7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2009

LE VRAI BONHEUR.

13:40 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

25/06/2009

LE SOLEIL DE LAURA.

laura.jpg

 Tract_Laura.pdf

Je suis une petite fille souffrant d'IMC depuis ma naissance survenue le 31.05.1999 à la maternité d'AMIENS, mon cerveau ayant manqué d'oxygène lors de l'accouchement par césarienne. J'ai été prise en charge dans un service pour grand prématuré, car je ne pesais que 1850 grammes.

   J'ai repris des forces et à mes 2 mois, les médecins ont dit à mes parents que je serai handicapée à cause d'une lésion cérébrale. Je me suis mise à voyager dans les VOSGES espérant bénéficier de cures thermales et d'autres centres bénéfiques pour ma santé et pouvoir améliorer ma condition physique.

    Prise en charge par la CDES, j'intègre à la rentrée 2005 l'IME les beaux marais de BEUVRY(62) où je suis entourée par une charmante équipe éducative qui sont aux petits soins avec moi.

    En 2007, mes parents me font rencontrer des thérapeutes américains de PHILADELPHIE, lesquels pratiquent une méthode de surstimulation des sens, appelée le patterning. On les a rencontrés lors d'une conférence dans le NORD de la FRANCE 

     Je suis handicapée motrice et cérébrale à 80 %, cependant je présente un réel potentiel, je comprends ce que l'on me dit et je suis consciente que je dois faire des progrès pour récupérer mon autonomie. Je fais beaucoup d'efforts, car je veux que mes parents soient fiers de moi.  

     Mes parents ont découvert récemment que deux autres programmes seraient essentiels pour que je puisse un jour espérer récupérer des fonctions motrices. Ce sont des thérapies onéreuses pratiquées à BARCELONE en ESPAGNE (la MYOTENOFASCIOTOMIE) et à MIAMI aux ÉTATS-UNIS (le BIOFEEDBACK).

     Prenez le temps de découvrir ce sujet dans ma rubrique "thérapie",

      alors à tout de suite, 

Association Le Soleil de Laura

12:23 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : christianisme, foi, spiritualite-de-la-liberation, spiritualite, action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

18/06/2009

La tempête apaisée.

" Ici s’arrêtera l’orgueil de tes flots. "

Jb 38, 1-11


" Un seul est mort pour tous et

tous ont ainsi passé par la mort. "

 2 Co 5, 14-17


" Silence, tais-toi. " Mc 4, 35-41



©F&L-C.Deher

Face à la mer agitée, Jésus adresse une parole d’autorité et le calme survient. Les disciples ont eu la peur de leur vie ! Après une journée bien chargée par l’attention due à une foule pressante, la décision est prise de « passer sur l’autre rive », histoire de se retrouver ensemble dans la barque et de faire le trajet en ligne droite tout en évitant les curieux. L’aventure de ce passage plein d’émotions – qui a failli leur coûter la vie – est celui de toute histoire humaine, individuelle et collective : lorsque vient la tempête, la foi est mise à rude épreuve et Dieu se sert de ces événements pour nous faire passer, terme qui n’est pas sans évoquer l a Pâque (passage) de Jésus. Le maître-mot est la confiance. Il s’agit de passer en s’appuyant sur l’attitude du Seigneur qui, lui, se repose paisiblement. La paix de Dieu est plus grande que l’agitation des flots divers – affectifs, médiatiques, financiers, professionnels, physiques – rencontrés. La grâce de Dieu peut davantage, pour reprendre le titre du très beau livre d’André Louf. Appuyés sur la grâce, l’homme n’a rien à craindre, si ce n’est de demeurer dans la crainte de Dieu qui est de le reconnaître toujours plus grand que… nos peurs.

 

Quand viennent de l’extérieur les tempêtes, entrons à l’intérieur par la prière et reposons-nous sur le cœur de Jésus – que nous venons de fêter vendredi – afin, comme le dit Thérèse d’Avila, « de ne rien craindre dans les épreuves, mais d’être toujours dans la joie ».

 

Extrait de Feu et Lumière de Juin 2009 (n° 284)

 

 

 

P?re Tanguy Marie
Père Tanguy-Marie
Prêtre de la Cté des Béatitudes
Auteur des livres : La parole, don de Vie, EDB, 2006
Libres en Christ, EDB, 2008.

 

13:13 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite, catholique |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

06/06/2009

Il est en prison pour avoir témoigné de sa foi.

Portes Ouvertes est une ONG chrétienne qui travaille depuis plus de 50 ans dans 60 pays où les chrétiens manquent de liberté religieuse et souffrent d’oppression et de persécution à cause de leur foi. Notre vision est de faire en sorte que chaque chrétien persécuté pour sa foi ne soit pas oublié mais au contraire soutenu par les autres chrétiens dans le monde. Parce qu’ensemble, nous formons une seule et même famille, la famille de Dieu.


Aidez-nous à le faire libérer !

Le pasteur Dmitry Shestakov a été condamné à 4 ans de travaux forcés après la conversion de plusieurs Ouzbeks dans son église. Sa santé décline. Avant qu’il ne soit trop tard, demandons sa libération, signons la pétition.

Dmitry est pasteur d’une église affiliée à l’Eglise duPlein Evangile à Andijan, en Ouzbèkistan, depuis 2003. C’est en sortant d’un culte qu’il a été arrêté par la police le 21 janvier 2007. Il était harcelé depuis 2006, probablement parce que plusieurs Ouzbèks sesont convertis au christianisme dans son église. Et cela a continué avant son procès. Les médias ouzbèks, dirigés par l’Etat, ont tenté d’attaquer Dmitry et son église. Aux dires des autorités, il « a abusé de l’alcool et est dépendant de la drogue ».
Il est maintenant dans un camp de travail fermé où les conditions sont très difficiles. Il reçoit très peu de nourriture et les températures sont extrêmes, en hiver comme en été. Il aurait été poussé à avouer ses « crimes » et à signer une «lettre de repentance» en reniant sa foi en Christ. Il a refusé de le faire. Sa bible lui a également été confisquée et il n’a toujours pas pu la récupérer.

Dmitry est marié à Marina. Ils ont trois filles. Sa femme et ses enfants peuvent venir le voir plusieurs fois par an, mais elles vivent à plus de 800 kilomètres du camp où il est détenu.
SIGNEZ LA PÉTITION EN ALLANT DIRECTEMENT SUR LE SITE. MERCI 

PORTES OUVERTES - AU SERVICE DES CHRÉTIENS PERSECUTÉS

13:34 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

05/06/2009

La cause de béatification de Jean-Paul II pourrait aboutir d’ici avril 2010.

 

Démentie une fausse rumeur polonaise

 

ROME, Mercredi 3 juin 2009 (ZENIT.org) - La cause de béatification de Jean-Paul II pourrait aboutir d'ici avril 2010, soit pour le 5e anniversaire de la mort du pape polonais, rapporte l'agence italienne ANSA.

Pour l'agence, il n'y a pas d'obstacle « imprévu » qui empêche qu'aboutisse la cause de « Karol le Grand » selon l'expression employée en 2005 par le cardinal Angelo Sodano, et pour lequel les fidèles avaient réclamé « Santo Subito », « Saint tout de suite » lors de ses funérailles le 8 avril 2005 et lors de l'ouverture (28 juin 2005) et de la conclusion (2 avril 2007) du procès diocésain, au Latran.

L'agence rapporte que les experts continuent d'examiner les documents - très très nombreux - dont la correspondance « innocente », publiée en Pologne en février dernier, entre la psychiatre polonaise Wanda Poltawska et son ami Karol Wojtyla, qui avait demandé l'intercession du Padre Pio pour sa guérison, une prière exaucée. Les lettres de demande et la lettre de remerciement, en latin, font partie du dossier de la béatification.

« Sur la béatification de Jean-Paul II, le pape Ratzinger nous a demandé la priorité mais en même temps que le travail soit bien fait et donc avec un soin maximum », a confié à l'ANSA, le P. Daniel Ols, o.p., rapporteur.

L'analyse de la documentation, a-t-il confié, requiert du temps, mais « on ne peut parler ni d'accélérations ni de ralentissements ».

Un jésuite polonais, membre de la Congrégation pour les causes des saints, le P. Hieronim Fokcinski, a précisé à l'agence polonaise KAK, que la correspondance Poltawska-Wojtyla avait déjà été communiquée à la Congrégation romaine.

Le P. Adam Boniecki, ancien directeur de L'Osservatore Romano en polonais, et actuellement directeur de l'hebdomadaire catholique de Cracovie « Tygodnik Powszechny », dont Karol Wojtyla fut d'ailleurs collaborateur, déclare qu'on a fait autour de cette correspondance « beaucoup de bruit pour rien ». L'échange de lettres ne jette en aucune façon une ombre sur la sainteté du pape Jean-Paul II.

Le P. Boniecki déclare : « Une profonde amitié qui unit les grands saints avec les femmes ne diminue pas leur sainteté ».

Donc, qui s'est imaginé que la publication de cette correspondance pourrait interférer avec la cause de béatification, se trompe, affirme-t-il. Il fait aussi observer qu'il aurait été difficile qu'on néglige cette correspondance dans le procès diocésain et invite les fidèles à ne pas « s'impatienter ».

 

19:33 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

04/06/2009

LA TURQUIE ET L'EUROPE.

 

La Turquie doit-elle rentrer dans l'Union Européenne ? Question politique, géographique, religieuse, économique...
Émile Visseaux, historien, nous apporte un éclairage essentiel pour mieux réfléchir à ce sujet.

Intervenant(s) : Emile Visseaux,
Cliquez sur le lien ci-dessous pour acquérir cet enseignement passionnant :

http://www.exultet.net/eshop/pages-product_music_info/pro...

11:51 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

AF 447 : la piste d'une désintégration en vol.

Delphine Chayet et Cyrille Louis
04/06/2009 | Mise à jour : 08:40
|

Crédits photo : AP

INFO LE FIGARO - Pour avancer cette hypothèse, les experts notent que les débris sont très dispersés, parfois distants de plus de 300 km.

Deux jours après la disparition de l'Airbus A 330 d'Air France au milieu de l'Atlantique, les experts disposent d'un premier indice matériel tendant à démontrer que l'appareil s'est désintégré en haute altitude. De premières observations ont en effet permis de constater que la zone de dispersion des débris en mer est très étendue. «On peut observer des fragments à plus de 300 km les uns des autres, confie ainsi une source proche de l'enquête technique. Sous réserve de plus amples informations, ce premier élément plaide en faveur d'une explosion qui aurait touché l'aéronef en plein vol.» Si elle devait être confirmée, une telle désintégration à une altitude d'environ 10 000 mètres pourrait s'expliquer aussi bien par l'action d'un phénomène météorologique exceptionnellement violent, plausible dans la zone de convergence intertropicale empruntée par le vol, que par une brusque dépressurisation ou par un attentat terroriste.

Quatre groupes de travail

Chargés d'enquêter sur cette catastrophe, les experts du Bureau d'enquête et d'analyse (BEA) affirment pour l'heure ne privilégier aucun scénario malgré les nombreux indices déjà recueillis. Mercredi, de nouveaux débris, dont une pièce métallique de 7 mètres de diamètre et une trace de kérosène de 20 km, qui s'ajoutent au siège et à une bouée orange déjà trouvés mardi, ont été détectés par la marine brésilienne.

Dès lundi soir, deux enquêteurs assistés de deux représentants d'Air France et d'Airbus se sont envolés pour le Brésil. Par ailleurs, quatre groupes de travail ont été constitués pour se concentrer respectivement sur les recherches en mer, la maintenance de l'appareil, son exploitation et ses équipements. «Nous avons déjà beaucoup d'informations et nous travaillons maintenant pour analyser leur pertinence dans la compréhension de l'événement», résume le directeur du BEA, Paul-Louis Arslanian, qui ajoute : «Mon objectif est de remettre un premier rapport d'ici la fin du mois de juin.» Refusant à ce stade d'interpréter la cascade de messages d'alerte Acars transmis par l'appareil peu avant le crash, M. Arslanian a simplement précisé mercredi que le pilote du vol AF 447 a évoqué «de fortes turbulences» lors de son ultime contact avec les contrôleurs du ciel brésiliens. Abordant l'historique de l'avion, il relève : «Rien ne permet de penser que l'avion a connu un problème avant le départ.»

Sans cacher qu'il sera sans doute très difficile de retrouver les deux boîtes noires de l'avion par les grands fonds qui s'étendent sous la zone du crash, M. Arslanian a enfin concédé : «L'enquête risque fort d'être longue et je ne peux exclure qu'on ne soit finalement pas en mesure d'aboutir à une certitude totale.» De son côté, le parquet de Paris s'est saisi hier de l'enquête avant d'annoncer l'ouverture prochaine d'une information judiciaire.

» Catastrophe de l'Airbus AF 447 : le film de la journée

» DOSSIER SPECIAL - Les mystères du vol AF 447

10:23 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite, informations |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

01/06/2009

« Prier, travailler … et lire »

Le P. Lombardi évoque les propos de Benoît XVI pour humaniser la société


ROME, Lundi 1er juin 2009 (ZENIT.org) - C'est sous la devise « Ora et labora e t lege », « Prie, travaille et lis » que Benoît XVI a présenté la clef qui peut ré-humaniser la société et la culture, souligne le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi s.j.., qui demande de ne pas négliger « l'actualité éternelle » du message de Saint Benoît de Nursie, proposé par le pape durant sa visite du 24mai à l'abbaye de Mont-Cassin, fondée par le patriarche du monachisme occidental. 

Dans l'éditorial du dernier numéro « Octava Dies », bulletin hebdomadaire du Centre de télévision du Vatican, dont il est le directeur, le père Lombardi approfondit les éléments de cette devise, s'arrêtant d'abord sur la prière, « primat de Dieu et de Jésus Christ dans la vie personnelle et communautaire ; puis sur le travail : la fatigue quotidienne à humaniser et spiritualiser en découvrant et respectant la valeur et l'ordre de la création ; enfin sur la lecture, autrement dit la culture et l'éducation ».

« À vrai dire, nous avions tous et depuis toujours en tête l'« ora et labora », mais nous n'avions pas tous aussi présent le troisième élément : « et lege », c'est-à-dire « lis, étudie ». Ce n'est pas un hasard que ce soit justement le pape Benoît qui nous le fasse remarquer, un pape chez qui la synthèse entre prière, service et culture se présente non seulement comme message, mais encore avant cela comme témoignage personnel », relève le porte-parole qui est aussi le directeur de la salle de presse du Saint-Siège.  ;

Le père Lombardi a rappelé le « grand discours » au monde de la culture à Paris, où le pape avait mis en lumière comment la « recherche de Dieu était la force à l'origine de la croissance de la culture européenne dans ses diverses dimensions ».

A Mont-Cassin il a repris ce discours et, parlant des archives et de la bibliothèque de l'Abbaye, il a dit qu' « ils rassemblent d'innombrables témoignages de l'engagement d'hommes et de femmes qui ont médité et ont recherché comment améliorer la vie spirituelle et matérielle de l'homme. Pour cela aussi, après 1500 ans et quatre destructions, Mont-Cassin a encore quelque chose de très important à nous dire ». 

« Lis, étudie », conclut le porte-parole du Saint-Siège. « Il ne suffit pas de naviguer, de cliquer et de faire du zapping, ou du copié-collé sans fin. Autrement, il ne restera rien, ni pour toi, ni pour les autres »


Je souhaite envoyer cette information a´ un ami

21:42 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

29/05/2009

La crise économique peut se transformer en catastrophe humaine, selon le pape.

Discours à huit nouveaux ambassadeurs près le Saint-Siège

ROME, Vendredi 29 mai 2009 (ZENIT.org) - Benoît XVI a dénoncé le « désespoir » que provoque la crise économique chez certaines personnes, mettant en garde contre le risque de « catastrophe humaine ». Il a invité les « pays développés » à « retrouver le sens de la mesure et de la sobriété dans l'économie et dans le mode de vie ».

Ce 29 mai au Vatican, le pape a adressé un discours commun aux ambassadeurs de la Mongolie, de l'Inde, de la République du Bénin, de Nouvelle Zélande, de la République Sud-africaine, du Burkina Faso, de l a Namibie et de la Norvège, venus présenter leurs lettres de créance.

En évoquant « la crise sociale et économique que connaît le monde », le pape a déploré « les injustices souvent criantes entre les nations, ou en leur sein, ainsi que tous les processus qui contribuent à susciter des divisions entre les peuples ou à les marginaliser ». Ils « sont de dangereuses atteintes à la paix et créent de sérieux risques de conflits », a-t-il mis en garde.

Pour Benoît XVI, les « disparités sont devenues encore plus criantes à cause de la crise financière et économique actuelle qui se répand à travers différents canaux dans les pays à faible revenu ». « Cette crise peut se transformer en catastrophe humaine pour les habita nts de nombreux pays fragiles », a-t-il dit.

Si « ceux qui vivaient déjà dans une extrême pauvreté, en sont les premiers touchés car ils sont les plus vulnérables », cette crise « fait également basculer dans la pauvreté des personnes qui vivaient jusque-là de manière décente, sans être toutefois aisées ». « La pauvreté augmente et elle a des conséquences graves et parfois irréversibles », a poursuivi le pape. « Ainsi, la récession engendrée par la crise économique peut devenir une menace pour l'existence même d'innombrables individus » et notamment les enfants qui sont « les premières victimes innocentes » à protéger.

Mais pour le Saint-Père, cette crise économique a un autre effet : « le désespoir qu'elle provoque » conduit parfois à des « actes individuels ou collectifs de violence qui peuvent mener à des conflits internes qui risquent de déstabiliser encore davantage des sociétés affaiblies ».

Pour affronter cette situation et permettre aux pays dans le besoin « de soutenir leur économie » et de consolider leurs « mesures sociales », le pape a invité à suivre l'exemple de certains pays qui « ont décidé de ne pas diminuer leur aide aux pays les plus menacés, se proposant au contraire de l'augmenter ». « Ce partage demande aux pays développés de retrouver le sens de la mesure et de la sobriété dans l'économie et dans le mode de vie », a-t-il insisté.

Benoît XVI a e nfin dénoncé les « nouvelles formes de violence » qui s'appuient « sur le Nom de Dieu pour justifier des pratiques dangereuses ». « Les responsables religieux ont le devoir d'accompagner les croyants et de les éclairer pour qu'ils puissent progresser en sainteté et interpréter les paroles divines dans la vérité », a-t-il expliqué en souhaitant le développement d'un « monde où religions et sociétés » puissent « s'ouvrir les unes aux autres, et cela grâce à l'ouverture qu'elles pratiquent en leur sein et entre elles ».


Je souhaite envoyer cette information a´ un ami

20:50 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Solennité de la Pentecôte.


Allez porter la bonne nouvelle jusqu'aux extrémités de la Terre (Sydney - Australie)
Cliquez ici pour envoyer cette image par ecard

Dimanche 31 Mai 2009
Solennité de la Pentecôte
Psaume 104(103)
Hymne au créateur

Le psaume :

Bénis le Seigneur, ô mon âme ;
Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
Quelle profusion dans tes oeuvres, Seigneur !
La terre s'emplit de tes biens.

Tu reprends leur souffle, ils expirent
et retournent à la poussière.
Tu envoies ton souffle : ils sont créés ;
tu renouvelles la face de la terre.

Gloire au Seigneur à tout jamais !
Que Dieu se réjouisse en ses oeuvres !
Que mon poème lui soit agréable ;
moi, je me réjouis dans le Seigneur.

© AELF - Tous droits réservés.

Imprimer

Le commentaire :

Ce psaume qui est long (35 versets) chante la création du monde par Dieu. Splendeurs du ciel, de la terre, de l’eau, des astres, de la mer, de la vie et de la mort… « Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur ! » Et ce panorama de louange est encadré par la bénédiction : «  Bénis le Seigneur, ô mon âme ! »

Les versets retenus pour ce dimanche de la Pentecôte insistent sur le dynamisme du Souffle divin reconnu déjà dans la première alliance, de l’Esprit Saint qui nous est donné dans sa profusion.

La Pentecôte, couronnement des cinquante jours de la fête de Pâques, célèbre la profusion de l’Esprit Saint. Les Actes des Apôtres en témoignent. Une foule de juifs est présente à Jérusalem. Quel bel ensemble de peuples répandus par toute la terre connue ! Et tous entendent dans leur langue les merveilles de Dieu. Que l’Esprit Saint soufflant en tornade est puissant en cette naissance de l’Église du Christ !

Ce psaume qui chante les innombrables merveilles de Dieu dans sa première création, chante aussi les splendeurs de la re-création. Il est toujours capable de recréer nos cœurs endurcis, de faire du neuf aujourd’hui.

Père BABEL sm

Le site :

Sur Internet vous pouvez retrouver les textes et les commentaires pour chaque jour, des articles sur les Psaumes, un petit lexique des mots difficiles à saisir des Psaumes, des forums et des cartes postales électroniques : Accès au site web.

17:59 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme, foi, spiritualite |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |