7427

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2006

ASSEZ D'HUMILIATION !

 
medium_assez.gif
> La campagne, c'est parti !
Annoncée dans plusieurs villes de  France lors de conférences de presse, la Campagne "Assez d'humiliation !" est lancée.
De nombreuses initiatives publiques et actions de solidarité sont prévues jusqu'aux élections présidentielles
Découvrez la campagne

Découvrez le site de la campagne

Assez d'humiliation !

Pour ne plus recevoir cette  newsletter,
écrivez nous



contact
assez d'humiliation !

> Action de solidarité

- Réseau de veille contre les expulsion de familles sans papiers avec enfants scolarisés:
Mise en place d'un numéro de téléphone national  destiné à orienter et soutenir les familles.
La Cimade et le RESF appelent tous les citoyens à participer à ce réseau de solidarité

08 20 20 70 70

Plus d'infos sur cette action

> Initiatives

- Mobilisation du 1er juillet :
consultez les sites de l'UCIJ et de RESF pour connaitre les manisfestations dans votre ville.

- Expo photo Ceci n'est pas une prison, sur l'enfermement des étrangers sans papiers
du 4 juillet au 13 août à La Villette (Paris).
Plus d'infos

- Festival d'Avignon : Spectacle théâtrale "votre voisin n'a pas de papiers. du 10 au 14 juillet
Plus d'infos

Toutes les initiatives

20:09 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans MILITANTISME. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spiritualite-de-la-liberation, GAUCHE, chritianisme, social |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

27/06/2006

QUE FAIRE APRES UN VIOL ?

Origine : http://viol.free.fr/que_faire_apres_un_viol.htm

Auteur : "Le poids du silence"

Site : http://viol.free.fr/

Que faire après un viol? Quelques éléments utiles à connaître pour porter plainte
 Allez voir un médecin!
Comment porter plainte? Si vous ne voulez pas porter plainte

Que faire après un viol? Porter plainte, bien sûr ! C'est presque une évidence, pourtant seul un viol sur trois ou quatre fait l'objet d'une plainte, que ce soit sur une personne majeure ou un enfant. Toutefois, les mentalités évoluent, l'information porte ses fruits et de plus en plus de victimes osent rompre le silence, peut-être est-ce votre cas. C'est ainsi que les autorités compétentes ont enregistré plus de 60 % d'augmentation pour les affaires de viols et d'attentats à la pudeur dans les dix dernières années. C'est un énorme progrès!

Le viol est un crime et porte très gravement atteinte à la dignité d'une personne. Les répercussions sont considérables et d'ordre psychologiques, morales et sociales. Mais déposer une plainte et déclencher une procédure judiciaire représente très souvent un acte positif qui peut aider la victime à se reconstruire. Surtout si cette personne comme moi n'a pas porté plainte au moment des faits. Même si cette démarche est dure, elle soulage, je peux vous le garantir! J'espère que ce site et les renseignements qui contient rendra cette démarche plus facile.

  La suite de ce site est une série de conseils pour aider les personnes victimes d'un viol, adulte ou enfant que ce soit vous ou une personne de votre connaissance. Si vous avez des suggestions, des critiques, des conseils ... contactez-moi!  

Que faire après un viol?                                
 
La première chose à faire est d'en parler, même si ce n'est pas facile. Parlez-en à une personne de confiance. Si vous n'y arrivez pas, écrivez ou exprimez vous par le moyen qui vous convient le mieux. Néanmoins, il faut en parler le plus tôt possible, car plus vous vous tairez plus il sera difficile de le faire. Si vous ne savez pas à qui le dire ou que vous préférez rester anonyme vous pouvez appeler la permanence téléphonique de:

S.O.S. VIOLS - FEMME - INFORMATIONS 0800.05.95.95 ( appel anonyme et gratuit pour toute la France).

Sur la page liens
http://viol.free.fr/liens.htm
,
il y a des sites qui peuvent également vous apporter une aide, n'hésitez pas à aller les consulter.

  Juste après une agression, il faut:
    - Prévenir la police ou la gendarmerie
    - Consulter un médecin, la police ou la gendarmerie pourra vous conduire à l'hôpital
    - Dans la mesure du possible, conservez dans un sac tous les vêtements souillés car ceux-ci pourront servir à identifier le violeur.

  Un conseil à ne pas négliger c'est de ne pas se laver car toutes les traces ( sperme, sang, peau griffée ...) que votre agresseur a laissé peuvent être utilisées pour le retrouver et le compromettre et que justice soit rendue.

  Mais surtout quelles que soient les circonstances de ce viol, vous n'êtes pas coupable de ce qui vous est arrivé. Vous n'avez pas à en avoir honte. Et la colère et la révolte que vous éprouvez sont normales, vous avez besoin que le violeur soit retrouvé et que justice soit faite et soyez sûr que se sera fait pour que vous obteniez réparation.

Allez voir un médecin!                     

  Une consultation est nécessaire et indispensable pour vous prescrire les examens nécessaire. Un docteur pourra vous écouter, vous conseiller, vous aider. De plus, il sera apte à vous prescrire:
    - la "pilule du lendemain", pour éviter ou prévenir une possible grossesse
    - un traitement contre d'éventuelles MST ( Maladies Sexuellement Transmissibles)
    - un dépistage contre d'éventuelles MST, vous serez convoqué(e pour les résultats.

  Il vous remettra un certificat qui constate les traces visibles du viol ( griffures, traces de strangulations, ecchymoses...), et de votre état général après le viol ( angoisse, larmes, agitation...). Un tel certificat sera utile lors du procès et pour une demande de dommages et intérêts. Demandez lui aussi un certificat d'incapacité Totale du Travail ( I.T.T. ), qui sera lui aussi nécessaire pour des dommages et intérêts.

   Des prélèvements vaginaux nécessaires pour l'identification du violeur seront effectués ainsi que l'analyse de toutes traces que vous aurez "prises" à votre agresseur( griffures, cheveux,....). C'est pour cela que vous devez apportez tous les vêtements, linge et objet souillés que vous aurez conservé.

      Si cette première consultation est pratiquée dans un service hospitalier d'urgence médico-judiciaire, elle est faite par un médecin "expert" et cela peut éviter la répétition d'expertises médicales au cours de l'instruction du procès.

Comment porter plainte?                           

Il y a deux façons de le faire:
    - Porter plainte à la police ou à la gendarmerie
    - Porter plainte en écrivant directement au Procureur de la République.

Porter plainte auprès du commissariat de police ou de la gendarmerie

   Vous serez entendu par un inspecteur (  inspectrice ) de la police judiciaire. Il ( elle ) enregistrera votre plainte et rédigera un procès-verbal de vos déclarations que vous devez relire et signer. Si un ou plusieurs éléments déclarés ne  sont pas ou mal relatés ne signez pas votre déposition et faite là modifier jusqu'à ce quelle soit le reflet exact de ce que vous avez vécu et ressenti.

   Le premier rôle de la police est de recueillir votre récit. L'inspecteur va vous poser des questions précises, voire même indiscrètes pour  aider les besoins d'enquête mais aussi débusquer les faux témoignages des vrais, surtout dans les cas où le viol n'est pas récent. Donnez tous les détails de ce que vous avez subi, même les plus intimes. N'hésitez pas à décrire  le piège dans lequel l'agresseur vous a conduit, ses menaces, la peur que vous avez ressentie, le viol, les sévices,  toutes les circonstances qui l'ont accompagné et tous ceux qui étaient présents sur le lieu, l'heure, le visage de l'agresseur, ses paroles, ses gestes, sa voiture et tout autre élément qui peuvent l'accuser. Et n'oubliez pas les éventuels témoins de ce crime!

  Après cette première étape la police ou la gendarmerie est tenue de transmettre votre plainte au procureur de la république où des démarches pour faire suivre votre plainte seront effectuées.

Porter plainte directement au procureur de la République

  Il s'agit d'une démarche plus longue, néanmoins elle est possible. Faites-le par lettre recommandée avec accusé de réception, datée et signée, adressé au Tribunal de Grande Instance de votre département, en précisant:
    - votre adresse
    - votre état civil
    - le détail précis des faits ( date, lieu, circonstances ...)
    - la description du violeur
    - en y joignant le certificat médical et toutes les autres preuves. Déclarez tous ce que vous auriez dit à l'officier de Police ou de Gendarmerie.

Néanmoins, cette démarche est plus longue alors privilégiez la solution d'aller porter plainte auprès des Officiers de Police ou de Gendarmerie.

  Pour faire cette démarche vous pouvez vous faire aider par un avocat, ou par l'un des conseils juridiques gratuit auprès de beaucoup de mairies ou des bureaux d'aide aux victimes.

Quelques éléments utiles à connaître pour porter plainte               

  Toute personne accusée de crime, comme le viol, est présumée innocente jusqu'à son jugement et il a droit de ce fait à une défense par l'avocat de son choix avec lequel il sera toujours accompagné. Le violeur sera donc désigné par les termes de prévenu, suspect ou accusé.

  En portant plainte vous avez le rôle de témoin. Néanmoins afin de participer pleinement à la procédure, vous pouvez vous constituer partie civile. En le faisant, vous n'êtes plus devant la justice comme un simple témoin mais comme une victime qui demande des dommages et intérêts en réparation des préjudices subis :
    - préjudice corporel ( frais médicaux )
    - préjudice moral
    - préjudice matériel ( pertes de salaire, frais d'avocats et autre frais occasionnés par le procès ).

   Cela vous permet de prendre un avocat par qui vous serez représenté, avec qui vous aurez accès au dossier durant toute l'instruction. Vous connaîtrez ainsi tous les arguments que l'agresseur utilisera pour sa défense ainsi vous pourrez mieux assurer la votre et contrer ces arguments.

  Vous pouvez vous porter partie civile à tout moment de la procédure par lettre simple au Doyen des juges d'instruction, ou au juge saisi de l'affaire. Vous avez aussi la possibilité de le faire par lettre recommandée adressée au Tribunal 24 heures avant l'audience, ou encore en vous présentant personnellement pendant l'audience. Afin de vous aider une association de lutte contre le viol peut se porter partie civile à vos côtés, vous serez mieux soutenu de cette façon.

  La procédure pour viol dure environ deux ans, il est donc essentiel que vous vous fassiez aider par une personne de confiance. Vous pouvez pour cela vous adresser à un de vos proches, soit à un membre d'une association de lutte contre le viol ou encore à une personne faisant partie de l'aide aux victimes de votre département ( dont vous pouvez avoir le numéro de téléphone et l'adresse à la gendarmerie ou au commissariat de police de votre commune ). Ne négligez pas de telles personnes car elles offrent d'innombrables services qui peuvent vous réconforter, je peux vous l'assurer. De plus, moralement c'est important de se sentir soutenu et aidé. Alors n'hésitez pas. Vous pouvez aussi m'écrire pour me faire part de vos sentiments. 

Si vous ne voulez pas porter plainte                                 

  C'est votre droit mais néanmoins n'oubliez pas que porter plainte aide énormément, vous pouvez me croire car je me base sur ma propre expérience. Le silence ne profite qu'aux agresseurs. Ils recommenceront peut-être tant qu'ils ne seront pas inquiétés par la police, ils se croiront plus fort voire à l'abri d'un châtiment et sans prise de conscience voire même pas coupable.

   Vous disposez d'un certain délai pour porter plainte :
        - de dix ans pour porter plainte  et en cas de viol sur mineur( e) à partir de la majorité de la victime
        - de trois ans en cas d'agression sexuelle autre que le viol.

   N'oubliez pas que plus vous attendez, plus il sera difficile de retrouver votre agresseur et d'établir des preuves pour étayer vos dires. Vous vous exposez aux interrogations de la police ou du tribunal quant à votre attente pour porter plainte. Sachiez que de toute façon vous pouvez obtenir le soutient de groupes de solidarité entre femme qui s'organisent un peu partout en France.

11:29 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans Problèmes de société. | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : spiritualite-de-la-liberation, chritianisme |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

26/06/2006

GARDER LA PURETÉ ÉVANGÉLIQUE...

Quelque soit sa nature, un trésor cher à nos yeux conduit à un réflexe
protection, quelques fois à un réflexe de surprotection. Peu importe la
nature de ce trésor : ses enfants, sa fortune, ou autre. Ce à quoi l’on
tient énormément incite spontanément à un repli qui n’est jamais pur d’un
certain égoïsme. Pourquoi l’évangile et le Royaume de Dieu échapperaient-ils
à la règle ?
 
Mais l’enseignement de Jésus pourrait nous
rassurer, ou nous déculpabiliser : il suggère que cette attitude ne serait
pas répréhensible. Nous tenons, en effet, de la bouche même de Jésus, qu’il
ne faut pas donner les perles aux pourceaux ; « ce qui est sacré, ne le
donnez pas aux chiens », dit-il clairement. Mais avant de nous
déculpabiliser, cette parole nous rappelle à notre responsabilité. Le
Royaume de Dieu est notre trésor le plus précieux de tous, certes, mais il
nous est offert en même temps qu’il nous est confié. Il nous faut donc
veiller à ne pas en faire n’importe quoi.
 
Voilà qui peut nous rappeler que l’« évangélisation » n’a de sens qu’ajustée
aux projets de l’Esprit. L’évangile de la paix doit rejoindre les amis de la
paix, ceux que l’Esprit a préparé à le recevoir, ceux qui l’attendent.
Inutile de le livrer à d’autres. Et même : il est de notre responsabilité
que nous ne le livrions pas n’importe comment. Dieu ne brusque jamais les
cœurs : nous pourrions, arrivant trop tôt, faire prendre bien du retard, en
clamant trop fort, rendre sourd. Enfin, la valeur que nous accordons à la
grâce qui nous est faite se révèle à la façon que nous avons de la partager.
Nous réservons les mets de choix aux invités de marque ? Réservons le trésor
que le Seigneur nous confie à ceux qui sauront l’accueillir.
 
La prescription du Seigneur dévoile ainsi peu à peu sa dynamique. L’évangile
ne s’écrit pas dans une suite de défenses et de négations. Pour garder la
pureté évangélique, il n’y a pas à s’enfermer dans des communautés de « purs
», seuls dignes des trésors du Royaume. Il faut au contraire exercer un
discernement de tous les instants  qui nous ouvre sur notre prochain et nous
conduit à nous interroger sur ses besoins vitaux, sur sa découverte du
Royaume, sur sa connaissance du Seigneur-Jésus.
 
L’exigence évangélique va loin et résume tout l’enseignement de la Bible : «
tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour
eux, vous aussi, voilà ce que dit toute l'Écriture : la Loi et les Prophètes
». Le jeu de résumer « la Loi et les prophètes » était prisé dans les écoles
rabbiniques. Mais tous étaient trop courts ou négatifs, y compris le grand
sage Hillel qui disait seulement : « ce qui te déplaît, ne le fais pas à
autrui ».
 
Jésus continue l’explicitation de notre responsabilité vis-à-vis de la grâce
que nous avons reçue et donne, lui, un résumé positif. Il ne suffit pas de
respecter une sorte de pacte de non agression, de cohabitation placide, il
nous faut être actifs, entreprenants, vis-à-vis de nos frères. Le bien que
nous avons reçu est celui que Dieu nous a fait, le bien que nous désirons
est celui que Dieu seul peut faire. Eh bien nous avons, nous-mêmes, à
prendre l’initiative de faire le bien que Dieu fait !
 
Voilà sans doute une description des deux portes. Il est aisé de se
contenter de vivre à côté les uns des autres, cette porte est large et bien
visible. Mais l’évangile demande de vivre les uns pour les autres, les uns
au service des autres. Cette voie est difficile, elle faire connaître la
souffrance. Mais elle mène à la vie, elle est la vie, car Dieu lui-même vit
ainsi. Accueillons la grâce qui nous est faite de vivre de la vie de Dieu et
laissons-là porter son fruit de salut pour nos frères, quoiqu’il nous en
coûte.

 
Fr Dominique

21:40 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CONSEILS SPIRITUELS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

25/06/2006

LA PENSÉE DU JOUR.

La pensée du jour
« Polluer, c’est profaner, toutes les religions devraient le dire. »
Pierre Rabhi

19:15 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LA PENSÉE DU JOUR. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Prière pour avancer.


Prière pour avancer
medium_pentecote1.2.jpeg

Guide-moi, grâce de Dieu,
par tous les chemins du monde,
par les chemins de mes propres secrets.
Que je déchiffre à la trace le passage de Dieu,
que j'éprouve en moi le magnétisme de ton pôle.

Éveille-moi, Esprit de Dieu,
dont je ne sais ni d'où tu viens ni où tu vas.
Alerte mon attention au frémissement de ton souffle
et que mon âme, enveloppée de ta puissance,
bruisse comme la feuille vêtue de la brise
qui la nourrit.

Porte-moi, Joie de Dieu,
lorsque m'abattent des fièvres de tristesse,
quand le poids du corps me fait regarder
vers l'oiseau qui a des ailes.
Si la douleur noie mon sang,
si l'inquiétude submerge mon âme,
aide-moi à ériger les digues du chant.

Esprit de Dieu, don d'aimer,
commande mes choix.
Fais-moi découvrir le pur métal de l'alliance
qui unit la charité inspiratrice au simple devoir,
l'alliage qui change la poussière en paillettes d'or.

Éveilleur de l'action, Esprit de force,
électrise mes muscles.
Lance ton énergie, sans mesure,
et que je continue à agir
au-delà du terme de mon temps.


Père Achille Degeest , franciscain.

19:10 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans Prières. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : christianisme |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

LA CORRECTION FRATERNELLE.

« Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés ». Avouons que par nature, nous
sommes plus portés à juger les autres qu’à corriger nos propres défauts.
L’image de la paille et de la poutre utilisée par Jésus explicite bien cela
: « Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la
poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ? […] Esprit faux !
Enlève d’abord la poutre qui est dans ton œil, alors tu verras clair pour
retirer la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

Avant de juger, il s’agit donc de nous convertir. Si j’accepte d’abord de
voir et d’enlever la poutre qui est dans mon œil alors peut-être que je
pourrais discerner la paille qui est dans l’œil de mon frère. Mais je dois
d’abord enlever la poutre qui est dans mon œil. Autrement dit, quand je vois
quelque chose qui ne va pas, qui ne me semble pas juste chez mon frère,
avant de lui dire quoi que ce soit, je dois d’abord m’interroger sur ce qui
chez moi pourrait aussi ne pas être droit et ajusté.

« Ne pas juger » ne veut dire qu’il faille se taire sur ce qui va mal chez
mon frère, ce qui reviendrait à le laisser enfermer dans son péché. Non, «
ne pas juger » signifie ne pas faire l’économie de sa propre conversion
avant de porter un discernement sur ce qui est mal chez mon frère. C’est
même la condition indispensable pour que mon jugement revête un caractère
d’objectivité et surtout qu’il soit empreint de miséricorde. Il n’y pas de
jugement sans miséricorde ou pour reprendre les paroles de Jean-Paul II, : «
Il n’y a pas de justice sans pardon ».

Les paroles de Jésus sont claires : s’il y a une paille dans l’œil de mon
frère, il y a aussi une poutre dans le mien. Ce n’est pas une éventualité,
c’est un fait affirmé par notre Seigneur. Autrement dit, nous risquerions
fort bien de souffrir des mêmes maux que nos frères. Voilà pourquoi « le
jugement que nous portons contre les autres » –concernant telle ou telle
faute – « sera porté aussi contre nous » - puisque nous-mêmes la commettons.


Autrement dit, Jésus nous invite à nous inscrire nous-mêmes dans le champ
d'application des condamnations que nous portons sur nos frères. C’est cela
le début de la conversion.

Jésus fait ressortir également la démesure de nos jugements : « La mesure
dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous ». Il est vrai
que nous sommes très habiles à nous trouver des circonstances atténuantes
pour justifier nos égarements, alors que nous demeurons d'une intransigeance
froide pour les écarts de notre prochain. Une question à nous poser
peut-être ici serait la suivante : « Serais-je prêt à recevoir la correction
fraternelle du prochain que je reprends ? »

Jésus ne nous défend donc pas d’exercer la correction fraternelle mais il
nous appelle à purifier notre intention. Quel est le souci qui m’habite
lorsque je veux corriger tel ou tel ? Le désir de sa sanctification ? En
tout cas, ma parole pour lui n’aura de poids et ne le portera à changer que
dans la mesure où elle sera animée par l’humilité de me savoir aussi pécheur
que lui et aussi nécessiteux que lui de la miséricorde divine.

« Seigneur Jésus, donne-nous la grâce de reconnaître avec réalisme nos
pauvretés et nos égarements. Alors la correction fraternelle que nous
exercerons envers notre prochain n’aura pas le goût de l’orgueil mais celui
de l’humble devoir de la charité fraternelle qui seule est capable de nous
conduire au Royaume de Dieu. »

Fr. Elie

17:39 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CONSEILS SPIRITUELS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

ILS NE PARTIRONT PAS VRAIMENT...

medium_plage.jpg

Ils regardent les autres partir pour des rivages qu'ils ne connaîtront point. Les mois défilent comme d'immondes secondes interminables. Ils ont travaillés toute leur vie pour en arriver là. Ne jamais partir ou attendre le départ définitif sans broncher. Peu importe, les voisins leurs raconteront bien leurs vacances tel un film inédit. Ils voyageront dans leur imaginaire et s'inventeront des paysages magiques. Même s'ils ont les moyens, leur santé ne permet plus qu'ils bougent.


Les enfants sont partis, les commerçants aussi dans ce désert caniculaire. Ils ne parlent qu'au silence qui semble ne rien comprendre. Et puis, ils se taisent vaincus par tant d'indifférences. Pourvu que le soleil ne soit pas trop ardent, il risquerait en plus de leur donner un aller sans retour. Il dérangerait la Famille si joviale de prendre un repos bien mérité...
Ils attendent leurs cartes postales qui les feront rêver, quelques instants. Parfois, ils se sentent de trop en cette société individualiste. Ils ont lu dans le journal que des amis étaient morts lors, d'un certain été. Maintenant, même le facteur prend de leurs nouvelles quand ils ont du courrier. Malheureusement, en cette période particulière, les lettres se font rares.


Autrefois, trop pauvres pour vivre des jours heureux. Aujourd'hui, trop vieux pour s'en aller vers des rivages mystérieux. Quel dilemme leur offre cette existence. Et pourtant, leurs enfants et amis, les aiment mais ces mois sont vides de leurs présences.
Les journaux écrivent que l'égoïsme tue les personnes âgées. Les journalistes mentent toujours, c'est bien connu. Les enfants et petits enfants les aiment mais, ils ont leur vie. Comme nous avons eu la nôtre. Alors, que faire face au néant ?


Retrouver plus intensément encore celui qui nous aime plus que tout. Oui, prier Dieu pour vivre nos Vacances avec Lui. Dans le coeur de Sa Présence. Ah ! comme nous plaignons ses générations sans spiritualité. Nous serons tellement dans la joie de l'Esprit que nos enfants nous trouverons transfigurés. Non, la solitude n'est pas si lourde, lorsqu'elle est habitée. Bonnes et mirifiques Vacances à Tous et Toutes. Dieu en Son suprême Amour est à nos côtés. Quand vous rentrerez, notre sourire sera l'expression du bonheur de nous sentir aimés inconditionnellement. Alors, partez tranquilles et de simples gestes de tendresse nous feront plaisir. En attendant votre retour...


Bruno LEROY.

* En cette période de Vacances approchantes, ne mettons pas lâchement nos personnes âgées dans les poubelles putrides de notre coeur !

10:40 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans Problèmes de société. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : action-sociale-chretienne |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

NE NOUS CONFORMONS PAS A CE MONDE.

 
medium_christmisericordieux.jpg
Il nous suffit de regarder le film de Charlie Chaplin " Les Temps Modernes " pour constater à quel point les cadences infernales peuvent nuire à l'équilibre Humain. Durant près d'un siècle, les hommes se sont battus pour que cessent ces rythmes de vies qui ne laissaient plus de place à la réflexion.
Un siècle après, nous sommes revenus à la case départ, comme pour oublier que nous existons. En effet, la vitesse des gestes, notre façon ultra rapide de manger, de téléphoner, ne fait que détruire progressivement notre intériorité. La rapidité est synonyme de performance et nous donne l'impression d'exister aux yeux des autres. Nous échappons à nous-mêmes dans ce flux et reflux incessant de nos marées extérieures. De plus, nous avons l'outrage de dénoncer les Jeunes pour leurs consommations de drogues. Ne sommes-nous point des drogués de la vitesse . Quel exemple nous leur donnons en voulant sans cesse tuer le temps pour mieux y échapper. Nous ne cessons de nous fuir dans ce débridement du corps face aux heures qui passent.
 Puis, le stress que tout cela engendre nous fait avaler des somnifères pour mieux dormir et des vitamines pour nous réveiller. Franchement, Frères et Soeurs, mettons-nous une seconde à la place des ados qui nous regardent vivre. Ils nous prennent pour des fous, des malades et en plus se sentent frustrés de ne pouvoir nous imiter. Ils ne veulent pas de cette vie insipide et je leur donne raison. Ils sont en droit de nous demander en quoi notre Foi nous apporte-t-elle quelque chose si nous menons la même existence que "monsieurtoutlemonde". La prière, source limpide de notre relation avec Dieu prend parfois des allures d'une discussion abrégée.
Quand allons-nous cesser de nous détruire ainsi, d'entrer dans le jeu d'une société qui met tout en place pour que nous évitions le recul envers nous-mêmes. Il nous faut comprendre que c'est dans l'intérêt de nos Hommes politiques de nous éviter de penser pour mieux nous manipuler. A cette échelle, nous pourrions dire que la société est une grande secte qui se plaît à évincer ses adeptes lorsqu'ils ne sont plus dans la course. Combien de personnes âgées placées dans les anti-chambre de la mort, par ce que jugés improductifs par notre société. Allons-nous accepter longtemps et passivement, en tant que chrétiens ( nes ), de voir nos jeunes, nos aînés devenir les surplus de notre société. Nous avons un immense devoir à accomplir au Nom de l' Évangile révolutionnaire de Christ.
 Nous ne pouvons plus accepter que les valeurs familiales, amicales soient considérées comme de simples loisirs. Nous devons nous insurger contre cette médiocrité ambiante qui nous laisse croire que ce qui ne rapporte pas d'argent est nul et non avenue. Dès que nous n'entrons plus dans les schémas déterminés, nous sommes bons à être jetés dans les oubliettes pour mourir à petit feu. Où est notre capacité de révolte face à ces états de faits ? Je ne parle pas évidemment d'une révolte armée pour renverser un État. Je parle de notre révolte spirituelle, celle qui laisse du temps au temps. Celle qui laisse germer les fleurs de la Beauté au tréfonds de notre âme pour en répandre le parfum. Celle qui sait que la prière est une rencontre essentielle avec notre Dieu d'Amour absolu et que Lui parler nous redonne Paix intérieure. Quand écouterons-nous les moindres bruissements de nos coeurs comme une feuille qui danse au vent pour rejoindre Christ dans l'Espérance. Il en va de notre survie spirituelle! .
Comme bon nombre d'athlètes s'exercent intensément avant d'effectuer un exercice important, notre spiritualité est toute aussi importante. Notre Amour pour Dieu est notre respiration et combien de temps respirons-nous par jour ? La prière est notre oxygène et ne sommes-nous point cyanosés ? Il est temps de reprendre notre avenir en main et par effet boomerang, celui de nos enfants et de notre société.
Il nous faudra oser nous affirmer fraternellement en disant, veuillez m'excuser pour le moment, je prends du temps pour moi. Nous ne pouvons être chrétiens que de mots. Les évangiles sont à vivre au quotidien et ce, dans n'importe quel endroit où nous sommes. Il existe des astuces pour vivre profondément notre Foi. A nous de les trouver et de demander à Dieu-Amour de nous aider dans ce combat spirituel. Il nous donnera les armes nécessaire pour ne pas nous conformer à ce monde mais, redevenir nous-mêmes face à Lui. Son Esprit nous donnera la Force d'affronter les critiques. Christ nous donnera la sérénité pour savourer l'instant en ses parfaits délices. Les gens nous prendrons peut-être pour des fous mais nous serons des fous de Dieu Amour. Qui sont les plus fous, ceux qui courent après le temps perdu ou ceux et celles qui remettent leur destin entre les bras de Dieu. En ce jour de Pâques, réaffirmons au Christ que nous n'Aimons que Lui. Il nous a aimé le premier. Il est mort et ressuscité pour nous. Prouvons Lui que notre Foi est véridique, qu'elle plonge au plus profond de notre être, là où le temps s'arrête.
Ne laissons pas tomber par une vie trépidante notre combat spirituel pour un monde meilleur. Relevons nos manches pour dire à Dieu : me voici mon Dieu d'Amour et je laisse ma vie, mon destin, mon âme se laisser conduire au brasier de tes flammes d'Amour. Seul Ton Amour peut nous sauver des tourments d'une existence mouvementées. Je suis prêt ( te ) pour le plus somptueux combat, celui de l'Amour sans retour. Amen !
Bruno LEROY.

09:52 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans CONSEILS SPIRITUELS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spiritualite-de-la-liberation |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

LES NOUVEAUX SITES DE GOSPA.

- LES SITES PRINCIPAUX -

-
MEDJUGORJE  : le site officiel de Medjugorje.
COMMUNION  : la communion "Marie Reine de la Paix".
EDM  : les Enfants de Medjugorje.
EPHESE  : des livres, des K7, des DVD...
MSV : organisation de pèlerinages.
TROIS-B : organisation de pèlerinages.
PRIERE : des outils pour prier le rosaire. 
PSN  : pour mieux comprendre la doctrine de l'Eglise.
PELERIN : les forums de Pèlerin magazine.
LA-CROIX : les forums du journal La Croix.
CROIRE : les forums du magazine Croire aujourd'hui.
OASIS-1 : la "base secrète" de "Chère Gospa".
-
JARDIN : le "Jardin d'images" de la Gospa.
Ref. : AD-LUMEN
-
- AUTRES SITES -
(classés par thème)
-
BIOETHIQUE (1)
-
>Gène éthique : un site pour se tenir au courant des rapports entre l'Eglise et les différentes découvertes (ou recherches) scientifiques.
-
CHARISMES (1)
-
>Frère Silouane : le site d'un prédicateur connu, membre de la communauté des Béatitudes.
-
COMMUNAUTES (6)
-
>Arche : le site de la communauté fondée par Jean Vanier (pour les personnes handicapées).
>Béatitudes : la communauté des Béatitudes.
>Emmanuel : la communauté de l'Emmanuel.
>Famille St Joseph : le site de la famille Saint Joseph.
>Foyers de Charité : le site officiel de l'oeuvre de Marthe Robin, la grande mystique de Châteauneuf de Galaure.
>Taizé : le site de la communauté fondée par frère Roger.
-
EGLISE (2)
-
>Vatican : le site officiel du Saint Siège.
>Zenit : un très bon site d'information pour avoir des nouvelles du Pape et de l'Eglise universelle.
-
EVANGELISATION (3)
-
>Christicity : un site où il y a beaucoup d'infos, de témoignages et de bonnes adresses.
>Cybercuré : un site où vous pouvez poser toutes vos questions en ligne et obtenir des renseignements sur tous les sujets importants (diocèse de Nanterre).
>Inxl6 : le portail jeune de l'Eglise catholique en France.
-
FAMILLE (4)
-
>Afc : le site des Associations Familiales Catholiques.
>Pour la vie : un blog pour défendre la vie depuis sa conception jusqu'à son terme.
>End : le site des Equipes Notre Dame.
>Prier en famille : un site pour aider les parents à accompagner leurs enfants vers Dieu.
-
FORUMS (2)
-
>Forum catholique : possibilité de discuter avec des internautes venant du monde entier.
>Salon beige : des réflexions et des commentaires postés à partir d'articles parus dans la presse nationale.
-
FRANCOIS D'ASSISE (2)
-
>Franciscains : découvrez les différentes branches de la famille franciscaine.
>Franciscan friars : le site des célèbres "frères franciscains du Bronx" (en français).
-
HUMOUR (1)
-
>Deligne en ligne : le blog du célèbre dessinateur de Pèlerin magazine et de La Croix.
-
INTERNET (2)
-
>Aide on line : assistance en ligne (forums).
>Exultet : le site catholique de téléchargement en ligne (musique, enseignements, vidéos...).
-
JEUNESSE (3)
-
>Gilbert Guy : le site officiel du père Guy Gilbert.
>Jeunesse-lumière : Ecole Catholique Internationale de Prière et d'Evangélisation (fondée par le père Daniel Ange).
>Leroy Bruno : le blog d'un éducateur chrétien qui a la même sensibilité que le père Guy Gilbert. Des textes très beaux et très profonds.
-
LITURGIE (1)
-
>Evangile : un site sur lequel vous pouvez trouver toutes les lectures de la messe quotidienne ainsi que la liste des saints du jour.
-
LIVRES (2)
-
>Maria Multi Médias : beaucoup de DVD et de K7 audio en lien avec Medjugorje.
>Sakramento : vente par correspondance de livres et de vidéos sur Medjugorje.
-
LOISIRS (1)
-
>Web Sudoku : des millions de grilles tous niveaux pour les amateurs de Sudoku.
-
MARIE (1)
-
>Totus-Tuus : un blog tout à fait remarquable pour apprendre à connaître et à aimer Jésus par Marie.
-
MEDIAS (3)
-
>France catholique : le site internet du journal "France catholique".
>KTO : le site de la chaîne de télévision catholique (cable et satellite).
>Parvis : le site des éditions du Parvis (Stella Maris).
-
MEDJUGORJE (2)  
-
>Medjugorje.org : site américain sur Medjugorje qui contient, entre autre, les archives du journal "L'Echo de Marie Reine de la Paix" (archives en français).
>Queen of peace : site canadien contenant beaucoup d'informations sur Medjugorje (en anglais).
-
MOUVEMENTS (1)
-
>Opus Dei : le site officiel de l'Opus Dei.
-
PELERINAGES (2)
-
>Club-Medj : organisation de pèlerinages à Medjugorje (notamment avec des jeunes).
>Prayer experience : organisation de pèlerinages à Medjugorje centrés sur la vie de prière, en compagnie du voyant Ivan (en anglais).
-
PRIERE (2)
-
>Evangelium vitae : le site de la fraternité de prière "L'Evangile de la vie" (fondée par le père Hubert Lelièvre).
>Rosaire : le site de la Famille du Rosaire.
-
REVELATIONS PRIVEES (2)
-
>Emmerich : une page consacrée aux visions de Catherine Emmerich.
>Valtorta : le site de Maria Valtorta.
-
SANCTUAIRES (4)
-
>Ars : le site de la ville de Saint Jean-Marie Vianney.
>Fatima : un site consacré au sanctuaire de Fatima (Portugal).
>Lourdes : le site officiel de Lourdes (France).
>Paray-le-Monial : le site officiel de Paray-le-Monial.
-
SECTES (1)
-
>Final age : le père Verlinde répond à toutes vos questions sur le spiritisme, l'astrologie, le New Age… afin de vous aider à mettre les jeunes en garde.
-
SOLIDARITE (3)
-
>Cénacle : le site de la célèbre communauté fondée par soeur Elvira à Medjugorje.
>Jérémy-espoir : tout l'amour d'une maman pour son enfant qui est mort d'une leucémie.
>Mary's meals : créée par une famille écossaise qui a été touchée par Medjugorje, cette association offre des repas aux enfants des pays pauvres.
-
SPIRITUALITE (2)
-
>ND du Web : le premier centre spirituel ignatien sur internet.
>Zundel Maurice : un site consacré au père Maurice Zundel.
-
TEMOINS (1)
-
>Nick : le site d'un jeune homme qui est né sans membres et qui a une foi à renverser les montagnes. Inoubliable ! (en anglais).
-
Si d'aventure vous rencontriez un problème avec un site figurant dans cette liste, n'hésitez pas à le signaler.
-
publié par RV

09:49 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans LES BLOGS AMIS. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spiritualite-de-la-liberation |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |

Ces décibels qui soulèvent la foi...

 Depuis que feu John Lennon a prétendu que les Beatles étaient plus célèbres que le Christ, les milieux chrétiens ont pas mal gambergé. En matière de musique, notamment. La preuve? Longtemps considéré comme l'allié naturel de Satan, le rock est devenu leur ami pour la vie. Ami terriblement rassembleur et capable de concurrencer ces gros festivals prisés par les mécréants. Il a suffi d'échanger paroles sal(ac)es contre pures louanges toutes vouées au Créateur et le tour était joué. Oublié le diabolus in musica! Le Big Boss - qui déploie ses fastes pour la huitième fois ce week-end - pouvait entamer son irrésistible ascension.

Pour coller à la vérité, force est d'admettre que les milieux évangéliques ont une conception de la foi particulièrement musicale et chantante. Et puis, rien ne vaut quelques pas de danse pour faire descendre l'esprit saint. Rien à voir avec l'orgue asthmatique des calvinistes ou les lancinantes psalmodies des catholiques. Les évangéliques, eux, sont adeptes de méthodes de conversion modernes. Chez eux, Internet a remplacé depuis longtemps le Bulletin paroissial. Comme quoi, le recours au prophète rock coulait de source.

Les vrais rockers ont beau se gausser, le phénomène n'est pas près de s'essouffler. Rap, trash, reggae: tout est désormais bon pour diffuser le message de Jésus. Reste toutefois à se poser la question essentielle. Le rock chrétien est-il meilleur que le rock? Où le goûte-t-on uniquement parce qu'il est chrétien? Cela reviendrait à dire que les groupes présents à Tavannes n'auraient aucune chance dans un festival laïc. Vaste sujet...

Bon, on pourrait aussi remettre en cause l'exclusivité thématique des paroles. Argument faiblard: les trois quarts des miauleurs de la planète ne font que chanter l'amour toujours...

En guise de provoc, on pourrait rappeler qu'Alice Cooper est un chrétien convaincu. Que les Byrds avides de drogues prétendaient que les plus belles chansons sont des psaumes. Que feu Stiv Bators, punk paraît-il satanique, a passé sa vie à aider son prochain. Où est la vérité? Peut-être bien dans cette merveilleuse chanson des Beach Boys, d'inspiration quasi divine, intitulée «God only knows». Oui: Dieu seul le sait. Pas mal pour des athées, non?

Pierre-Alain Brenzikofer

09:45 Écrit par BRUNO LEROY ÉDUCATEUR-ÉCRIVAIN dans ARTISTES. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christianisme |  Imprimer | | | Digg! Digg | |  Facebook |