit : « Les déclarations de l'évêque de Mostar reflètent une opinion personnelle, elles ne sont pas un jugement définitif et officiel de l'Eglise. Tout est renvoyé à la déclaration de Zara des évêques de l'ex-Yougoslavie, du 10 avril 1991, qui laisse la porte ouverte à de futures enquêtes. La vérification doit donc se poursuivre. En attendant, les pèlerinages privés avec un accompagnement pastoral des fidèles, sont autorisés. Enfin, tous les pèlerins catholiques peuvent se rendre à Medjugorje, lieu de culte marial où il est possible de s'exprimer à travers toutes les formes de dévotion ».

Jesús Colina


Source www.zenit.org

 

 

09:29 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite, catholique |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |